- Nox - A vous de rallumer l'espoir.

La 6eme année touche presque à sa fin à Poudlard, le trio de Gryffondor, toujours dans le coma, ne peut rien faire contre l'avancée des Mangemorts...A vous de vous battre pour faire gagner votre camp !
 

Partagez | 
 

 Sortie d'hopital (Sirius)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Sortie d'hopital (Sirius)   Sam 7 Juil 2012 - 17:20

25 Janvier 1997

Khoda venait a peine de sortir de l'hopital, en effet son sabot droit été bandé. Qu'est ce qui s'étais passé ? ben en faites le jeune centaure été malencontreusement tombé dans un lac et se tordant en beauté le sabot au passage, comme d'habitude avec sa maladresse, les services de St Mangouste commençait a le connaitre par coeur.

Il soupira en pensant qu'il été maudit par le grand Magnon, eh oui vous vous retrouvez en face d'un sacré fantaisiste qui adorais inventé des créatures et des histoires colorées auquel il croyais dur comme fer, et adorait fabriqué des inventions, des remèdes, des potions. Il avait toujours été un centaure pas vraiment comme les autres. Les magiciens et les élèves qui n'aimais pas les hybrides se moquait de lui, et un petit groupe de Serpentard l'avais pris en tète de turc. De ce fais, l'ètre mi homme et mi cheval appréciais peu les verts et argents.

En ce moment il avait dans l'idée de créer une machine pour les animaux, un truc que Buck lui avait inspiré, il avait reussi a convaincre une médicomage de lui apporté les plans de l'invention, et il se dirigeait d'un air pensif vers sa boutique, l'arc enflammé, les plans sous le bras.

Khoda tenais en effet un magasin spécialisé dans le tir a l'arc, il avait pas mal de succès, lui qui s'étais attendu a ce que sa boutique sois évitée comme la peste. Son clan venait l'aider, et c'étais ses parents et lui mème qui fabriquais les arcs du magasin.

Pendant son séjour a St Mangouste, c'étais sa mère qui l'avais remplacé comme vendeur. Effectivement le jeune centaure s'entendais merveilleusement bien avec son troupeau qui le considérais encore comme un jeune poulain, malheureusement il n'en fut pas le cas pour les centaures de Poudlard. A son arrivée en Angleterre, Khoda avait absolument voulu faire connaissance avec ceux de l'école, mais il fut rejeté. Bane le hait. Pourtant Khoda avait beau ètre excentrique, ce n'est pas pour autant qu'il n'avais pas sa petite fierté et n'aimais pas qu'on le traite comme un vulgaire animal. Khoda n'étais pourtant pas du genre a se découragé, et il été sur et certain que le troupeau de la foret interdite allait finir par l'accepté. En faites le troupeau avait déménagé suite a la mort du petit frère de Khoda. Celui ci lui manquait encore beaucoup aujourd'hui, ils avait été très complices, Khoda lui ouvrant les portes de son étrange univers peuplé d'ètres bizarres. Le jeune centaure pensait souvent a lui, ça faisait tellement longtemps.

Dans la rue, alors qu'il bifurquais vers sa boutique en boitant, le jeune centaure croisa un gros chien noir. Intrigué, le jeune centaure s'approcha de lui, pour au final reconnaitre la silhouette d'animagus d'un ami a lui, Sirius Black. Mais peut ètre qu'il se trompais après tout.

-Par le grand Magnon, Sirius c'est toi ?

Il devait avoir l'air bien fou a parlé tout seul a un chien. Sur que si les gens qui l'aimais pas le voyais ils éclateraient de rire en le pointant du doigt. Mais ces personnes avait souvent un Crocervelle qui leur mangeait le cerveau.

