- Nox - A vous de rallumer l'espoir.

La 6eme année touche presque à sa fin à Poudlard, le trio de Gryffondor, toujours dans le coma, ne peut rien faire contre l'avancée des Mangemorts...A vous de vous battre pour faire gagner votre camp !
 

Partagez | 
 

 Le banquet de début d'année [RP commun à tous les habitants de Poudlard]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Albus Dumbledore
"Draco dormiens nunquam titillandus"

avatar

Messages : 33
Points rp : 2378
Date d'inscription : 25/08/2011

MessageSujet: Le banquet de début d'année [RP commun à tous les habitants de Poudlard]   Dim 16 Oct 2011 - 20:11

Le 1er Septembre 1996 ne fit pas exception aux mille autres derniers premiers Septembre. Poudlard avait ouvert ses portes aujourd'hui malgré l'été mouvementé, les craintes de chacun, le climat inquiétant à l'extérieur. Les tables habituellement remplies d'élèves de toutes années se trouvaient pourtant cette année plutôt vide mais cela n'avait rien d'étonnant. Au contraire, le professeur Dumbledore était plutôt surpris de voir tant d'enfants devant lui. Enfants... Parmi eux, beaucoup ne l'étaient plus ou ne le seraient bientôt plus mais ils ne restaient que des enfants.

Le vieux directeur lança un regard circulaire à la pièce, un regard qui avait perdu cette petite lueur espiègle qu'on lui connaissait mais qui s'efforçait tout de même de ne pas paraître trop défaitiste. Il s'arrête sur la tables de Poufsouffle, où les bavardages étaient le moins présent, sur la table des Serdaigle, remplies de visages aux mines sombres, sur la table des Gryffondor, où manquaient trois élèves parmi les plus importants, à la table des Serpentard, sans doute la plus inquiétante.

Dumbledore n'était pas idiot et il savait, malgré son profond désir que ce ne soit pas vrai, que les commérages de couloirs disaient la vérité. Les enfants des Mangemort se trouvaient principalement dans les rangs des verts et argents et la moitié d'entre eux, si ce n'était pas déjà fait, porteraient bientôt la marque des Ténèbres. Il devait cette année surveiller des élèves en particulier, d'ailleurs. A commencer par le jeune Malefoy qui serait sans doute bientôt marqué s'il ne l'avait pas été durant les vacances. La mission menée par son père au Ministère, bien qu'elle n'ait pas remplie son but premier -ramener la prophétie- avait apporté des résultats inespérés : la mise hors-service d'Harry Potter et Lucius avait pu entendre le contenu de la prophétie lorsqu'elle s'était brisée. Malheureusement, leur arrestation avait rendu leur Maitre fou de rage et il se vengerait sans doute avec Drago. Quelques uns de ses camarades, Crabbe, Goyle, Nott, Zabinni, Miss Parkinson et les soeurs Greengrass, en particulier. Les autres Serpentard aussi, car malheureusement le vieil homme ne connaissait pas la liste complète des partisans de Voldemort, simplement quelques noms dont certains se retrouvaient dans la liste des élèves. Il devrait aussi surveiller les élèves des autres maisons, la jeune Black, dont il savait aussi qu'elle serait bientôt invitée à être marquée si ce n'était pas déjà fait. Et les membres de l'Armée de Dumbledore, comme ils se faisaient appeler : Ginny Weasley, Neville Londubat et Luna Lovegood plus que les autres pour éviter que les tristes événement de juin ne se reproduisent. Ces trois là devenaient les chefs de la bande, en quelques sortes et ils seraient les plus dangereux, habités par ce désir hardant de venger leurs amis. Il y avait aussi cette septième année dont il avait tant entendu parler l'an passé par Dolores, Ambre MacKenzy, une sacrée tête brulée qui ferait sans doute encore parler d'elle et qui pourrait peut-être rejoindre les trois autres. Les Gryffondor lui donneraient autant de fil à retordre que les Serpentard.

Le directeur laissa échapper un long soupire que seuls les deux professeurs l'entourant purent entendre mais personne ne fit le moindre commentaire. Puis il se leva et s'approcha du bord de l'estrade pour faire face à toute la salle et ouvrit les bras en grand, comme il le faisait toujours, semblant vouloir prendre toute la salle dans ses bras. Un sourire bienveillant s'installa sur ses lèvres, ne laissant pas du tout paraître qu'il était forcé. Peu à peu le silence se fit et tous les visages se tournèrent vers lui alors il commença son discours.

« Bonjour a tous et a toutes ! Premièrement, je tiens à tous vous souhaiter la bienvenue a Poudlard ! A vous les nouveaux, que vos années dans cette enceinte soient tout simplement magiques, et a vous les habitués, que le futur s’annonce aussi passionnant que le passé ! Quelques changements auront lieu cette année dans l'équipe enseignante de Poudlard. Je vous présente votre nouveau professeur de vol, Mademoiselle Shayla MacDowell ! Et votre nouveau professeur de Potions, Monsieur Horace Slughorn ! Nous leur souhaitons la bienvenue dans notre école. Dès à présent, les cours de Défense contre les forces du mal seront tenus par le professeur Severus Rogue. Merci à lui d'avoir accepter de prendre ce poste difficile.

