- Nox - A vous de rallumer l'espoir.

La 6eme année touche presque à sa fin à Poudlard, le trio de Gryffondor, toujours dans le coma, ne peut rien faire contre l'avancée des Mangemorts...A vous de vous battre pour faire gagner votre camp !
 

Partagez | 
 

  « Qui marche dans la neige ne peut pas cacher son passage. » Proverbe chinois [PV Harmonia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Siwan O'Rackham
"Je veux l'équité, tous mes élèv's sont à égalité."

avatar

Messages : 63
Points rp : 2393
Date d'inscription : 13/08/2011
Age : 26

Identité du Sorcier
Baguette magique: Bois de vigne et ventricule de dragon, 25 centimètres
Ascendance: Née-Moldue.
Camp: Côté du bien.

MessageSujet: « Qui marche dans la neige ne peut pas cacher son passage. » Proverbe chinois [PV Harmonia]   Lun 18 Juin 2012 - 14:18

Samedi 11 janvier 1997


Un léger sifflotement raisonnait dans l’un des longs et vieux couloirs de l’école de sorcellerie nommée Poudlard. Un air plutôt gai, destiné à faire en sorte que la jeune Poufsouffle qui le sifflotait soit de bonne humeur, prête à affronter le froid de ce mois de janvier 1997. Accompagnant le sifflement, le bruit léger et discret des pas feutrés de la demoiselle emplissait lui aussi le corridor où se trouvait Siwan. Notre petite sorcière se dirigeait vers le parc, où elle devait retrouver sa meilleure amie. La jeune Gryffondor qui répondait au nom d’Harmonia Francourt et qui avait accompagné Siwan pour ses premier pas dans l’école.
D’un mouvement preste et léger Siwan détacha un ruban jaune qui se trouvait autour de son poignet, attrapa tout ses cheveux dans ses mains et les noua en une queue-de-cheval plutôt haute. Elle plaça quelques mèches rebelles derrière ses oreilles, tout en continuant sa route. Puis elle plongea une main dans le petit sac qu’elle portait sur l’épaule et en sorti une longue écharpe noire et jaune qu’elle noua autour de son cou, après avoir reboutonné son manteau. Un cou d’œil lancé à une fenêtre à sa droite lui confirma son idée.

Il neigeait. De gros flocons tombaient d’un ciel gris clair, presque aussi blanc que la neige qui recouvrait le château. Siwan eut un léger sourire au coin de ses lèvres et renfouit une main dans son sac pour en sortir un bonnet de laine chaud. Elle le vissa sur sa tête, voyant les portes qui la conduiraient au parc approcher d’elle. Enfin, c’est elle qui s’approchait des dites-portes, plutôt. Et à grands pas. En effet elle allongeait de plus en plus le pas et dès qu’elle eut poussé les lourdes portes du château et qu’elle se retrouva le nez dehors, elle leva la tête vers le ciel, en écartant les bras, les yeux fermés et un sourire plus large encore qui fendait son visage. La neige qui tombait lui caressait les joues, le nez, les lèvres et rendait Siwan heureuse.
Elle aimait bien la neige, il faut dire, et cela lui faisait oublier ses soucis pour un temps. Elle rouvrit les yeux et descendit les marches prudemment, histoire de ne pas glisser tout de même. Et puis elle se précipita en riant vers la neige que nul encore n’avait foulée et y marcha la première. Elle adorait cette sensation, marcher sur de la neige encore intacte, laisser ses pieds s’enfouir sous quelque centimètres de neige… Elle en avait jusqu’au mollet, à l’endroit où elle se trouvait et elle en senti entrer dans ses bottes. Elle éclata à nouveau de rire, sous le regard interloqué de deux élèves qui passaient par là en se tenant la main. Elle adressa un sourire et un signe de la main auxquels ils répondirent bien volontiers avant de s’éloigner.

Siwan se décida enfin à revenir sur les sentiers battus, où la neige s’était tassée et où on ne s’y enfonçait plus. Elle alla s’assoir sur un petit banc de pierre et enleva ses bottes. Ses collants étaient un peu humides à cause de son périple dans la neige mais ça ne faisait rien. Elle remit ses chaussures, défroissa un peu sa jupe en laine et resserra son écharpe autour de son cou. Elle regardait de nouveau le ciel lorsqu’elle entendit des pas à côté d’elle. Elle se retourna pour voir à ses côtés une petite fille de onze ans, essoufflée, les joues toutes roses et l’écharpe en vrac. Elle la reconnu tout de suite. C’était une Poufsouffle de première année avec qui elle s’entendait bien et qu’elle aidait souvent. Siwan adressa un sourire rassurant à la petite fille.

« - Ça va ? Tu as fait la course à ce que je vois ! Lui lança-t-elle en l’attirant vers elle pour lui remettre son bonnet, son écharpe et ses cheveux en place.
- Oh oui ! Mais maintenant, je rentre. Je suis vraiment fatiguée… Oh ! Siwan… Ton anniversaire c’est bientôt, hein ?
- Eh oui. Le trente.»

La petite fille adressa un large sourire à Siwan, lui colla un bisou sur la joue et reparti en direction du château, en lui faisant un grand signe de la main. La jeune Poufsouffle sourit et se leva du banc pour continuer sa route, elle aussi, en pensant qu’elle allait finir par faire attendre Harmonia. Elle reprit donc sa marche, et remarqua soudain qu’elle avait un tantinet froid aux mains. Elle baissa les yeux vers ses menottes et les vit toutes rouges, un peu glacées. Elle soupira, toujours elle oubliait ses gants… Elle retourna au fond de son sac, pour les sortir et les enfiler aussi sec.
Le parc de Poudlard enneigé était réellement magnifique. Magique même, c’était le cas de le dire. Devant un tel spectacle, Siwan se rappelait soudain qu’il y a à peine quelques années de cela, elle ignorait tout de ce monde-là, de la sorcellerie, de Poudlard… Elle était une moldue qui ignorait tout de ce monde caché, en fait. Et maintenant elle y vivait, elle avait un don de magie et apprenait à fabriquer des potions, à lancer des sorts et tout ce qui s’en suit… La vie, vraiment, resserve de sacrées surprises !

Elle fini par arriver là où elle devait rejoindre Harmonia, la jeune Rouge et Or n’était pas encore là, alors Siwan s’assit sur un banc présent et observa tout autour d’elle, le parc l’émerveillant toujours autant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harmonia M. Fancourt
"Tout apprentissage ira d'abord aux enfants du courage."

avatar

Messages : 99
Points rp : 2177
Date d'inscription : 12/05/2012
Age : 22
Localisation : Salle commune de Gryffondor

Identité du Sorcier
Baguette magique: 29 centimètres, en bois de Cèdre et composée d'une Plume de Phénix.
Ascendance: Sang-mêlée
Camp: Camp de Dumbledore.