Revenir en haut Aller en bas
Sirius Black
Ordre du Phénix
Ordre du Phénix
avatar

Messages : 56
Points rp : 2020
Date d'inscription : 25/06/2012
Age : 23
Localisation : Londres, 12, Square Grimmaurd

Identité du Sorcier
Baguette magique: Sapin et ventricule de dragon, 29,5cm
Ascendance: Sang-pur
Camp: Ordre du phénix

MessageSujet: Re: Sortie d'hopital (Sirius)   Dim 8 Juil 2012 - 20:47

Pré-Au-Lard. Cela faisait un certain temps que Sirius n'y était pas revenu. Et cela le rendait nostalgique. Il avait passé tant de bons moments ici avec James et Lupin, il y avait retrouvé Harry une fois, il y a presque trois ans. Revenir ici n'était sûrement pas la meilleure chose à faire en ce moment. A vrai dire, il n'avait rien à y faire et personne n'était au courant de sa venue ici. Cela n'aurait pas plus à certains membres de l'Ordre, mais ils ne comprenaient pas vraiment ce qui animait Sirius. Il se sentait inutile, sans aucune missions à accomplir, il avait l'impression de n'être qu'un poids pour l'Ordre. Et cette situation n'était pas pour lui plaire. Sans aucunes occupations dignes de ce nom, l'animagus devenait morose et d'humeur ombrageuse.
Il était venu ici, espérant peut-être avoir l'occasion de rendre visite à Poudlard et à Harry. Il se doutait bien sûr qu'on ne le laisserait pas passer afin de garder le secret du lieu ou pour X autres raisons mais il avait besoin de ne quitter le Square Grimmaurd, de se sentir plus proche de son filleul, de se dire qu'il serait peut-être présent si un problème arrivait. Rien n'arriverait sûrement aujourd'hui, ce serait alors un immense hasard et il était évidement préférable qu'il ne se passe rien d'anormal. Mais même en étant seulement à Pré-Au-Lard, il se disait qu'il n'était pas très loin de Harry, chose qui l'embêtait depuis un bout de temps déjà.
La maison des Blacks était occupée en son absence, plusieurs membres étaient présents ce matin-là et ils n'avaient pas tous l'intention de partir. Sirius avait prétexté une envie de sortir faire un tour et une fois dans la rue, il avait transplané dans la cabane qiu l'avait accueilli lors du tournoi des trois sorciers, quand il tenait à être présent pour soutenir son filleul. Pour ne pas subir à nouveau les regards soupcçonneux des sorciers, chose qui commençait à l'agacer, Sirius avait pris sa forme de gros chien noir. Il été redescendu vers le village, se demandant si en passant par un passage secret il pouvait espérer entrer dans le château sans se faire repérer. Mais il savait que sa démarche ne serait sûrement pas acceptée par les autes membres, qui jugeraient cela imprudent et sûrement égoïste, Rogue se ferrait un plaisir de cela. Aussi Sirius traîna dans le village, errant sans savoir s'il devait rentrer au QG de l'Ordre ou pas.
Il hésitait toujours quand l'arrivée d'un centaure le tira de ses mornes pensées. Il s'agissait de Khoda, un autre membre de l'Ordre, assez particulier mais pour qui l'animagus avait une certaine sympathie. Le centaure l'avait reconnu même sous sa forme de chien et vint vers lui, demandant néanmoins si c'était bien à Sirius qu'il parlait. Ce dernier jeta un coup d'oeil dans la rue, s'assurant que personne ne pouvait les voir. Le secret de l'animagus avait beau être de plus en plus partagé, il ne voulait pas que cela ne se save trop, histoire que cela n'arrive pas aux oreilles du Ministère.
Après avoir vérifié qu'il n'y avait bien personne dans la rue, il était encore assez tôt dans la matiné, Sirius reprit rapidement sa forme de sorcier vêtu d'un grand manteau sombre le protégeant du froid. Dans un certain effort, l'animagus tenta un sourire en répliquant :

-Je ne sais pas qui est le grand Magnon mais en effet c'est bien moi. Tu t'es blessé ?? demanda Sirius après un court silence en désignant le sabot bandé.

Il savait que le jeune centaure avait tendance à se blesser facilement, il en avait eut plus ou moins vent via l'Ordre du phénix. A vrai dire cela ne l'étonnait pas, au contraire, ça semblait même plutôt correspondre au personnage de Khoda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Sortie d'hopital (Sirius)   Lun 9 Juil 2012 - 0:05

Khoda eue un petit sourire en voyant l'animagus reprendre forme humaine. Le jeune centaure l'aimais bien, avait de la sympathie pour le bipède.