Malheureusement,comme vous le savez tous, une guerre s’est annoncé et je crains que nous soyons tous concernés. En ce moment même les forces du mal gagnent influence et pouvoir, et de bons et valeureux sorciers se battent pour faire vivre l’espoir. Des sacrifices sont fait a chaque instant et ce fut ainsi que cet été trois de nos élèves ont été blessés et se battent en ce moment même pour leur vie. Je peux vous assurer qu’on fait tout notre possible pour les sauver des griffes de la mort. Ce ne sont pas les seuls victimes de cette guerre qui après tant d’années, est réapparue. Parmi vous il y en a qui ont déjà perdu des gens durant la précédente guerre, et je crains que celle-ci ne soit qu’une répétition. Mais, tant que vous êtes dans l’enceinte de Poudlard, je veux que vous sachiez que vous êtes tous a l’abri ! Poudlard a été, et le sera toujours, l’endroit le plus sûr au monde !

Aussi, je veux que vous sachiez, que la guerre n’est pas encore perdue ! Des sorciers puissants et courageux se battent pour repousser les forces du mal et en ce moment 3 élèves se battent a l’hôpital pour pouvoir revenir nous aider ! Mais en attendant, ce sera a vous de jouer !

Plus que jamais, les 4 maisons devront apprendre a travailler ensemble, accepter les leçons des autres maisons et reconnaitre les forces et les faiblesses de ses alliés. Chacun de vous est ici pour apprendre à se faire des amis, à avoir de la fidélité et de la passion, a l’image d'Helga Poufsouffle ! Ici pour récolter sagesse, connaissances et intelligence, tel instruit par Rowena Serdaigle ! Pour connaitre amour, force et courage, méritant le nom Godric Gryffondor ! Et finalement, a ne jamais oublier, pour apprendre a faire preuve d’ambition, de ruse et de détermination , digne de Salazar Serpentard ! Ainsi, n’oubliez jamais qu’il suffit d’avoir une petite étincelle pour rallumer l’espoir ! Et tant que vous êtes là, l’espoir ne disparaitra jamais ! Cela dit, je vous propose de manger, de parler et que ce soir soit une soirée ou aucune guerre n'existe! Je veux qu'on oublie tout, ne serait-ce pour quelques heures. Que l'on puisse diner, tous ensemble, car ce sera pour de tels soirs que nous nous battrons! BON APPÉTIT ! »


Les applaudissements qui retentirent n'étaient pas aussi fort et aussi joyeux qu'ils l'avaient été et pas seulement parce qu'il manquait beaucoup d'élèves. Tout le monde dans la salle avait conscience de la gravité de la situation mais le professeur était satisfait de ses paroles. Leur donner espoir et motivation, tel était le devoir de Dumbledore, directeur de Poudlard !


Spoiler:
 


"I will only truly have left this school
when none here are loyal to me...
Help will always be given at Hogwarts to those who ask for it."

Couleur texte : #993399
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daphné Greengrass
"Il faut enseigner aux descendants des plus nobles lignées."

avatar

Messages : 893
Points rp : 3794
Date d'inscription : 13/08/2011
Age : 24
Localisation : Sibsey, Conté du Lincolnshire, Angleterre

Identité du Sorcier
Baguette magique: Orme, ecaille de Serpencendre, 27.5 cm
Ascendance: Sang-Pur
Camp: Neutre

MessageSujet: Re: Le banquet de début d'année [RP commun à tous les habitants de Poudlard]   Dim 16 Oct 2011 - 20:23


Daphné se tenait droite et les bras convenablement disposés sur la table, comme on le lui avait appris, ne trahissant sous aucun prétexte son ennui croissant. La chanson du Choixpeau était toujours aussi assommante année après année et celle-ci ne faisait pas exception à la règle. Par habitude, Daphné écoutait quand même d'une oreille, ce qui lui permit de lâcher un petit rire moqueur tandis que le couvre-chef parlait de resserrer les liens entre les maisons. Si le Choixpeau le disait alors... D'ailleurs, la Serpentard avait mit ce conseil a exécution cet après-midi même en se disputant avec une Gryffondor : elle connaissait maintenant trois élèves de plus hors de Serpentard. Si ce n'était pas resserrer les liens entre les maisons, ça ! Son rire du raisonner plus fort qu'elle ne le pensait car certains de ses amis se retournèrent vers elle pour voir ce qui la faisait rire pendant le speech interminable du Choixpeau. Un rapide coup d'œil au reste de la Salle lui assura qu'elle n'était pas parmi les moins passionnés. Au moins une chose qu'on ne pouvait pas enlever à son éducation : elle savait faire bonne figure en toute occasion, ou presque.