MessageSujet: Re: « Qui marche dans la neige ne peut pas cacher son passage. » Proverbe chinois [PV Harmonia]   Lun 18 Juin 2012 - 23:40

    En ce samedi 11 Janvier, le soleil était là, il brillait et pourtant, il ne semblait pas assez puissant pour faire fondre la neige épaisse qui attendait chaque élève désireux de se rendre à l'extérieur de Poudlard. Les plus frileux tremblaient rien qu'à l'idée de mettre un pied dehors alors ils préféraient se réunir dans leur salle commune près d'une bonne cheminée pour réchauffer leur corps. Mais d'autres trouvaient le spectacle enneigé très joli et pour satisfaire leur envie de ressentir toute cette beauté blanche, ils osaient se munir de bonnets et d'écharpes pour affronter le froid glacial du Parc. Ce dernier était habituellement remplis par les élèves qui n'avaient pas cours et qui y trouvaient un endroit pour se libérer des quatre murs du château mais en jours hivernaux, les bancs de pierres étaient libres. On y voyait des solitaires qui souhaitaient prendre du recul sur leurs propres problèmes ou bien Hagrid qui faisait des allés-retours de la serre jusqu'à sa cabane.

    Aujourd'hui, Harmonia Fancourt ferait partie de ces élèves qui auraient un goût assez prononcé pour la neige pour la toucher et marcher dessus. Habituellement, elle préférait les lieux plus concentrés en élèves où elle avait de grandes chances de croiser des amis mais elle avait plusieurs répertoires qu'elle distinguait bien ; celui des amis et celui de sa meilleure amie. Parfois, on pouvait les mêler et fréquenter les deux à la fois pour une bonne rigolade mais dans d'autres cas, on voulait un peu d'intimité et pouvoir sortir à deux sans être interrompues. Après tout, quand on est seuls, on arrive mieux à se confier, à se communiquer et cela ferait du bien à la Gryffondor de quitter toute cette foule permanente. La solitude et le vide étaient ses pires ennemis mais il fallait avouer que parfois, la solitude n'était pas si horrible que cela puisqu'elle permettait de prendre du recul. Mystérieusement, c'était ce qu'elle pensait ce matin cependant, elle était sûre qu'elle changerait rapidement d'avis. Ayant toujours vécu dans la bonne humeur et la joie, elle ne s'était jamais laissée submergée par une envie de se la jouer solitaire. De l'aide, elle savait avoir l'audace de la demander auprès de ses proches puisque l'aide était un moyen de peaufiner les liens. La preuve ; elle avait trouvé une meilleure amie en persévérant auprès de Siwan. L'aide mutuelle qu'elles s'étaient offerte les avait menées à se rapprocher.

    Traversant la Grande Salle à grand pas, elle regretta de ne pas avoir pris un peu plus de jus d'orange parce qu'elle ressentait le besoin d'avoir un peu plus de tonique dans son corps. Hier, elle s'était encore couchée très tard à cause d'une petite soirée dans le dortoir des filles. Et au levée, elle s'était sentie faible et vaincue par une grande flemmardise aïgue qui l'avait empêchée de quitter son lit rapidement. Finalement, elle se sentait un peu mieux maintenant et ses yeux grandement ouverts le témoignait mais elle aurait bien voulu boire d'avantage de vitamines. Tant pis, elle tenterait d'éveiller elle-même son dynamisme naturel et elle avait intérêt à le faire si elle ne voulait pas paraître fatiguée auprès de Siwan. Cette dernière devait déjà l'attendre au Parc sous le froid et Harmonia dut presser le pas. Ce n'était pas une nouveauté chez elle ; elle arrivait souvent en retard que ce soit les cours ou les rendez-vous, tout cela parce qu'elle ne faisait pas attention au temps ou bien qu'elle aimait traîner un peu avant d'arriver à destination. Ce n'était pas une qualité et pourtant, cela lui convenait. Quand on faisait les choses à la dernière minute, on avait tendance à s'activer et à bouger d'avantage que si on préparait tout à l'avance. Et ce besoin de bouger se faisait ressentir en permanence chez elle. Ce n'était pas une fille immobile, loin de là. Elle se lassait rapidement de la situation et avait besoin de changements.

    Cinq minutes plus tard, elle était enfin parvenue jusqu'au parc et le peu de monde qui s'y promenait la chagrina un peu. Ce n'était pas étonnant de voir ce lieu si vide en un temps de froideur mais tout de même, elle aurait espéré qu'il y ait moins de frileux que prévu. Et puis, avoir les pieds dans la neige épaisse ne procurait pas une si mauvaise sensation finalement, c'était même facilement adaptable. A l'aide de sa baguette, elle avait put ressortir son bonnet et son écharpe aux couleurs dorées et rouges de Gryffondor. Elle les arborait fièrement, comme toujours. Croisant quelques étudiants de seconde années qui jouaient à une bataille de boule de neige, elle esquiva de justesse une boule qui ne lui était pourtant pas destinée. Cela pouvait être dangereux ce genre de jeux quand on était assez rusés pour mettre des produits facétieux dans les boules mais Harmonia aimait tout de même y jouer. Seulement, si elle prenait part à leur partie, elle aurait du mal à s'arrêter et Siwan risquerait de l'attendre bien longtemps.

    S'avançant au même rythme rapide, ses yeux gris lui indiquèrent des rayures noires et jaunes qui dessinaient une panoplie hivernale qui appartenait à une personne assise sur un banc. Son instinct lui dicta qu'il s'agissait bien de sa meilleure amie. Souriante, elle traversa toute la neige en ne se souciant pas de son pantalon qui devenait de plus en plus mouillé ; elle le ferait sécher avec un sort une fois assise sur ce banc. Accélérant sa course, elle trouva agréable d'avoir le visage refroidi par ces petits flocons qui tombaient du ciel et qui fondait sur votre peau en de fines gouttes d'eau. Apercevant désormais mieux son amie en détails, elle lui lança :

    « - Salut Siwan ! J'espère que tu n'as pas trop attendu, c'est le déjeuner qui a été un peu lent. »

    Elle vint s'asseoir la gauche de la Poufsouffle et elle sortit ses gants de sa poche en sentant que ses mains n'allaient plus tenir à cette température. Rapidement, une agréable sensation de chaleur vint lui parcourir les doigts et elle se les frotta en espérant les réchauffer le plus vite possible.

    « - Comment vas-tu ? Tu as prévu des activités pour ce Week-end ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siwan O'Rackham
"Je veux l'équité, tous mes élèv's sont à égalité."

avatar

Messages : 63
Points rp : 2393
Date d'inscription : 13/08/2011
Age : 26

Identité du Sorcier
Baguette magique: Bois de vigne et ventricule de dragon, 25 centimètres
Ascendance: Née-Moldue.
Camp: Côté du bien.

MessageSujet: Re: « Qui marche dans la neige ne peut pas cacher son passage. » Proverbe chinois [PV Harmonia]   Ven 22 Juin 2012 - 12:21

[Pardon, j’ai pris plus de temps que prévu, pour te répondre. :/]

Un sourire se dessina sur le fin visage de Siwan lorsqu’elle entendit des pas crisser dans la neige, derrière elle. En se retournant, elle aperçut Harmonia qui se dirigeait vers elle et elle lui adressa un signe de sa main gantée. La jeune Gryffondor vint s’assoir elle aussi sur le banc et s’excusa de son retard, ce qui fait largement sourire Siwan. Sa meilleure amie n’était pas connue pour sa ponctualité ! Mais cela n’avait jamais agacé la patiente petite Poufsouffle qui fit, à l’adresse d’Harmonia, un geste de la main montant que ce n’était rien de grave et qu’elle était déjà toute pardonnée, avant même d’avoir eu à formuler ses excuses.

Siwan tourna la tête sur le côté, et adressa un sourire amical à sa meilleure amie. Les flocons blancs continuaient à virevolter autour des deux jeunes filles, ce qui avait le don d’enchanter notre petite Jaune et Noir.