-J'ai pris un bain dans un lac, a la sortie de Pré Au Lard alors que j'allais voir mon troupeau. Fit t'il en laissant sous entendre qu'il avais fais un superbe plongeon en se tordant le sabot, se le foulant magnifiquement au passage.

C'étais la bien son genre, Tonks et lui formant un tandème de choc vis a vis de la maladresse ambulante. Une fois par exemple il s'étais carrément brulé les mains en voulant se faire cuire du pain grillé.

-Le grand Magnon c'est le dieu de la malchance. Il a une tète d'homme et un corps de corbeau noir. fit le centaure avec sérieux, comme quand il sortait la définition d'une des créatures de son étrange bestiaire farfelu.

Abonné de St Mangouste, Khoda songeait souvent aux regards des autres sorciers sur lui et sa personnalité un peu originale. Tantot intolérants a cause du fais qu'il soit hybride, tantot moqueurs pour sa mentalité un peu spéciale. Pourtant, le centaure restait une personne fière, n'aimant pas les habits et qu'on le traite comme une bète stupide, et affectionnant la divination et l'astronomie sans oublier le tir a l'arc, la chasse et la magie de guérison. Sa grande fantaisie et son imagination débordante ne supprimant pas sa part centauresque de lui mème. Mais malgré cela, les centaures de la foret interdite n'avais pas voulu l'accepté, disant qu'il été la honte des centaures, mais Khoda ne se décourageais pas si facilement au premier echec.

-Tu va bien sinon toi ? Tu n'a pas l'air très en forme tu sais.

Khoda le regarda gravement, il été a peu près de la taille de Sirius, mais sa croissance se terminera a ses 30 ans, il révais d'atteindre la taille de son père: 2m10. Pour le moment il ne mesurais que 1m88 mais Khoda espérait vraiment avoir la taille de Khan son paternel.

- Durant mon séjour a St Mangouste, ma mère a tenu ma boutique.

Khoda été très proche de son clan, qui l'acceptais tel qu'il été. Il savais que sa mère et son père été fier de lui, de ce travail qu'il avait. Les Duviel été arrivé en terre Anglaise, c'étais un troupeau de centaures celtes. Ils avait déménagé suite au décès du petit frère de Khoda. Et Symba manquais énormément a Khoda, et dire qu'il avait très mal pris au départ l'idée d'avoir un frère ou une soeur. Quitté également sa terre natale avec tout ses souvenirs avait été un poid sur son coeur. Mais assez vite, l'esprit farfelu de Khoda avait été fasciné par les magiciens anglais.

-Je suis honoré de te voir sinon.

L'homme cheval ouvrit alors le plan qu'il portais sous le bras et le montra a Sirius. Des croquis compliqués représentant une machine avec plusieurs boutons. En faites il s'agissait d'un distributeur de gateaux et autres nourritures. Il suffisait de mettre par exemple un patacitrouille dedans pour que celui ci duplique et distribue. Le nombre allait jusqu'a 29.

-C'est un distributeur de gateries.

C'étais Buck qui lui avait inspiré cette invention. Puis il referma son plan qu'il cala de nouveau sous son bras et eue un sourire grave pour son ami. Khoda savais que Sirius s'ennuyais dans le 12 et que cette maison lui inspirais de mauvais souvenirs.

-Que comptes tu faire de beau cet après midi ?
Revenir en haut Aller en bas
Sirius Black
Ordre du Phénix
Ordre du Phénix
avatar

Messages : 56
Points rp : 2020
Date d'inscription : 25/06/2012
Age : 23
Localisation : Londres, 12, Square Grimmaurd

Identité du Sorcier
Baguette magique: Sapin et ventricule de dragon, 29,5cm
Ascendance: Sang-pur
Camp: Ordre du phénix