La répartition ne fut pas trop longue, comparée à la longueur de la chanson et Daphné trépignait d'impatience au moment où le dernier élève se levait du tabouret à trois pieds pour rejoindre la table de la maison dans laquelle il venait d'être envoyé, Serdaigle. Daphné le suivit du regard, le foudroyant presque. Faisait-il exprès de marcher si lentement ou c'était juste elle ?
La Serpentard reporta son attention sur le vieux directeur dès que le dernier fut assis. Celui-ci se leva et ouvrit grand les bras, comme il en avait l'habitude lors de ses discours et il souriait comme s'il n'y avait rien de plus merveilleux au monde pour lui que de se retrouver ici avec eux. La pression retombait doucement pour Daphné, elle savait qu'il ne se contenterai que d'un rapide mot de bienvenue avant de leur souhaiter bon appétit. Puis, ils pourraient enfin manger, ce que Daphné attendait avec tant d'impatience. Elle n'était pas du genre a se jeter sur la nourriture mais elle n'aurait pas été contre quelque chose a se mettre sous la dent, n'ayant rien avalé depuis le matin.

Ce n'était pas vraiment humble de la part de la jeune fille mais elle se demanda intérieurement si le monde entier en avait après elle aujourd'hui. D'abord l'altercation dans le train avec cette vendeuse de Fleury & Bott qui s'avérait en fait être une élève de septième année, à Gryffondor comme par hasard; alors qu'elle aurait pu croiser n'importe quelle autre personne sur la centaine qui fréquentaient l'école mais il avait fallu que ce soit elle. Et maintenant qu'elle mourrait littéralement de faim, Dumbledore, pour la première fois en six ans, décidait de faire son discours avant le repas. La jeune fille retint son soupir d'agacement et continua d'écouter tranquillement le discours, qui était assez différent des autres, pour une fois il parla très clairement de ce qui attendait tout le monde au dehors, leur assurant qu'ils étaient l'avenir et que grâce à eux tout espoir n'était pas perdu. Il ne prit même pas la peine de rajouter quelques mots sur les règles de l'école et les habituelles recommandation de début d'année. Au moins, son discours avait eu le mérite d'eveiller un peu la Serpentard, qui s'était mise à se poser des tas de questions sur ce qu'il allait advenir d'eux à présent...

Mais ce n'était pas le moment de penser à cela, le directeur venait de les autoriser à manger et les plats d'argent dispersés sur les tables se remplirent de toutes sortes de victuailles, arrachant un gargouillement au ventre de Daphné qui fut heureusement caché par le brouhaha que la nourriture venait de créer. Souriant joyeusement, Daphné attrapa un plat de légumes dont elle se servit timidement avant de proposer à Pansy de la servir.








Daphné Greengrass - 6 ème année - Serpentard D&D.


StormNox159
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le banquet de début d'année [RP commun à tous les habitants de Poudlard]   Mar 18 Oct 2011 - 16:21

Le voyage en train avait été épuisant, notamment à cause de l'altercation à laquelle elle avait eu le droit avec Malefoy et Greengrass. Inutile de dire qu'à partir de maintenant, il était fort probable que les deux filles passent leur temps à essayer de se descendre l'une l'autre dès qu'elles se croiseraient dans un coin du château. En d'autres termes, l'année allait être mouvementé du côté des rivalités entre maison, pour changer... Ce n'était absolument pas comme si ça avait toujours été le cas. Elle entra dans la grande salle après avoir pris un carrosse et retrouvé ses amis avec joie. Elle leur avait vaguement parlé de son altercation avec Malfouine, et le surnom les avait bien faire rire. Elle ne doutait pas que si elle se débrouillait pour le répandre, il ferait fureur. Peut-être n'aurait-elle même pas besoin de le faire d'ailleurs... Mais peu importe.

Elle s'installa à la table des Gryffondor, vers le bout de celle-ci où elle pourrait mieux voir la répartition et le discours du directeur. Elle n'aimait pas trop quand elle ne voyait pas la personne qui parlait, même si elle savait exactement à quoi le vieux barbu ressemblait de toute façon. En effet, même si elle n'avait pas eu l'occasion de souvent voir le Directeur, on parlait tellement souvent de lui dans les journaux en ce moment que sa photo était partout. Si l'an dernier il était représenté comme un vieux fou perdant totalement l'esprit, soutenant le retour du Lord Noir en s'appuyant sur le récit de Harry sur la mort de Diggory, aujourd'hui il était vu comme le dernier espoir du monde magique. Potter sur un lit d'hôpital à l'article de la mort était vraiment une des pires choses qui aurait pu arriver. Quand je repensais à l'AD, à tout ce qu'il nous avait appris... Bon sang, aucun d'entre nous ne lui arrivait à la cheville en Défense Contre les Forces du Mal, quant aux adultes... Je ne savais pas s'ils pourraient vraiment lutter avec leur famille ou autre en danger. Si on prenait l'exemple des Weasley d'ailleurs, ils risquaient déjà de perdre un fils. Le regard bleu d'Ambre se tourna discrètement vers la cadette de la famille, à savoir Ginny Weasley et elle se sentit triste pour elle, se demandant rapidement comment elle vivait ça. Elle savait que les deux avaient parfois eu du mal à s'entendre, mais l'inquiétude devait maintenant avoir prit le pas là-dessus. Le Choixpeau et les nouveaux élèves arrivèrent timidement après une bref attente. Ils avancèrent jusqu'au vieux chapeau, et après un discours de celui-ci, ils furent répartis. Le discours était clair, il fallait rester uni face à l'ennemi. Facile à dire, mais personne ne semblait vouloir y mettre du sien, et son petit doigt lui disait qu'elle n'avait pas plus l'intention que ça de pactiser avec le moindre Serpentard. Pour le moment. Il fallait dire que son seul contact avec les verts et argents pour le moment avait été Greengrass et Malfouine... Pas très engageant.