« -Oh, ce n’est rien. Tu sais bien que ça ne me dérange pas vraiment d’attendre. » Répondit-elle à son amie en lui adressant un clin d’œil entendu.

Puis elle baissa les yeux vers ses mains, en tendit une devant elle et observa la neige s’accumuler sur son gant. C’était vraiment beau, merveilleux, que dis-je ! Grandiose. Siwan enleva son gant, le posa entre Harmonia et elle et tendit de nouveau sa main au-devant d’elle. Les flocons qui s’écrasaient en douceur brillaient au creux de sa petite main comme les étoiles dans le ciel. Siwan avait l’impression de tenir un Cosmos miniature entre ses doigts. Mais ce n’était que de la neige et lorsqu’elle fermait sa main, la magie semblait disparaître.

Une question d’Harmonia la fit revenir sur Terre. Elle secoua un peu sa main pour en faire tomber la neige froide, remis son gant et se tourna de nouveau vers son amie qui, elle aussi, avait sorti la panoplie B.E.G. Traduire par Bonnet –Écharpe- Gants. C’est vrai que ce jour de janvier était particulièrement froid ! Mais Siwan aimait bien, le froid. Et la chaleur aussi. Parce que tant que l’on sent le froid ou la chaleur, c’est que l’on est vivant. Et tant que l’on est vivant, l’espoir existe. Bref, Siwan haussa légèrement les épaules avant de répondre évasivement :

« - Boh… Non, j’ai rien de prévu pour ce week-end. Et toi ? Quelle blague prépares-tu ?Taquina-t-elle d’une voix plus éveillée, en donnant un amical coup de coude à son amie. Ho ! Et pour te répondre, je vais très bien, et toi ? »

Le sourire de Siwan s’élargit encore et une étincelle malicieuse apparu au fond de son regard. D’habitude plutôt timide et calme, au contact de sa meilleure amie Siwan changeait. Elle oubliait tous ses complexes et autres choses qui l’embêtaient d’habitude et se laissait aller. Elle était vraiment contente d’avoir pu faire la connaissance d’une fille comme Harmonia. Ave elle, pas besoin de masque. Elle l’acceptait telle quelle et leur amitié était ce que l’on appelle gratuite. Rien d’intéressé, juste une très forte amitié.

Une idée traversa soudain l’esprit de Siwan. Elle détourna les yeux d’Harmonia et dirigea son regard vers la neige. Oui, pourquoi pas… Après tout, elle pouvait peut-être prendre l’initiative, pour une fois… Non ? C’est toujours Harmonia qui avait les idées d’amusement, en temps normal… Siwan se leva d’un bond et fit face à sa meilleure amie.

« - Dis-moi… J’ai une petite idée qui me vient, tout à coup… »

Siwan eut un petit sourire en coin et lança un clin d’œil à Harmonia. Puis elle s’accroupit dans la neige et la toucha du bout de ses doigts gantés de jaune et de noir. Puis elle enleva ses gants et les fourra au fond de son sac avant de replonger ses mains dans la couche de neige qu’il y avait à ses pieds. Oui… Elle pouvait peut-être engager une bataille de boules de neige… Elle savait bien que son amie aimait ça. Puis c’était quand même amusant, même à deux seulement. Elle ressorti ses mains del a neige et regarda la couche qui s’y était formée. Puis elle souffla fort dessus et la neige virevolta autour d’elle comme de la poussière de fée, sous ses yeux brillant d’émerveillement et son sourire encore bien enfantin.

Elle replongea finalement ses mains dans la neige et créa une petite boule bien ronde à l’intérieur de ses paumes. Elle se releva et regarda de nouveau sa meilleure amie. Elle fit un signe de la tête et un clin d’œil.

« - Alors ? On commence les choses sérieuses ? » Lui demanda-t-elle en riant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harmonia M. Fancourt
"Tout apprentissage ira d'abord aux enfants du courage."

avatar

Messages : 99
Points rp : 2177
Date d'inscription : 12/05/2012
Age : 22
Localisation : Salle commune de Gryffondor

Identité du Sorcier
Baguette magique: 29 centimètres, en bois de Cèdre et composée d'une Plume de Phénix.
Ascendance: Sang-mêlée
Camp: Camp de Dumbledore.

MessageSujet: Re: « Qui marche dans la neige ne peut pas cacher son passage. » Proverbe chinois [PV Harmonia]   Sam 23 Juin 2012 - 11:00

[ Pas de soucis, je comprends Smile ]

    Apparemment, son retard n'avait pas dérangé Siwan et à ces dires, Harmonia lui enviait cette patience qu'elle ne possédait pas. C'était sûrement grâce à cette qualité que la jeune fille était allée à Poufsouffle et la patience était une bonne vertu. Une vertu que ne possédait pas la rouge qui avait du mal à attendre que le temps suive son cours lentement. Elle aimait la vitesse et tout ce qui était dynamique, non pas la lenteur et la mollesse du quotidien. Alors, quand elle arrivait en retard à ses petites sorties avec sa meilleure amie, elle se demandait bien comment cette dernière faisait pour la supporter. Elle sourit lorsqu'elle perçut le clin d'oeil taquin de la jolie brune et observa ensuite la neige qui tombait délicatement sur sa main tendue. C'était beau la neige, vraiment, mais sa beauté était fragile. Il suffisait de refermer ses doigts sur les flocons pour les faire fondre et leur faire perdre la magnificence de leurs branches. Cette substance blanche fondait bien trop vite surtout à l'arrivée du printemps. Pour le moment, elle tenait le coup mais dans deux mois, elle ne serait plus.

    Harmonia baissa le regard vers ses bottines et s'amusa à touiller la neige et à dessiner des petits ronds avec ses pieds. On ne cachait pas son passage quand on affrontait ce type de météo. Durant un petit moment, chacune des deux semblait chacun absorbée par la vision de splendeur qui s'offrait à elle. Siwan avait décidément choisi le coin parfait pour obtenir une vue parfaite des montagnes ou de la forêt interdite extraordinairement enneigée. Tout était beau même si tout paraissait vide et un peu triste. Tout d'abord, à première vue, la forêt avait l'air moins dangereuse comme si sa population en créatures s'était endormie pour hiberner. Et la seule chose que l'on pourrait à la limiter craindre des montagnes, c’était bien les avalanches. Cependant, aucun élève n'aurait l'idée d'échapper à Poudlard pour en faire l'excursion. Jetant un regard au banc où elle était assise, Harmonia balaya les bords emplis de flocons et pressa la masse qu'elle venait d'amasser au cœur de ses mains. Cette eau congelée se durcit en une forme de boule que la Gryfondor caressa et sculpta pour en faire une sphère parfaite. Puis, lorsqu'elle finalisa son petit labeur, elle s'amusa à la lancer en l'air et à la rattraper d'une seule main.