MessageSujet: Re: Sortie d'hopital (Sirius)   Lun 9 Juil 2012 - 16:19

L'explication de la blessure au sabot de Khoda tira un vague sourire à Sirius. Le jeune centaure était décidément très doué pour ce qui était de s'abîmer par maladresse et s'en était assez surprenant. Sirius avait toujours pensé que les centaures étaient plutôt adroits, vivre en forêt devait bien faire en sorte que ceux qui faisaient cela soit habiles sur leurs pieds, ou leur sabots. Khoda était sûrement l'exception à la règle, car tomber dans le lac en se tordant la patte, voilà qui était certainement peut glorieux pour tout autre centaure. Mais il faut avouer que celui-là n'était pas n'importe que centaure, il sortait du lot part sa familiarité avec les deux choses, chose là encore étonnante, mais aussi par sa certaine maladresse. Tonks avait été rapidement heureuse de le voir arriver à l'Ordre, elle n'était plus la seule à faire tomber le porte-parapluie dans l'entrée du Square Grimmaurd, et le portrait de la mère de Sirius avait rarement autant hurler que lorsque les deux arrivaient à la maison. Cela avait beau être exaspérant à force, c'était d'une certaine manière amusant pour Sirius qui était toujours ravi de les voir l'un comme l'autre pour leur habituelle bonne humeur.
Le sourire de Sirius se transforma en une mine étonnée lorsque Khoda lui expliqua en quelques mots ce qu'étais le grand Magnon. Une tête d'homme et un corps de corbeau noir ? Voilà qui était original, une créature aussi farfelue que son étonnant créateur ! C'en était à se demander où le jeune centaure allait chercher un bestiaire et une imagination pareille ! Il faudrait un jour que Sirius demande cela à Khoda. Un dieu de la malchance avec une telle apparance, cela n'aurait pas germé dans l'esprit de tout le monde.
La phrase suivante du centaure fut moins... amusante néanmoins. Il avait constaté que ce n'était visiblement pas la grande forme pour Sirius, chose qui n'était pas tellement compliqué à voir, l'animagus donnant particulièrement souvent l'exemple de sa morosité ces derniers temps. Il était donc aisé de voir que ce n'était pas tellement la période la plus joyeuse pour lui. L'animagus préféra éluder la question et se contenta d'un vague " ça va" pour toute réponse, ce dernier fut d'ailleurs assez peu convaincant mais Sirius s'en moquait, il était de notoriété public, du moins dans l'Ordre, que "Black était de mauvais poil" dernièrement, à quoi bon feindre la joie quand ce n'est pas cela qui vous anime ? Sa... mauvaise humeur était pourtant compréhensible aux yeux de tous vu que Dumbledore ne jugeait pas utile de lui confier une mission, pas même celle de veiller sur son filleul. Personne n'aurait appréciait la chose. Et même si Sirius n'abordait pas le sujet, il était évident que cela l'avait blessé.
Après une autre phrase de politesse à laquelle Sirius répondit avec sympathie, content de voir Khoda et de constater également qu'il se portait bien, le centaure déplia devant l'animagus un grand croquis sur lequel était dessiné un grand plan. Sirius n'avait pas la moindre idée de ce qu'il s'agissait et c'était à vrai dire, un peu compliqué à déterminer pour lui, aussi doué puisse-t-il être. Il s'agissait sans doute d'une invention de Khoda, ce qui compliquait toute compréhension possible du plan. Qu'avait-il bien pu encore imaginer ?! Khoda répondit à la question muette de Sirius en expliquant la chose comme étant un distributeur de gâteries. L'animagus haussa un sourcil étonné. Cette ... chose était destinée à distribuer des confiseries ?! Il n'aurait jamais réussit à voir cela dans ce croquis et il devait bien avouer que même maintenant qu'il savait ce que c'était, il ne voyait toujours pas comment cet engin était capable de réaliser ce que Khoda voulait. Il ne doutait pas que le centaure mette tout en oeuvre pour que cela fonctionne, mais Sirius serait sûrement le premier étonné si cette machine fonctionnait comme prévue.



-Que comptes tu faire de beau cet après midi ?

-C'est une très bonne question. Je n'ai rien prévu à vrai dire, je ne vais sûrement pas tarder à retourner à Londres, il faut bien que quelqu'un surveille cette maison au cas ou il se passe quelque chose de ... particulier. Je ne désespère pas d'y trouver un de ces jours une bonne occupation.