La répartition achevée, Dumbledore débuta son discours. Il débuta avec les nouveaux professeurs. Ambre observa la table, n'y ayant pas prêté d'attention particulière jusqu'à présent mais y remarqua deux nouvelles têtes, alors que normalement il n'aurait dû n'y en avoir qu'une. Il présenta la première comme étant Shayla MacDowell et les yeux de la blonde s'ouvrirent de surprise. Il parlait de la joueuse de quidditch ou... Non, elle ne rêvait pas. Ambre se demanda si ça signifiait l'arrêt du quidditch pour la femme ou si ce n'était que provisoire, le temps que Bibine revienne. D'ailleurs c'était étrange qu'elle ne soit pas là. Elle se demanda rapidement s'il était arrivé quelque chose à l'enseignante, mais son attention se reporta sur le second professeur. Horace Slughorn, professeur de potion... Nouvelle surprise. Car ça signifiait probablement que Rogue, toujours présent lui, deviendrait professeur de Défense Contre les Force du Mal. Et effectivement, le directeur l'annonça, créant la surprise. La suite du discours fut particulièrement appuyé concernant l'union dont devait faire preuve les élèves. Ambre retint un soupire, pour éviter de briser le silence des élèves. Elle savait parfaitement que c'était impossible. Jamais une entente entre toute les maisons arriverait. Même s'il arrivait parfois que de l'amour puisse naître entre des membres de ces deux maisons, ça ne faisait pas tout. Et elle était une des mieux placés pour le savoir, quand on voyait l'histoire de ses origines. Elle n'oubliait pas, et n'oublierait sans doute jamais même en le niant, qu'elle avait bel et bien du sang moldu qui coulait dans ses veines au final. Ce qui expliquait qu'elle ait été envoyé à Gryffondor et non à Serpentard malgré tout ce qui faisait qu'elle aurait pu correspondre à cette maison. Alors malgré le message d'espoir qu'il essayait de faire passer... D'ailleurs, en observant autour d'elle, elle pouvait clairement voir que la plupart des gens étaient mitigés sur la question. Que ce soit les gens qui semblaient abattus où les Serpentard qui semblaient sourire dans leur fort intérieur, dressés fièrement. Bref, rien de bien engageant.

Le discours finit, la jeune femme vit apparaître devant elle les plats et fut plus qu'heureuse de pouvoir enfin se détendre en cette fin de journée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le banquet de début d'année [RP commun à tous les habitants de Poudlard]   Sam 22 Oct 2011 - 7:44

Ce ne serait effectivement pas une année ordinaire. Le croisement de ses différentes missions le lui avait laissé entendre. La principale préoccupation du nouveau professeur de Défense Contre les Forces du Mal était d'arriver à trouver un ordonnancement logique lui permettant de tout assumer sans éveiller la suspicion. Là, il n'était même pas question de survie mais de protection des élèves les plus âgés de sa mission, ceux qui s'étaient vus invités par le Maître à prendre la marque. Contrairement à ce que lui dictait ses souvenirs, il avait bien lu leurs regards à tous. Ils n'avaient rien à voir avec celui plein d'arrogance et de soif de pouvoir.

La plupart d'entre eux étaient empreints de terreur. Ils étaient instrumentalisés pour servir une vengeance contre leurs parents. Malfoy était le plus visé d'entre eux. La chute de son père du cercle restreint de suivants avait précipité son entrée dans les rangs des mangemorts, et l'octroi d'une mission quasiment suicide. Le pire de cela était qu'il n'avait plus aucune confiance en son Directeur de Maison.

La plupart de ses camarades comptaient encore sur lui. mais comment les protéger sans se trahir? Et comment leur enseigner la DCFM si c'était pour qu'ils s'en servent contre les autres élèves? Car au milieu des effrayés, certains étaient pétris de conviction et étaient prêt à tout pour que Poudlard tombe. Comment rassurer ceux-là sur sa loyauté envers le Seigneur Noir? Surtout qu'aucun plan n'avait encore été mis sur pied pour faire progresser la cause de l'Ordre sans Potter...

Pour toutes ces raisons, Severus apparut plus blême que d'habitude lorsqu'Albus le présenta comme nouveau professeur de DCFM. Sa posture était aussi intimidante qu'à l'accoutumée, mais seul Albus put lire de l'appréhension dans son regard. Bras croisés sur sa poitrine, il lança un regard circulaire à la pièce et prêta une oreille attentive aux commentaires qui remontaient des tables. Bien entendu, seule la table de Serpentard marquait une note d'enthousiasme. Malfoy ne bougea pas. Les autres étaient circonspectes.