    A chaque fois qu'elle l'a reprenait, de fines poussières blanches se détachèrent de la boule. Pendant ce temps, Siwan avait déjà répondu qu'elle allait bien et qu'elle n'avait rien prévu ce Week End. C'est vrai que parfois, mieux valait tout improviser au dernier moment plutôt que de planifier. Harmonia n'était pas le genre de personne à planifier ses jours sauf quand il s'agissait d'initiatives en groupe. Il y a une semaine, quelques uns de ses amis s'étaient révélés partant pour effectuer une nouvelle farce sur Rusard et à ses chiens de Serpentard mais cette fois-ci avec la complicité de Peeves. Normalement, tout devrait se dérouler demain. Resserrant sa boule de neige dans sa main, elle se tourna vers sa partenaire et lui répondit sur un ton assez malicieux :

    « - Tout va bien pour moi aussi ! Pour ce week-end, et bien, Rusard et quelques Serpentard vont souffrir et figures-toi que nous avons réussi à convaincre Peeves de prendre part à la farce. Ca n'a pas été facile mais on a conclu un marché avec lui et cela lui a parut équitable. »

    Après sa réponse, elle constata que Siwan venait d'avoir une sorte d'illumination. Un air tout aussi malicieux se dessina sur son visage et notre héroïne se demanda si c'était son programme qui lui avait fait cet effet ou bien quelque chose d'autres. D'un coup, cela paraissait plutôt intriguant et intéressant... Qu'avait-elle en tête ? La blondine savait que quand Siwan prenait un air différent que celui de d'habitude, ce qui allait s'ensuivre serait très amusant. Beaucoup de gens ne connaissait pas la Poufsouffle sous des traits plus extravertis ou facétieux puisqu'elle abordait un visage assez timide et renfermé aux premiers abords. Mais une fois qu'on la connaissait bien, on ne pouvait qu'en déduire que ces premiers abords n'étaient qu'une surface de ce qu'elle était vraiment. Et la Siwan intérieure était très intéressante et si joyeuse ! Derrière son sourire, elle avait de quoi réconforter Harmonia durant ses légers coups de déprime, par exemple, juste avant deux heures d'Histoire de la Magie. Et puis, quand elle s'énervait après une personne, la brunette était là pour la calmer. C'était tellement bon de se faire comprendre et de se faire aider par quelqu'un que vous appréciez beaucoup.

    Arquant d'un sourcil pour signifier son doute face aux intentions de Siwan, Harmonia grouillait envie d'en savoir plus. Et lorsqu'elle l'a vit se détourner d'elle pour se focaliser sur la neige, elle eut une idée de ce qui allait se passer. Sourire encore plus grand sur les lèvres, la Rouge et Or devint toute excitée à l'idée d'entamer une bataille de boules de neige. Après tout, il était normal de profiter de tout ce blanc. Et puis, elle qui était une grande joueuse, ne pouvait qu'adorer ce genre d'activité. Promptement, elle se releva de son banc, et compressa encore plus la boule qu'elle avait faite juste avant. Maintenant toute dure, Siwan en ressentirait bien les effets ! Bon, ce n'était pas non plus comme un caillou mais elle avait tout de même réussi à la sculpter parfaitement en une sphère solide ! A présent, toutes les deux tenaient une arme et se regardaient d'un air de défi tout en pouffant de rire.

    « - Oh oui, avec plaisir miss O'Rackham, je compte remporter cette bataille ! A l'attaque ! »

    Levant son bras derrière sa tête, elle prit de l'élan et lança sa boule en visant l'épaule gauche de sa meilleure amie. Puis, elle s'abaissa par réflexe, pensant que Siwan contre-attaquerait rapidement en lui visant la tête. Dans ce genre de jeux, il fallait savoir être mobile et réagir au quart de tours. C'était un bon entraînement similaire à celui d'un Duel de sorciers car vous deviez réagir à tous les stimulus de l'environnement pour échapper aux projectiles. Non loin de là, il y avait beaucoup d'obstacles tels que des arbres, des murets, des bancs et des statues. C'était un endroit idéal pour une bataille comme celle-ci car on pouvait s'y cacher et préparer ses boules en sécurité avant de sortir pour se rendre sur la première ligne de front. C'est à cela que la blondine pensa en premier lieu : à se trouver une cachette derrière un muret et juste après avoir tiré sa boule, elle entamait déjà une course rapide vers un muret situé à dix mètres du banc où elles étaient assises.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siwan O'Rackham
"Je veux l'équité, tous mes élèv's sont à égalité."

avatar

Messages : 63
Points rp : 2393
Date d'inscription : 13/08/2011
Age : 26

Identité du Sorcier
Baguette magique: Bois de vigne et ventricule de dragon, 25 centimètres
Ascendance: Née-Moldue.
Camp: Côté du bien.

MessageSujet: Re: « Qui marche dans la neige ne peut pas cacher son passage. » Proverbe chinois [PV Harmonia]   Dim 1 Juil 2012 - 21:21

Le sourire de Siwan s’agrandit lorsqu’elle entendit la réponse de sa meilleure amie. Elle savait bien qu’elle serait partante car dès qu’il s’agissait de s’amuser, Harmonia était la première à sauter sur l’occasion et cela était bien connu de la jaune et noir. Siwan fit sauter sa boule de neige en l’air et la rattrapa de sa main gauche, histoire de voir si cette jolie boule bien ronde était assez solide. Il s’avéra qu’elle était parfaite. Elle releva ensuite la tête vers sa meilleure amie et planta son regard malicieux dans celui d’Harmonia, non moins emplit de malice.

Face à face, les deux jeunes amies étaient maintenant en vis-à-vis, se défiant gentiment du regard tout en riant. S’amuser était une chose précieuse qui faisait du bien au gens. Elles en avaient drôlement besoin car la vie, qui n’est en général pas si facile que ça, était en ce moment plutôt tendue, comme si un voile sombre menaçait au-dessus de leur ciel. Mais à présent, Siwan et Harmonia étaient loin, très loin même, de penser à tout cela. Seuls le jeu et leur amitié comptaient, pour le moment.

« - Eh bien, chère miss Francourt… Que la meilleure gagne !!! »

Siwan leva le bras et lança sa boule de neige de toutes ses petites force en même temps, ou presque, qu’Harmonia lançait la sienne. La jeune Poufsouffle esquissa un mouvement vers la gauche, mais trop tard. La boule préparée et lancée par la Gryffondor s’écrasa sur son bras. Siwan éclata de rire en regardant la poudre faite par l’explosion de la boule de neige autour de son bras. Avec le léger vent qui soufflait, les petits grains de poussière de neige voletait autour d’elle. C’était plutôt joli, en réalité.

Son regard se détacha de la petite trace de neige qui lui restait sur le bras et un sourire en coin apparut sur ses lèvres tandis qu’elle regardait sa meilleure amie. Elle se baisa et se refit une arme. Puis elle imita son amie et courut se cacher derrière une statue, là où elle serait en sécurité au moins pour se créer des munitions solides pour monter au front face à l’adversaire. Accroupie au pied de ladite statue, Siwan fabriquait donc de belles boules de neige, bien rondes et assez dures pour ne pas faire mal à Harmonia mais être du moins assez senties par elle. Elle éclata de rire, attrapa deux boules, une dans chaque main, inspira profondément et se releva. Elle sorti tout d’abord la tête de sa cachette puis, ayant repéré son amie, elle en sortie toute entière, en trombe.

« - À l’attaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaque ! »

Siwan hurla en riant et se précipita vers Harmonia. Elle leva le bras, prit appui sur sa jambe gauche et s’apprêta à lancer sa boule sur sa cible. Mais… Une violente bourrasque de vent glacial arriva à ce moment-là et fit basculer notre jeune Poufsouffle, debout sur une seule de ses jambes. Elle lâcha ses deux boules de neiges qui s’écrasèrent au sol, battit des bras comme un vif d’or bat des ailles et… S’effondra à côté des tas de neige créés par la chute des boules. La tête la première.