Sirius avait dit cela avec une certaine ironie mais néanmoins en souriant. Il était évidemment préférable que le Square reste totalement paisible mais qui sait, peut-être que Voldemort aurait pitité de lui et enverrait ses mangemorts devant la maison, cela serait un parfait moyen de se détendre que de combattre quelques mangemorts. C'était bien sûr ironique mais les journées de solitude dans la maison des Blacks étaient décidément plus longues que nécessaires.
Reprenant la parole, Sirius demanda au centaure :

-Et toi ? Tu fais quelque chose en particulier aujourd'hui ? Travailler sur ton distributeur peut-être ? Si tu a besoin d'aide, n'hésite pas, bien que je doute d'être très qualifié en la matière, précisa-t-il avec un sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Sortie d'hopital (Sirius)   Mar 10 Juil 2012 - 0:41

Khoda acquiescais sans se départir de son sourire, en passant quelques Serpentards lui lançais un regard méprisant et hautain, ou carrément moqueur selon ceux qui connaissait l'excentricité du centaure.

-Tu veut peut ètre faire un tour dans ma boutique ? Mème si je ne pense pas que le tir a l'arc soit ton activité favorite. Chez vous les bipèdes c'est le Quidditch, mais j'avoue que je ne pensais pas que ma boutique fonctionnerais, parce que le tir c'est surtout une activité de mon peuple.

Les mots de Bane lui revenais souvent a l'esprit "Honte de la race" "tu n'a pas le port noble qui caractérise notre espèce" "faux centaure". Bien sur cela l'avais blessé, il été quelqu'un qui pouvais souffrir comme tout le monde en ce bas monde. Sa mère et son père lui disait qu'il n'existais pas de vrais ou de faux centaures. Ils avaient raison. Khoda restais un centaure, quel que soit son caractère ou comportement étrange, sa maladresse et son immaturité de jeune poulain. Car oui, si chez les hommes il été adulte, dans le monde des centaures il été encore considéré comme un jeune poulain.

-Je suis sur et certain que la situation s'arrangera.

Khoda le regardait a présent avec gravité et posa une main sur l'épaule de l'animagus. Sa queue s'agitais dans tout les sens et venait en cadence frappé sa croupe.

-Ecoute, si tu veut, je pourrais proposé a Dumbledore qu'on fasse une mission ensemble, je suis arrivé qu'il y a deux semaines c'est vrai, et il faut le temps pour moi et ma tribu de se posé. Mais je vais attendre que ma patte se rétablisse avant tout de mème.

Le jeune centaure boitais avec celle ci, il s'agissait plus communément du sabot avant droit qui été sacrément foulé.

-Pourquoi pas si tu a envie de m'aidé.

Il ne voulais pas non plus se sentir un poid inutile pour l'Ordre, il aimais beaucoup cette organisation. Les pensées despotiques de Celui-qui-a-un-nom-bizarre l'effrayais assez, il n'appréciais guère sa noirceur et le fais de savoir que le monde magique, dont les centaures, été violement menacés si jamais il se donnais pour maitre, avait rapidement convaincu la tribu de se rallié a la cause de l'Ordre. Il essayait d'ètre actifs, de donné ses idées ou des avis sur tel ou tel choses, participant aux missions communes quand il ne bossais pas dans sa boutique.

-Ca te changerais les idées.

Assurément que l'animagus aurait les pensées occupées. Il tapota l'épaule du bipède et se mit en marche, clopinant a cause de sa patte bandée et blessée. Stupide grand Magnon qui apportais la poisse et la malchance !!