Albus enchaîna immédiatement sur la guerre et le nouveau contexte entourant cette année scolaire. L'évocation des trois têtes brûlées de Gryffondor déclencha le mépris sur plusieurs visages et des remarques désagréables parmi les élèves. Quelque part ils semblaient leur en vouloir de les avoir ainsi lâchement abandonnés. Si comme le pensait Albus Lovegood, Longdubat et Weasley girl prenaient le relai... ils leur faudrait réussir le tour de force de fédérer leurs camarades, et ce n'était pas gagné d'avance...

Une fois le discours achevé, il se mit à manger pendant que Minerva lui glissa quelque chose à l'oreille.
Revenir en haut Aller en bas
Olivia E. Taylor
"Donnons la culture à ceux qui ont l'intelligence sûre."

avatar

Messages : 283
Points rp : 3075
Date d'inscription : 16/08/2011
Age : 22
Localisation : Dans la lune...

Identité du Sorcier
Baguette magique: Une longue baguette de 32 centimètres, composée d'une plume d'Hippogriffe et faite avec du bois de Cerisier.
Ascendance: Sang-melé
Camp: Neutre & léger soutien à HP.

MessageSujet: Re: Le banquet de début d'année [RP commun à tous les habitants de Poudlard]   Jeu 27 Oct 2011 - 18:31

    Enfin, tout le monde était arrivé à Poudlard ! La majorité des élèves avaient attendu cet instant depuis bien longtemps, se languissant dans le train, passant le temps en piquant une somme, en mangeant des bonbons ou en discutant. Mais le Poudlard Express n’avait rien de bien magique ou de distrayant pour nos jeunes âmes. Comme d’habitude, il y avait certains accrochages entre des élèves ou bien des farceurs qui commencent à déposer des produits nuisants à tous. Une véritable routine, quoi. Cependant, lorsque les portes s’étaient ouvertes, des cris s’étaient échappés des plus impatients et ce fut bien sur les plus jeunes, bien curieux, qui descendirent du train en premier, suivis par les anciens dont la marche avait semblé bien plus longue que les autres.

    Hagrid les attendait tous en agitant la main, comme si sa taille ne lui permettait pas de se faire remarquer. Les premières années devaient profiter des sensations aquatiques sur une barque qui les mènerait directement à Poudlard tandis que les aînés étaient attendus par des carrioles, tirées par des Sombrals invisibles. Olivia s’était installée en compagnie de Mandy Broklehurst et de Luna Lovegood avec qui elle échangeait quelques paroles. Elle regretta de ne pas avoir parlé à son petit frère Andrew, étudiant à Serpentard, juste après que le train soit parti de Londres. Toutefois, elle le retrouverait après le dîner, certainement. Ce ne fut qu’après avoir pénétré la Grande Salle de Poudlard que le brouhaha des élèves devint plus intense et on avait du mal à s’entendre, entre cris de joie, discussions et rires entremêlés. Bref, une véritable cacophonie mais qui rendait l’ambiance si joyeuse, si émouvante. Une jovialité qui allait d’ailleurs s’éteindre lorsque Dumbledore ferait son discours, brisant cette chaîne de rire et effaçant tout sourire sur les visages candides des élèves. Il se leva, gracieux dans sa démarche, émanant de la sécurité autour de cette salle. Sa présence rassurait la plupart des élèves même si en ce moment, on disait qu’il se faisait trop vieux et qu’il s’affaiblissait. Ce n’était pas faux et pourtant, sa puissance était toujours là.


    Les temps avaient changé. Dans le discours de Dumbledore, il ne s’agissait plus de glisser quelques sous entendus à propos d’un éventuel retour de Voldemort mais cette année, on était certains de ce qui se passait dans le monde des sorciers. On connaissait doute, crainte et frustration à l’idée que les ténèbres avaient toujours été présentes derrière la lumière et qu’elle avait finalement franchit les barrières de ce monde, allant maintenant imposer ses règles et sa terreur petit à petit. Dans la voix de Dumbledore, on y voyait un petit espoir mais pas assez pour susciter la réjouissance chez certains. Après tout, les paroles ne valaient rien face aux gestes, face aux résultats et pourtant, c’était les mots qu’il fallait entendre, des mots qui permettaient de ne pas noyer la possibilité de gagner, de rallumer cet espoir comme il l’avait si bien dit. Il ne cachait pas le fait que cette guerre serait aussi terrible que l’autre et insista pour que tout le monde soit soudé, chose que notre Olivia recherchait également depuis des années. Malheureusement, cette paix ne semblait pas vouloir se faire entre les différentes maisons. La jeune Serdaigle aurait pu perdre espoir et oublier toute notion d’union entre chaque élève mais sa perspicacité l’en empêchait. Et là, elle repensait à Potter, Granger et Weasley qui étaient bloqués à l’hôpital alors qu’ils s’étaient conduits en héros au Ministère et également au cours de l’année avec l’Armée de Dumbledore.