Fort heureusement, elle avait eu le reflexe de tendre ses bras vers l’avant et cela amorti sa chute. Allongée dans la neige, son bonnet tombé à côté d’elle, elle essaya de reprendre son souffle, coupé par la petite frayeur qu’elle avait eue en voyant le sol se rapprocher dangereusement d’elle. Elle secoua la tête en fermant un œil et eu un petit grognement.

« - Aïïïïïïeheuuuu ! » Siffla-t-elle en se frottant le bras droit, où elle avait un peu mal.

Elle se laissa retomber dans la neige, allongée sur le ventre. Puis elle se retourna et se retrouva allongée sur le dos, les yeux fixant le ciel gris très clair et les légers flocons qui en tombaient. Les bras en croix, le regard vide, elle semblait réfléchir à quelque chose, ou bien remettre ses idées en place après sa chute. Vraiment ! Quelle maladroite elle faisait !

Mais ce n’est pas une dégringolade idiote qui allait lui faire perdre sa bonne humeur. Non, bien-sur que non ! Elle sourit, puis bougea les bras et les jambes dans une tentative de créer un séraphin dans la neige. Au bout d’un moment, elle se redressa en position assise et se releva en faisant bien attention à ne pas abîmer l’ange qui avait sa silhouette. Elle l’observa un moment et se retourna vers Harmonia.

« - Il est beau, hein ? » Lui lança-t-elle d’une voix au fond de laquelle résonnait une fausse fierté.

Elle s’approcha de son amie et voulut lui passer un bras autour des épaules. Mais à peine son poignet droit eut-il touché Harmonia qu’elle le retira vivement. En effet, elle avait dût cogner le sol plus fort qu’elle ne l’avait pensé… Enfin heureusement qu’elle était gauchère ! Et puis, au pire elle irait voir madame Pomfresh si jamais la douleur persistait. Là, ce n’était surement que le contrecoup. Ne voulant pas inquiéter sa meilleure amie, elle se tourna vers elle et lui adressa un large sourire.

« - Alors, on la continue, cette bataille ??? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harmonia M. Fancourt
"Tout apprentissage ira d'abord aux enfants du courage."

avatar

Messages : 99
Points rp : 2177
Date d'inscription : 12/05/2012
Age : 22
Localisation : Salle commune de Gryffondor

Identité du Sorcier
Baguette magique: 29 centimètres, en bois de Cèdre et composée d'une Plume de Phénix.
Ascendance: Sang-mêlée
Camp: Camp de Dumbledore.

MessageSujet: Re: « Qui marche dans la neige ne peut pas cacher son passage. » Proverbe chinois [PV Harmonia]   Lun 2 Juil 2012 - 12:39

    Vite vite, elle courrait vers le petit muret en espérant que Siwan n'aurait pas le temps de créer la boule parfaite pour la toucher dans le dos. Par chance, elle put atteindre le muret sans n'avoir subit la légère pression de neige contre son manteau. Excitée par ce jeu qu'elle trouvait si amusant, elle s'accroupit derrière sa cachette et commença à rammener de la masse blanche avec ses mains pour former un tas devant elle. Puis, elle saisit une quantité raisonnable de celle-ci et commença à la renferme dans ses doigts afin de créer une forme sphérique. La frottant contre son gant, elle fit tomber les quelques flocons qui ne collaient pas à la boule avant d'en refaire trois autres qui serviraient de munitions. Prenant une boule dans la main gauche, elle se mit à quatre pattes sur le sol et observait le parc à la recherche de sa meilleure amie. Elle ne l'aperçut pas tout de suite puisqu'elle ne l'avait pas vu se cacher. Par conséquent, elle ignorait où elle était et ce ne fut que lorsque la Poufsouffle sortit de sa statue, non loin du muret, en se précipitant vers elle que Harmonia fut prise par surprise. Siwan était une fille assez imprévisible, il fallait le reconnaître. Parfois, elle passait d'une chose à l'autre sans qu'on sache comment elle a pu lier les deux choses. C'était exactement ce qui s'était passé toute à l'heure quand elle avait eut l'idée de cette bataille de neige. Pourtant, c'était ce qui faisait que Harmonia l'adorait, parce que l'imprévisibilité était quelque chose qui mettait du piment à la routine.

    Se couvrant la tête par les bras, elle s'attendit à recevoir l'assaut de sa partenaire tandis que cette dernière criait gare. Elle courrait très vite et dans quelques secondes, la Gryffondor serait couverte de flocons mais elle avait toujours en main sa boule de neige... elle se vengerait gentiment juste après. Toutefois, la chance ou plutôt le vent sembla jouer en sa faveur puisque la petite Siwan venait d'être perturbée et son éclat de rire se noya aussitôt que l violente bourrasque glaciale vint la percuter pour la faire basculer en arrière. Relevant la tête, notre héroïne observait la brunette entrain de s'effondrer dans le tas de neige qu'elle avait crée. Elle ne put s'empêcher de rire en la voyant agiter ses membres comme un petit oiseau. La scène était vraiment cocasse et la jolie Poufsouffle jouait bien le jeu du comique. Quand elle tomba au sol, presque la tête la première, Harmonia se décida enfin de sortir de son muret pour aller voir l'état de son amie. Elle savait que la neige devait amortir un peu le choc mais une blessure n'était pas à écarter puisque tout pouvait arriver dans ce monde fou. D'ailleurs, son petit cri de douleur le prouvait.

    Rejoignant sa camarade au sol, elle vit qu'elle avait perdu son bonnet et là, une idée fabuleuse vint germer l'esprit de la blondine. S'abaissant pour le saisir, elle laissa tomber sa boule par terre pour aller prendre le bonnet à la place. En plus d'une bataille, il fallait savoir embêter ses amis pour plus de fun! A présent couchée sur le dos, la jaune et noir s'amusait à creuser la neige avec ses jambes et ses bras. Cela devait détendre d'être sur la neige malgré la froideur. Les cheveux foncés de la petite créait un joli contraste avec la blancheur colombe du parc. Dans cette position, où elle devait percevoir le ciel sous un angle plus étendu, on aurait dit qu'elle était la reine des glaces. Quand elle se releva, un joli séraphin dessina le sol et Siwan en fit un petit commentaire personnel qui eut le don de faire sourire d'avantage la rouge.

    « - Oh oui, quel talent artistique ! Tu aurais dû être chez les Serdaigle ! » répondit-elle avec sincérité sur un ton humoristique.

    Cachant toujours le bonnet tenu par sa main gauche derrière son dos, elle laissa sa meilleure amie s'aggripper à ses épaules mais à peine l'eut-elle frôlée qu'elle se retira. Peut-être s'était-elle faite vraiment mal ? Une petite visite chez Pomfresh ne serait certes pas agréable mais mieux valait prévenir que guérir... enfin, si elle était déjà blessée, il fallait guérir. Toutefois, elle semblait aller bien puisqu'elle ne quitta pas son large sourire. Harmonia ne chercha pas plus loin et fut de nouveau partante pour continuer le jeu.