Revenir en haut Aller en bas
Sirius Black
Ordre du Phénix
Ordre du Phénix
avatar

Messages : 56
Points rp : 2020
Date d'inscription : 25/06/2012
Age : 23
Localisation : Londres, 12, Square Grimmaurd

Identité du Sorcier
Baguette magique: Sapin et ventricule de dragon, 29,5cm
Ascendance: Sang-pur
Camp: Ordre du phénix

MessageSujet: Re: Sortie d'hopital (Sirius)   Mar 10 Juil 2012 - 21:51

A la proposition que Khoda lui fit de visiter sa boutique, Sirius haussa les épaules, un peu détaché. A vra dire, il n'avait jamais utilisé, ni même envisager l'utilisation d'un arc et des flèches, à quoi bon finalement lorsqu'on possède une baguette magique ? Une baguette pouvait aisément causer des dégâts bien pire qu'une simple flèche. Il doutait donc qu'il puisse un jour en avoir réellement besoin, si une flèche pouvait tuer Voldemort, quelqu'un l'aurait déjà sûrement fait. Et puis Sirius avait aussi l'avantage d'être un animagus chien, si jamais il été privé de sa baguette, il pouvait toujours mordre, c'était aussi diablement efficace face à un adversaire. Quant au côté, divertissant de la chose, Sirius devait bien admettre qu'il avait du mal à le voir. Le quidditch était bien plus palpitant à ses yeux, cela était indéniable. Le tir à l'arc, viser une cible, voilà qui était bien monotone non ? Alors que le Quidditch ne manquait pas d'action et de surprise. Un sport auquel on se prenait très vite. La plupart des sorciers en étaient passionnés, alors que l'arc... Voilà une activité bien plus réservée aux centaures comme l'avait dit Khoda. Mais ne voulant pas vexé le centaure, Sirius accepta la proposition, précisant néanmoins qu'il n'avait aucune connaissance sur les arcs et les flèches. Par là, il faisait comprendre qu'il n'était pas à l'abri de commettre une erreur sur ce sujet qui lui était totalement inconnu. Autant prévoir, juste au cas ou...
Khoda poursuivit rapidement la conversation d'une manière assez flou aux yeux de Sirius. Ce dernier ne voyait pas bien de quoi parlait le centaure avec un regard soudain si grave. L'animagus se contenta d'un hochement de tête et choisit plutôt de répondre à la proposition suivant de Khoda :

-Repose ta patte avant de vouloir partir en mission, répliqua-t-il avec un sourire, Et puis, je doute sincèrement que Dumbledore accepte cette requête. Il ne donne pas de mission tant qu'il n'en a pas réellement besoin. De plus, je suis peut-être pas celui qui a le plus l'occasion d'en faire, si on te propose quelque chose, il y a peu de chances que ce soit avec moi. Et crois-moi, j'en suis le premier déçu. Un peu d'occupation serait la bienvenue.

De plus, sans vouloir réellement l'admettre, Sirius se demandait à quoi pouvait bien ressembler une mission avec Khoda. Si c'était une histoire d'espionnage et de discrétion, la maladresse du centaure pouvait être un handicape. Mais bon, de toute manière Dumbledore n'accepterait jamais. Il était compréhensible qu'il ne puisse pas prendre en compte les préférences de tout le monde, mais après des mois enfermés dans cette maison des Blacks, Sirius se demandait vraiment à quoi jouait le mage. Pourquoi ne pouvait-il pas lui aussi donner un coup de main, aussi minime soit-il, cela lui donnerait l'impression de servir un peu à quelque chose, ce qui n'était pas vraiment le cas ces derniers tems.
Le jeune centaure accepta la proposition de l'animagus de lui donner un coup de main sur sa machine. Ce serait un moyen de s'occuper et de se changer les idées comme le fit remarquer Khoda. Sur ce point, il n'y avait rien à redire. Construire cette étrange machine promettait de changer les idées de Sirius, voilà une chose bien certaine. L'animagus se mit en marche aux côtés du centaure à qui il lança avec un sourire :

-Je ne pense pas pouvoir t'être vraiment utile en matière de... distributeur, j'avoue que là-dessus, je m'y connais à peu près autant qu'en arc, mais pour ce qui est de tenir compagnie, je suis un peu plus doué, ce sera toujours ça de gagné non ?!