    Olivia se souvint d’en avoir fait partie, au début par intérêt quant à ses études mais à la fin, pour avoir de quoi se défendre contre le mal qui rôdait. Tout en écoutant les paroles sages du directeur, la jeune fille observait sa camarade Tuppence Beresford qui était concentrée sur ce discours. Ce soir-là, elle abordait une jolie coiffure, il fallait l’avouer. Elle la dévisageait avec curiosité comme si elle n’avait rien à faire du reste de la salle mais cela était faux. Seulement, elle aimait faire plusieurs choses en même temps comme observer et écouter. Et lorsque la fin du discours approcha, elle accompagna tout le monde dans des applaudissements qui, hélas, n’étaient pas bien joyeuses. C’était parfaitement compréhensif puisque personne n’irait sauter de joie à l’idée qu’une guerre éclaterait dans cette société et qu’elle entraînerait certainement des sacrifices. Quoi qu’il en soit, elle fut plus enthousiaste à l’idée de voir apparaître de bons repas devant elle, sans qu’elle n’ait à bouger le moindre cheveu. C’est avec un petit sourire qu’elle prit des pommes de terres sautées à la fourchette et qu’elle l’avala en profitant du délice qu’ils lui procuraient.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna J. Lodwick
"Donnons la culture à ceux qui ont l'intelligence sûre."

avatar

Messages : 684
Points rp : 3550
Date d'inscription : 14/08/2011
Age : 28

Identité du Sorcier
Baguette magique: Bois de chêne, 25.5cm, Plume d'hippogriffe
Ascendance: Sang-Pur. Si on veut.
Camp: Harry Potter & l'Ordre

MessageSujet: Re: Le banquet de début d'année [RP commun à tous les habitants de Poudlard]   Jeu 17 Nov 2011 - 11:08

    Le voyage dans le Poudlard Express n'avait pas été de tout repos. Je n'avais malheureusement pas trouvé de place seule. Pourtant, qu'est-ce que j'aurais aimé... Surtout que je m'étais retrouvée mêlée dans une dispute entre Malefoy, Greengrass et une Gyffondor... Ambre MacKenzy, si je me rappelais bien. Heureusement qu'il y avait tout de même mon amie Olivia, ainsi que Rigel. Ce fut tout de même avec un grand soulagement que je descendis du train et me posai dans une des diligences pour aller à l'école. J'étais avec des élèves que je ne connaissais pas. J'avais malencontreusement perdu de vue mes deux coéquipières Serdaigle.

    Finalement, nous arrivâmes à Poudlard. Étrangement, une sensation étrange m'envahit. L'ambiance n'était pas la même que d'habitude. Cela se confirma quand nous entrâmes dans la Grande Salle. Nous n'étions que trop peu nombreux. C'était logique, en soit : après ce qui était arrivé l'année dernière, beaucoup de parents n'avaient pas voulu que leur enfant revienne à l'école. Pour ma part, je n'avais pas voulu revenir pour ne pas laisser mon père seul. Mais après plusieurs heures de négociations, j'avais fini par accepter d'y retourner.

    Je m'assis à ma table, vers l'extrémité, pour être plus proche des professeurs, et donc mieux entendre le discours du Professeur Dumbledore. Même si les nouvelles étaient mauvaises, il réussit à nous faire passer un message d'espoir. Il fallait nous allier pour vaincre les Forces du Mal. Il en avait des bonnes... Vu ce qu'il s'était passé dans le Poudlard Express, j'avais d'affreux doutes quant au fait que les Serpentard s'allieraient un jour aux autres maisons. Je lançai un regard furtif à leur table. Qui sait... Peut-être qu'une partie d'entre eux étaient déjà passé Mangemort. Je retournai mon attention vers notre directeur. Il nous informa que nous avions un nouveau professeur de vol sur balai -je m'en fichais étant donné que je n'avais plus ce cours depuis des année- ainsi qu'un nouveau professeur de... Potion. En effet, Snape allait maintenant enseigner les Défenses Contre les Forces du Mal. Je ris doucement jaune. Ça allait être du joli, je le sentais bien. Heureusement que je n'avais jamais eu de réelles difficultés dans ce cours... Mais dorénavant, ça allait être joyeux. Snape était déjà tyrannique au potion, je n'imaginais même pas ce que ça allait être maintenant. Il allait y avoir des blessés, pas moyen de faire autrement.

    Quand Dumbledore termina son discours, j'applaudis pour prouver mon approbation avec ses paroles. Et les vives apparurent devant nous. Je me servis copieusement : je ne m'étais pas rendue compte à quel point j'avais faim.