    « - Avec plaisir, la bataille n'a fait que commencer. Et miss O'Rackham a semblé être bien étourdie pour avoir oublié son bonnet ! Viens le chercher ! »

    Elle attendait ce moment avec une certaine excitation ; celui où Siwan devrait la rattraper pour le lui reprendre tout en se lançant des boules de neige pour plus d'amusement. Harmonia sut où aller ; retourner près du muret, aller chercher les boules qu'elle avait faites puis les lui lancer d'affilé. Tenant toujours le bonnet jaune d'une forte poigne pour ne pas le laisser s'échapper, elle décida de l'enfiler. Désormais, elle avait deux bonnets sur la tête et cela donnait l'impression qu'elle avait un énorme périmètre crânien. D'un côté, elle l'avait fait pour faire rire Siwan. En attendant que celle-ci ne se rapproche d'elle, Harmonia loucha des yeux et fit une grosse grimace en direction de la Poufsouffle avant de récupérer ses munitions au nombre de quatre et de courir vers une autre direction en jetant deux boules en arrière afin de creuser l'écart entre les deux demoiselles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siwan O'Rackham
"Je veux l'équité, tous mes élèv's sont à égalité."

avatar

Messages : 63
Points rp : 2393
Date d'inscription : 13/08/2011
Age : 26

Identité du Sorcier
Baguette magique: Bois de vigne et ventricule de dragon, 25 centimètres
Ascendance: Née-Moldue.
Camp: Côté du bien.

MessageSujet: Re: « Qui marche dans la neige ne peut pas cacher son passage. » Proverbe chinois [PV Harmonia]   Mar 3 Juil 2012 - 20:31

Ouf, Harmonia ne releva pas le geste de retrait de son amie et ne la questionna pas sur son mal au poignet. Tan mieux, car la jeune Siwan n’avait pas vraiment envie d’embêter la Gryffondor avec cela alors elle rit à sa remarque sur son œuvre de neige, devant laquelle elle se tenait toujours debout. Chez les Serdaigles ! Elle était bonne, celle-là. La petite jaune et noir n’était pas réellement du genre à s’acharner au travail. La maison de Poufsouffle lui convenait réellement. Avec son caractère timide mais altruiste, sa loyauté et sa patience légendaire, Siwan était une petite jeune fille bien digne de son emblème.

De sa main gauche, Siwan débarrassa ses cheveux du reste de neige qu’elle n’avait pas encore enlevé, puis elle remis sa jupe dans le bon axe, car elle s’était un peu tournée. Enfin, elle leva les yeux vers sa meilleure amie. Elle leva un sourcil en voyant sur le joli visage d’Harmonia un radieux sourire plein de malice. Que cachait-elle derrière se beau et intrigant sourire ? Siwan le comprit en voyant, dans la main de son amie, son propre bonnet aux couleurs Jaune et Noir. Elle éclata de rire en se touchant la tête, pour bien se rendre compte qu’elle n’avait vraiment plus son bonnet sur le crâne. Vraiment, comme Harmonia le disait, elle avait vraiment été étourdie. Il avait du chuter en même temps qu’elle.

Son sourire, pourtant, s’élargit encore bien plus. Le jeu n’allait en être que plus amusant, ça, c’était une chose sûre et certaine ! Harmonia n’était pas la dernière pour s’amuser et Siwan la suivait avec plaisir. Avec elle, elle n’avait pas de timidité ou de gêne à avoir. Elle pouvait être elle-même, à cent pour cent, sans crainte d’être jugée. Une meilleure amie c’était là pour cela après tout, non ? Siwan fit face à Harmonia et lui lança un sourire de défis.

« - En effet, j’ai été bien étourdie ! Mais… Compte sur moi pour réussir à le récupérer, miss Francourt ! »

Un clin d’œil de la part de Siwan fut adressé à Harmonia. La jeune Rouge et Or enfila le bonnet de son amie, ce qui provoqua chez celle-ci un grand éclat de rire, qu’elle réussit difficilement à contrôler. Une fois calmée, elle se lança à la poursuite de son amie, qui était repartie en courant. Siwan s’arrêta soudain, se baissa et entreprit de former une boule de neige, histoire d’être elle aussi armée. Elle grimaça dans son poignet droit fut sollicité, mais elle n’en laissa une nouvelle fois rien paraître.

Cependant, elle ne put en fabriquer qu’une seule, car elle savait qu’elle ne pourrait rien lancer de sa main droite. Elle se releva et regarda à nouveau Harmonia, un sourire malicieux sur les lèvres, une mèche de cheveux rebelle lui barrant le visage. Face à la blondinette, elle lança sa boule en l’air puis la réceptionna. Avant de repartir à la poursuite d’Harmonia. La jeune Rouge et Or se retourna soudain et lui lança ses deux munitions que Siwan évita de justesse en éclatant de rire.

Quand elle se pensa assez près, la jeune Poufsouffle lança à son tour sa boule de neige bien blanche, bien ronde et bien solide. Elle se rapprochait de plus en plus de son amie. Son bonnet n’était pas loin ! Elle allait bien réussir à le récupérer, tout de même !!!

« - Attention à toi ! Super-Siwan arrive ! »

Elle riait toujours, ce qui en vérité rendait sa course un peu plus compliquée qu’une course ordinaire. C’est essoufflée qu’elle arriva juste derrière Harmonia. Sans crier gare, elle lui sauta littéralement dessus, en passant un bras autour des épaules de son amie. Finalement, elle avait réussit à la rattraper ! Riant toujours autant, elle ne pensa pas directement à récupérer son bonnet. Et d’ailleurs, elle n’avait pas vérifié si les mains de son amie étaient vides ou bien si elle y tenait toujours une ou plusieurs armes de neige.

Les longs cheveux noirs de Siwan se balançaient sur ses épaules camouflées sous sa cape et le temps humide ajouté aux mouvements de la jeune fille les rendaient encore plus ondulés que d’habitude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harmonia M. Fancourt
"Tout apprentissage ira d'abord aux enfants du courage."

avatar

Messages : 99
Points rp : 2177
Date d'inscription : 12/05/2012
Age : 22
Localisation : Salle commune de Gryffondor

Identité du Sorcier
Baguette magique: 29 centimètres, en bois de Cèdre et composée d'une Plume de Phénix.
Ascendance: Sang-mêlée
Camp: Camp de Dumbledore.

MessageSujet: Re: « Qui marche dans la neige ne peut pas cacher son passage. » Proverbe chinois [PV Harmonia]   Mer 4 Juil 2012 - 20:13

    Harmonia aimait les petits challenges comme celui qu'elle venait de lancer à sa meilleure amie. Bien sur, elle ne comptait pas lui faire de cadeaux car même dans un jeu sans récompense, le but était de gagner et les Gryffondor étaient connus pour vouloir la victoire. Tout en surveillant ses arrières, elle devait tenter de trouver un moyen pour lui échapper ; il fallait dire que Siwan était tout de même rapide. D'ailleurs, avant que la rouge ne lance ses deux boules, elle n'avait pu esquiver celle de sa partenaire et elle ressentit un petit choc contre son dos. Cela la fit rire tandis qu'elle portait ses mains sur sa tête, comme pour protéger le bonnet jaune de la louve qui le pourchassait. Quand elle s'assurait que la distance était suffisante pour reprendre de la neige, elle remplissait ses mains de cette masse blanche.