Marchant lentement dans la neige pour ne pas que le centaure ne force trop sur sa patte à peine guérie, les deux acolytes se dirigèrent vers la boutique de Khoda. Une boutique que Sirius n'avait pas eut l'occasion jusqu'alors de visiter. Ce serait sûrement le moment de découvrir les lieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Sortie d'hopital (Sirius)   Jeu 12 Juil 2012 - 1:32

Khoda trottait a coté de Sirius en chantonnant une chanson, c'étais une berceuse qu'il avait chanté a Symba bon nombre de fois. C'étais assez enfantin mais charmant.Une jolie chanson parlant d'espoir.

-Je chantais cette chanson a mon petit frère quand il pleurais. C'étais sa berceuse préférée. Ca le calmais assez vite.

Un bébé qui été mort chez les acromantules, il a été dévoré par elles en faites. Ca ne laissais pas Khoda indifférent, il avait toujours été très proche de son petit frère après tout, mème si il n'avait pas désiré sa naissance au début, le jeune centaure s'étais rapidement pris d'affection pour cet adorable petit bout de chou tout mignon.

-Symba été très petit quand il est décédé, c'étais encore un bébé..]

Il avait la mort de son frère sur le coeur, il devait le confié a quelqu'un, et expliqué cette histoire.

-Nous dormions, mère, père et moi ainsi que toute la tribu. Quand on a été réveillé soudainement par des hurlements stridents de terreur, on n'a plus vu Symba qui dormais dans les bras de ma mère. On a couru vers les hurlements qui venait du nid des acromantules, mais c'étais trop tard, les cris de mon petit frère avait cessé.

Khoda baissa la tète en trottant, il n'étais décidément pas le grand frère révé pour un petit frère..

.-Il me manque chaque jour qu'il passe et je ne veut pas que ma mère sois de nouveau enceinte et j'ai aucune envie d'avoir un petit frère de remplacement. C'est ce qui a causé notre déménagement en Angleterre, car je vient des terres celtiques, c'est la ou j'ai grandi et ou j'ai vécu.

Peut ètre s'étais t'il livré trop, cassant d'un coup ce coté farfelu qu'on lui connaissait. Mais il avait des sentiments malgré ce coté fantaisiste. Il releva la tète et fit un sourire a Sirius. Lui aussi avait ses plaies, ses cicatrices et ses blessures.

-Désolé je ne voulais pas te sapé le moral, mais c'est pour ça qu'on est parti de la terre celte pour s'installé ici. Et la mer celte est juste a tombé par terre, toujours bonne. Je m'y baignais la nuit quand les moldus n'été pas sur la plage.

Ils se rapprochaient de la boutique de Khoda, et le centaure tendit la main pour prendre la poignée et la tournée. C'étais un espace bien aménagé, confortable avec des arcs partout. Un comptoir sans chaise derrière ou sa mère été installée, lisant une revue sorcière, une de ces revues installées sur une petite table ronde rouge près de la fenètre. En entendant la petite clochette sonnait, la centaure releva la tète.

[/-Alors mon fils, on a pris un abonnement a St Mangouste ? fit t'elle d'un ton taquin.

Il baissa la tète tandis que la centaure approchais d'eux, un regard sur son fils.

-Désolé mère, j'ai trébuché.

Elle le prit doucement dans ses bras, semblant heureuse de le voir en entier.
Revenir en haut Aller en bas
Sirius Black
Ordre du Phénix
Ordre du Phénix
avatar

Messages : 56
Points rp : 2020
Date d'inscription : 25/06/2012
Age : 23
Localisation : Londres, 12, Square Grimmaurd

Identité du Sorcier
Baguette magique: Sapin et ventricule de dragon, 29,5cm
Ascendance: Sang-pur
Camp: Ordre du phénix