Serdaigle - Sixième Année

I've never betrayed your trust
I've never betrayed your faith
I'll never forsake your heart

Couleur texte : #336699
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rigel A.Black
"Donnons la culture à ceux qui ont l'intelligence sûre."

avatar

Messages : 469
Points rp : 3281
Date d'inscription : 13/08/2011
Age : 28

Identité du Sorcier
Baguette magique: 26cm, bois roseau de et écaille d'opaleye
Ascendance: Sang pur
Camp: Celui qui autorise les Arts Sombres

MessageSujet: Re: Le banquet de début d'année [RP commun à tous les habitants de Poudlard]   Sam 19 Nov 2011 - 11:17

Une nouvelle année qui commençait, plus sombre que jamais. Pour certains élèves plus que d'autres. Pour les plus engagés avant tout, entre ceux dont les familles ou eux-mêmes étaient en danger comme pour ceux qui appartenaient au camp d'en face. Quoi qu'on puisse en dire sur ceux dont les familles étaient sympathisant du Seigneur des Ténèbres, eux aussi vivaient dans une certaine pression qui n'était pas plus facile à endurer que ceux qui craignaient les attaques. C'était même injuste, la façon dont on occultait les angoisses que rencontraient ceux qui appartenaient au « mauvais camps ». Pourtant, entre ceux qui étaient tenu d'être absolument irréprochables et de plus que jamais faire honneur aux principes familiaux ou pire, ceux qui rejoignaient dès à présent le camp des mangemorts, la tension était sans doute aussi intense que chez ceux d'en face. Tous ne l'avaient pas non plus forcement choisit.

Rigel ne s'autorisait pas à se plaindre de sa situation. Certes, elle se sentait plus angoissée que jamais, mais elle l'avait choisi. Elle avait choisi de prendre la suite de son père, de suivre ce qu'il avait commencé, de garder ce fardeau pour elle-même. Elle avait choisi d'appartenir au camp qu'elle avait rejoint officiellement quelques semaines auparavant. Elle, elle l'avait demandé elle-même, elle n'y avait pas été forcée sans qu'on lui demande son avis comme Drago. Oh, Drago faisait le fier pour le moment, mais Rigel n'était pas stupide, la mission dont il était si fier, bien qu'elle n'en connaisse pas le but précis, était avant tout un prétexte pour atteindre Lucius.

Rigel était installée à table, non loin de Luna et Olivia, et écoutait d'une oreille distraite le discours du directeur. Son esprit était plutôt occupé à disserter sur le fait que justement, on parlait que trop peu de la situation des gens issus de son type de famille, qui n'avaient jamais eu le choix. Qui avaient été éduqués ainsi. Des enfants qui avaient été envoyés à Serpentard et qui étaient simplement devenu ce que tout le monde disait d'eux. Quand tout le monde dit d'un groupe de personne qu'ils sont de mauvaises personnes et qu'ils tourneront mal, comment diable dans ces conditions peuvent-ils devenir autre choses ? Le beau discours sur l'union entre les maisons de Dumbledore la fit sourire sans joie. Comment pouvait-il parler ainsi alors qu'il laissait les maisons se faire la guerre depuis des années ?

Comme si quelqu'un ici pouvait oublier ce combat fratricide qui se déroulait au dehors des murs de l'école ?

Elle regarda la nourriture apparaître sur les tables sans grand appétit. Son estomac gargouillait mais elle se sentait comme nauséeuse, malgré la sensation de faim elle se sentait comme si la moindre bouchée allait la rendre malade. Elle se contenta d'un peu de salade juste pour dire de ne pas se faire remarquer. Et encore, qu'elle mastiqua sans grand entrain, n’appréciant ni la fraîcheur juteuse de la laitue, ni la saveur de l'assaisonnement. Elle qui ne se sentait pas fondamentalement de mauvaise humeur avant d'arriver, le discours venait de lui envoyer le moral dans les chaussettes. Elle aurait voulu dire que la nomination de Snape au poste de dcfm était une bonne nouvelle, tout le monde savait qu'il convoitait ce poste, mais même ça... Elle avait un grand respect pour ce professeur et elle aurait du s'en réjouir, mais c'était ternis pas cette sorte de malédiction qui touchait le poste qu'il avait décroché. L'idée que ce serait peut-être la dernière année ou elle l’aurait comme professeur. Non, elle ne pouvait pas l'imaginer.

#Il me faut du chocolat ! Merlin je suis en train de déprimer ! Reprend-toi sombre idiote !#

Après une gifle mentale, elle se servit un peu plus correctement dans les plats et se força à manger avec un peu plus d'entrain, s’efforçant d'éloigner tout sujet démoralisant de son esprit. Plus loin à la table des Poufsouffle, le moine gras taquinait les petits nouveaux en leurs passant au travers. Une pitrerie de base qui lui permit de se forcer à sourire. Parfois, une bonne humeur revenait en se forçant à sembler de bonne humeur.