    Tout en formant deux boules dans chaque main, elle veillait à regarder devant elle puisqu'il serait fâcheux de se prendre un arbre en pleine poire. Voulant narguer un peu plus sa meilleure amie pour la booster un peu, elle tourna la tête en sa direction et lui fit une grimace. Néanmoins, cela devint inutile qu'elle le fasse puisque la Poufsouffle avait pris de l'avance en accélérant et le cœur de la Gryffondor battit un peu plus vite. Cela se jouerait sûrement sur l'endurance. Frottant ses bottines contre la grosse poudreuse du sol, notre blondinette soulevait alors de la poussière tout autour d'elle en formant des traces de pas. Sentant le danger approcher, elle lança les deux boules qu'elle venait de faire en direction de la brune et mit de nouveau les mains sur le bonnet pour ne pas qu'il s'échappe de sa tête.

    Seulement, il était trop tard et ce fut soudainement que Harmonia fut prise par surprise par une Super-Siwan qui semblait maintenant être dotée d'une grande agilité pour pouvoir lui sauter dessus en la tenant par un bras autour des épaules. Cette prise constituait un poids de plus à porter alors qu'elle avançait toujours. Mais c'était amusant et elle fonça d'avantage vers le tas, en courbant son dos pour mieux installer celle qui la chevauchait. D'ailleurs, cette dernière ne comptait pas lui prendre le bonnet maintenant.

    « - Super-Siwan va suivre une formation d'équitation, on dirait ! » dit-elle en accélérant l'allure.

    Bon, elle ne tiendrait pas longtemps mais Harmonia savait qu'elle pouvait lui offrir un petit spectacle en moins de deux minutes. Soutenant Siwan, elle poursuivait sa course en faisant le tour du parc à toute vitesse. Puis ce fut avec un nouveau sourire malicieux qu'elle se courba brusquement le dos durant sa course, laissant la brune glisser le long de son dos puis de sa tête pour plonger en avant vers la neige. C'était plutôt joli comme spectacle, avec toute cette neige qui partait sur le côté, tel un surfeur sur la mer. Et si Siwan levait un peu plus les bras et les pieds, elle pourrait glisser un peu plus longtemps sur le ventre et profiter de cette sensation drôle. Eclatant de rire, la rouge et or lança ses deux boules de neige droit sur la Poufsouffle qui avait attérit comme une luge.

    « - Malheureusement, Super-Siwan s'est faite avoir ! Que va t-il lui arriver ? La suite dans le prochain épisode ! »

    S'abaissant rapidement pour ramasser de la neige, elle entassa vite cela en une grosse boule maladroitement sculptée et la jeta une nouvelle fois sur la même cible, la recouvrant encore de poussière douce. N'attendant pas qu'elle se relève, elle tendit les bras vers la neige et ramena tout en un gros tas devant elle. Puis, elle repoussa ce tas de toutes ses forces vers la jaune et noire. Visiblement, c'était un vrai champ de bataille mais c'était si amusant que les rires fusèrent. Ensuite, la Gryffondor se releva et tenta de fuir de nouveau avec les deux bonnets.

    Ne cessant jamais de rire, elle retendit encore une fois ses bras mais cette fois-ci dans les airs, tout en courant comme une gamine profitant de la fraîcheur de l'extérieur. Elle aimait ce contact si froid contre sa peau même si elle savait qu'elle ne tarderait pas à attraper un rhume. De toute façon, cela se soignait avec de la Pimentine, il n'y avait donc pas de quoi s'alarmer. Harmonia s'arrêta peu après de se prendre pour un oiseau et elle partit se cacher derrière un muret où la neige n'avait pas encore été touillée. La bataille continuait et elle rassembla ses armes, prête à atteindre la victoire ! Ses cheveux étaient à présent tout mouillés puisqu'ils avaient fréquenté de nombreux horizons en frôlant les flocons tombants et ceux qui étaient déjà sur la terre. Une bonne douche devrait s'imposer en rentrant, ne serait-ce que pour la chaleur apportée par l'eau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siwan O'Rackham
"Je veux l'équité, tous mes élèv's sont à égalité."

avatar

Messages : 63
Points rp : 2393
Date d'inscription : 13/08/2011
Age : 26

Identité du Sorcier
Baguette magique: Bois de vigne et ventricule de dragon, 25 centimètres
Ascendance: Née-Moldue.
Camp: Côté du bien.

MessageSujet: Re: « Qui marche dans la neige ne peut pas cacher son passage. » Proverbe chinois [PV Harmonia]   Ven 20 Juil 2012 - 19:57

Sans trop savoir ni comment ni pourquoi, Siwan senti soudain ses pieds quitter l’épaisse couche de neige sur laquelle ils se trouvaient et elle se retrouva prise au dépourvu, à cheval sur le dos de sa meilleure amie. L’effet de surprise dissipé, elle éclata de rire et laissa Harmonia lui donner sa « formation d’équitation », pour reprendre ses termes. Accrochée au cou de la Gryffondor, Siwan riait aux éclats.

Soudain, elle se retrouva plus en avant sur le dos de son amie et vit la neige du sol se rapprocher de plus en plus de son visage. Elle lâcha alors sa prise autour du cou d’Harmonia et tendit les bras au devant d’elle, pour se rattraper. Les pieds et les mains en l’air, elle atterri cependant avec douceur sur un tapis de neige plutôt froid, mais agréable. Ses vêtements de laine, ses longs cheveux noirs et même son visage rosit par le froid étaient mouillés. Mais de cela, elle s’en accommodait. Le jeu l’emportait sur tout.

De nouveau allongée dans la neige, donc, Siwan profita quelques instants des quelques moments de répits qui lui étaient accordée. Puis elle se mit en position assise et se retourna vers Harmonia qui, déjà, partait au loin d’elle. La jeune Poufsouffle riait encore lorsqu’elle reçu deux boules de neige lancées par son amie en pleine tête. Elle resta quelques instants sans réagir, sous le choc, avant de se redresser en riant et en formant une jolie boule de neige de ses deux mains. Et avec un sourire malicieux, elle se mit à courir à la poursuite de sa Rouge et Or préférée.

Autour d’elles, les flocons ressemblaient à de la poussière d’étoiles et les deux jeunes filles semblaient comme appartenir à une autre monde aussi lointain que proche. Sous leurs cascades de rires, le paysage plutôt morne et froid de l’hiver semblait être vêtu d’une tout autre couleur. Leur champ de bataille leur appartenait. Elles étaient maître du parc. Dans l’esprit de Siwan, du moins. La neige qui volait autour d’elles, qui s’accrochait à leur habits et à leurs cheveux leurs donnait des airs de princesses venues du grand Nord.

« - Mais Super-Siwan n’a pas dit son dernier mot, n’est-ce-pas ? Je ne me laisserai pas vaincre aussi facilement, même par toi ! »

L’éclat de rire qui sorti de la gorge de Siwan sembla se répercuter autour d’elles, contre les statues de pierre, contre les grands arbres peuplant le parc… Personne, ou presque, n’avait le nez dehors ce jour-là, ce qui donnait plus encore l’impression à Siwan qu’elle et sa meilleure amie étaient sur une planète autre que la Terre, seules et déconnectées de tout.

Elle aimait réellement ces moments-là. Elle était vraiment elle-même et elle ne se laissait pas avoir par la peur du regard des autres. Malgré son poignet droit qui la lançait un peu, ce qui lui fit faire la grimace, Siwan se sentait tout ce qu’il a de mieux. Comme si… Comme si rien ne pouvait les atteindre.

La jeune brunette se retourna vers son amie avec un large sourire. Trêve de rêverie. La bataille continuait bel et bien !!! La malice des deux jeunes filles était en jeu. Laquelle parviendrait à battre, amicalement bien sur, l’autre ? Tout d’abord, Siwan devait récupérer son bonnet. Surtout qu’elle commençait à avoir un peu froid aux oreilles, malgré ses longs cheveux qui les couvraient.

Elle réfléchissait, tout en lançant des boules de neige sur Harmonia, à un moyen qui pourrait lui permettre de récupérer son bien à coup sur. L’offensive par la surprise lui semblait être un bon intermédiaire à la question. Après tout… Elle continua sa course puis, d’un seul coup, elle changea d’angle d’attaque pour sauter sur son amie par un côté d’où elle ne s’y attendrai pas.

« - À l’assaut !!! »

Elle hurla presque en arrivant droit sur Harmonia, les bras tendus devant elle. Sa main se referma sur la laine noire et jaune de son bonnet et elle le tira ensuite vers elle, un air victorieux peint sur le visage. Elle le vissa ensuite sur sa tête, en tirant la langue à son amie avant de lui adresser un clin d’œil.

Finalement, elle l’avait récupéré son bonnet. Elle avait l’air aussi fier, d’ailleurs, que s’il s’était s’agit du Graal. Mais ce n’était pas une véritable fierté. Cela aussi faisait parti du jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harmonia M. Fancourt
"Tout apprentissage ira d'abord aux enfants du courage."

avatar

Messages : 99
Points rp : 2177
Date d'inscription : 12/05/2012
Age : 22
Localisation : Salle commune de Gryffondor

Identité du Sorcier
Baguette magique: 29 centimètres, en bois de Cèdre et composée d'une Plume de Phénix.
Ascendance: Sang-mêlée
Camp: Camp de Dumbledore.

MessageSujet: Re: « Qui marche dans la neige ne peut pas cacher son passage. » Proverbe chinois [PV Harmonia]   Lun 6 Aoû 2012 - 1:01

Désolée du retard, je viens juste de voir que tu avais répondu T__T

    Il n’y avait désormais plus personne dans le Parc et cela plaisait à Harmonia. Ordinairement, elle n’était pas le genre de personne à apprécier la solitude et à éviter les gens, loin de là. Bien au contraire, elle recherchait leur compagnie. Toutefois, quand il s’agissait de pouvoir partager un petit moment seulement avec Siwan, elle n’était pas contre l’absence du reste du monde. Elles auraient pu rester ici durant des heures, cela n’aurait que comblé la Gryffondor. Toujours observant sa meilleure amie, elle rit quand celle-ci lui avoua qu’elle ne se laisserait pas vaincre. Ici, on retrouvait une certaine détermination et une envie de victoire qui faisaient beau à voir sur le joli visage de la Poufsouffle. Cette dernière venait de se relever et peut-être commencer sa petite vengeance. Harmonia devait désormais faire attention ou elle risquerait bien d’être touchée par une avalanche de neige… oh oui… Siw an en serait bien capable, juste pour rire.

    Courbant son dos comme si elle était un personnage de jeux vidéo qui devait explorer le monde tout en prenant garde aux ennemis à proximité, la blondine avança à pas de loups tandis que son amie préparait sa boule de neige. Puis, elle courut à toute vitesse pour éviter le projectile mais la jaune et noire semblait avoir bien réfléchi avant de la lancer et la neige toucha sa cible dans le dos. Harmonia laissa échapper un cri de surprise et alla se cacher derrière une statue pour préparer d’autres projectiles. Elle ignorait combien de temps encore ce jeu allait durer mais en tout cas, elle ne s’arrêterait pas tant que sa camarade n’aurait pas récupéré son bonnet car après tout, c’était cela l’objectif de ce petit jeu.

    L’endurance n’était pas une chose manquante chez la Rouge et elle n’avait pas l’intention de la laisser gagner comme cela. Comme chien et chat, l’une se lançait à la poursuite de l’autre qui prenait garde de ne pas se faire rattraper. Question de vitesse, elles s’égalaient mais la distance qu’avait pris Harmonia lui avait permis de conserver un petit avantage. Elle ne sentait plus trop ses jambes refroidies mais sa volonté l’empêcha de ralentir donc elle se focalisa totalement sur sa vitesse de course. N’observant plus ses arrières, elle cherchait un endroit où se faufiler et que Siwan ne pourrait accéder. Est-ce que utiliser la magie serait de la triche ? On dit qu’en guerre, tous les coups étaient permis et là, il se trouvait qu’elles étaient en guerre… l’idée d’un sortilège taquin la fit sourire ; c’était tentant. Alors qu’elle s’approchait enfin de la cachette qu’elle avait repérée, quelque chose lui sauta dessus tout en hurlant « A l’assaut ! ». Cela devait être Siwan mais comment avait-elle fait ? Harmonia s’en voulut de ne pas avoir fait attention à sa poursuivante durant ces quelques secondes et elle succomba au poids de sa meilleure amie et retomba sur le côté. La neige la recouvrit encore plus et elle éclata de rire.

    « - Bien joué, Super-Siwan mais tout ça, c’est parce que j’étais distraite ! » dit-elle en ironisant.

    La jaune put retrouver son bonnet mais l’ôter de la tête de la rouge procura à cette dernière une sensation de froideur. Deux bonnets, c’était tellement le pied ! Elle réajusta le sien et observa Siwan dans les yeux avant de mimer un enfant qui pleurait.

    « - Ouiiinnn, t’es troooop méchaaante ! A cause de toi, je vais attraper froid ! Je vais le dire à ma maman, tu vas voir. »

    Ce comportement puéril l’amusait et cela lui remémorait tant de souvenirs d’enfance. En général, les gosses se plaignaient de tout et de rien. A l’âge de cinq ans, il lui était déjà arrivée de pleurer car on lui avait mangé ses fraises ou qu’on refusait de lui acheté un jouet magique. Maintenant, à dix-sept ans, cette âme enfantine était toujours un peu ancrée en elle et elle se refusait de jouer les adultes en permanence. Non, tout comme son meilleur ami Cormac McLaggen, elle n’aimait pas penser au futur. Le futur signifiait qu’elle grandirait et qu’elle devrait agir comme tout le monde, avec sérieux. Ces idées-là la frustraient car elle souhaitait s’amuser et profiter de la vie jusqu’au bout. Elle n’en avait jamais vraiment discuté avec Siwan et elle se demandait ce qu’elle pensait de la vie active. Le stade de jeune adulte devait être bien plus troublant que celui de l’adolescence. Il était clair que la Gryffondor serait moins bien vue entrain d’imiter le bébé ou de porter ses amis sur son dos alors qu’elle serait âgée de vingt-cinq ans. Baissant le regard vers le sol, elle s’assit par terre et prit de la neige entre ses mains. Une fois la sphère formée, elle l’a lança en direction du ventre de la Poufsouffle.

    « - Tiens pour la peine ! Boom ! » dit-elle avec sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: « Qui marche dans la neige ne peut pas cacher son passage. » Proverbe chinois [PV Harmonia]   

Revenir en haut Aller en bas
 

« Qui marche dans la neige ne peut pas cacher son passage. » Proverbe chinois [PV Harmonia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» LES CHEVREUILS DANS LA NEIGE / GUSTAVE COURBET
» Une lettre peut en cacher une autre... [Vik]
» Une bonne nouvelle peut en cacher une autre ►Alex & Flo◄
» Un train peut en cacher un autre
» Pique-nique dans la neige [PV]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- Nox - A vous de rallumer l'espoir. :: - Poudlard - :: Extérieur :: Le Parc-