♠️ Besoin de codes ? ♦️
~ Rigel Andromeda Black ~ 6eme année ~ Serdaigle ~
#26619c
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terry Boot
"Donnons la culture à ceux qui ont l'intelligence sûre."

avatar

Messages : 369
Points rp : 2853
Date d'inscription : 08/04/2012
Age : 21

Identité du Sorcier
Baguette magique: Bois de ceriser, crin de licorne, 29 cm.
Ascendance: Moldue
Camp: Armée de Dumbledore

MessageSujet: Re: Le banquet de début d'année [RP commun à tous les habitants de Poudlard]   Lun 9 Avr 2012 - 14:38

Terry, s'étant changé dans le Poudlad Express, plus précisément dans les toilettes, était à présent vêtu de sa robe de sorcier. Après avoir serré la cravate couleur bleu azur et bronze, il avait rejoint son compartiment, pour y reprendre son sac de cours. Il ne s'était pas encore rendu compte que le train ralentissait ostensiblement. Une fois arrêté, il sortit de son compartiment, traversa le corridor, et inspira profondément l'air pur et un peu humide de Pré-au-Lard.

Il était proche de Poudlard.

Monté dans une calèche, tirée par des êtres méconnus, qu'il ne pouvait voir, Terry se laissait guider par les Sombrals. Secoué, l'ensemble des personnes assises sur la carriole sentait leur tête agitée par les crevasses et autres nids de poule. Terry, silencieux, reconnut deux frères, l'un en Quatrième Année, l'autre en Cinquième. L'emblême jaune canari de la maison de Poufsouffle se détachait de leur robes de sorcier noires. A leur droite, une dernière élève, envoyée à Serpentard, relativement jeune, sans doute en Deuxième Année, était assise. La calèche avançait doucement, ralentissant devant l'imposant portail en fer. La calèche s'étant arrêtée, tout le petit monde descendit.

Terry se mit alors à gravir la pente douce, mais terriblement longue, pour arriver au château. Marchant doucement, Terry profitait de l'air frais. La douce sensation, la caresse du vent sur les joues, s'infiltrant dans les cheveux, lui avait manqué. Il n'avait pas eu l'occasion de beaucoup sortir, ces vacances. Arrivant au château, il sentait son rythme cardiaque s'accélérer. Quels changements ont été faits dans l'école ? Presque anxieux, il poussa la lourde porte en chêne massif, et entra dans le couloir bondé et éclairé par les torches, suspendues aux murs de pierre.

Entré dans la Grande Salle, Terry s'assit à la table des Serdaigle, un peu écarté des autres élèves. La salle était bruyante. On entendait des rires, des cris, des discussions animées et même des chants, rendant la joie de se retrouver. Tous attendait impatiemment la Répartition.

On dut attendre encore environ cinq minutes, puis les portes s'ouvrirent, laissant apparaître le Professeur McGonagall, suivie de nombreux élèves, tous de Première Année. Elle disposa, sur l'unique tabouret, situé sur une estrade, le Choixpeau magique. Devant elle tremblaient les nouveaux venus, entourés des autres élèves, déjà répartis dans leurs maisons. S'en suivit un temps long, pendant lequel McGonagall appelait un par un les jeunes sorciers. Croyez les échos ! Que le temps de la cérémonie s'allonge, au fur et à mesure que vous progressez dans votre apprentissage de la magie, si bien que Terry n'apportât son attention que lorsque le très sage Choixpeau scandait, sûr de lui, "Serdaigle !". Autrement, il portait son attention sur le ciel magique, qui offrait un spectacle toujours très apprécié dans la Grande Salle. Parfois, il détachait ses yeux du plafond, en entendant un nom de famille qu'il connaissait, par exemple. Enfin, après d'interminables minutes d'attente, le professeur McGonagall laissa place au professeur Dumbledore. Celui-ci, comme s'il avait eu envie de devenir sadique, fit durer le discours bien longuement. Seulement, en y réfléchissant un peu, Terry trouva qu'il avait une bien sotte idée : le visage bienveillant de Dumbledore ne pouvait pas cacher le plaisir convulsif de faire durer les souffrances de ceux qui l'entourent. Et, que disait-l d'intéressant, en fait ? Rien de très nouveau : l'union entre les différentes maisons, le savoir et tout le blabla ... Terry commençait à connaître par cœur les recommandations de son doux directeur. Une fois son discours achevé, il sourit, et prononça simplement : "Bon appétit".
Sur toutes les tables étaient apparues les délicieux plats, concoctés par les elfes. Goûtant une côtelette d'agneau, Terry trouva que les elfes n'avaient pas perdu la main, pendant les vacances.

Heureux, il se sentait chez lui. Poudlard était sa deuxième maison.


"Il n'existe aucun homme cultivé ; il n'existe que des hommes qui se cultivent."
Terry Boot
6ème année
Serdaigle
Rédacteur en Chef de la Nox-Gazette

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le banquet de début d'année [RP commun à tous les habitants de Poudlard]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le banquet de début d'année [RP commun à tous les habitants de Poudlard]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Banquet de début d'année - Ouvert à TOUS [Terminé]
» Banquet de fin d'année
» INTRIGUE [Sept.] Discours de début d'année [Pour tous ]
» Haiti des années 60-70-80: Le pays était-il mieux sous Papa et Baby Doc ?
» Bonne Année

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- Nox - A vous de rallumer l'espoir. :: - Poudlard - :: Rez-de-Chaussée :: Grande Salle-