MessageSujet: Re: Sortie d'hopital (Sirius)   Mar 17 Juil 2012 - 22:01

Un certain silence s’étaient installé entre les deux compagnons tandis qu’ils se dirigeaient vers la boutique du centaure. L’un comme l’autre ne semblait plus savoir avec quoi continuer. On entendait seulement les bruits des conversations d’autres passants plus loin dans la rue. Mais ces derniers n’étaient guère très nombreux. Il faut dire qu’il faisait encore froid en cette fin janvier et que rares étaient les gens qui se promenaient avec ce temps.
Ce fut en chantonnant que le centaure brisa le cours silence. Une petite mélodie sortait de ses lèvres, loin d’être déplaisante, l’air était au contraire assez plaisant, même charmant. Sous le regard étonné de Sirius, Khoda finit par expliquer l’origine de cette musique. Il dit l’avoir chanté pour son petit frère. L’animagus s’en étonna, il ne connais certes pas la vie du centaure dans les moindres détails, mais il ne se souvenait pas avoir déjà entendu parler d’un frère cadet qu’aurait eut Khoda. Le ton et le temps employé par ce dernier dans sa phrase laissa deviner à Sirius que la vie n’avait pas été tendre avec son ami non plus.
Et en effet, lorsque le centaure en dit davantage, l’animagus comprit qu’il avait vu juste. Khoda n’entra pas dans les détails mais Sirius comprit sans grande difficulté l’horreur de la chose. Les accromentules n’étaient pas connues pour être de gentils petits animaux de compagnies sans danger, les imaginer tuer un jeune centaure n’était pas bien compliqué, tout une famille d’araignées géantes face à un « poulain », la situation ne pouvait évidemment qu’avoir mal tourné.
Sirius ne savait pas ce qui avait poussé Khoda à aborder ce sujet délicat, ni pourquoi en avoir parlé avec lui qui n’était sûrement pas le mieux placé pour réconforter les gens. Mais il découvrait là une nouvelle facette de la personnalité du centaure. Jusqu’à présent il n’avait connu que le Khoda au côté farfelu et fantaisiste, il le voyait ici sous un angle totalement différent, comme sensible et ayant vécu lui aussi de durs moments et qui en avait gardé de lourdes blessures. Il aurait peut-être pu se sentir le devoir de réconforter Khoda, car il savait ce que perdre un frère signifiait mais pourtant, les deux situations étaient très différentes aussi il préféra ne pas en venir à cela. Le visage fermé, Sirius lança un regard compatissant au centaure. Il allait finalement répondre après un cours silence, mais Khoda avait relevé la tête avec un faible sourire et avait enchaînait, s’excusant pour ce moment de « faiblesse ».
L’animagus lui rendit son sourire qu’il fit amical, et avec un ton en accord avec l’ambiance, il finit par répondre :

-Tu n’as pas à t’excuser, nous avons tous des blessures qui parfois nous font … craquer. Parler peut être un réconfort, ne t’en fais pas, je comprends.

Oui, il comprenait, même si là encore Sirius ne s’était jamais réellement sentit le besoin de parler, de se confier. Ce qu’il avait vécu, il avait fait un point dessus et n’avait pas le temps de se morfondre sur toutes ses erreurs et son passé. Il reprit d’un ton plus détendu :

-Je n’ai jamais eut l’occasion d’aller dans les terres celtes. Il faudrait qu’il j’aille y faire un tour un jour, histoire de vérifier tes dires sur cette mer !

Les deux compagnons finirent par arriver à la boutique de Khoda. Sirius découvrit enfin les lieux et le moins que l’on puisse dire, c’est que le centaure n’avait pas fait les choses à moitié. Du sol au plafond on trouvait des arcs, flèches, carquois et autres objets utiles pour le tir à l’arc. C’était étonnant.
Une centaure, la mère de Khoda sans doute, se leva quand la clochette de la porte d’entrée retentit. Elle serra son fils dans ses bras et ne voulant pas les déranger dans leurs retrouvailles, Sirius porta son attention sur un grand arc de couleur sombre qui se trouvait sur sa gauche. Il ne tenait pas à leur voler ce moment et se fit discret, le regard allant d’un objet de la boutique à un autre, montrant une étonnante curiosité pour ce genre de choses qui n’avaient finalement jamais eut un réel intérêt pour lui.


[HRPG : désolé c'est pas super mais j'ai du refaire le rp après une saleté de bug de mon ordi qui m'a perdu tout le post et j'avais plus trop la motivation pour le coup. Je me rattraperais au prochain coup...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Sortie d'hopital (Sirius)   Jeu 19 Juil 2012 - 16:37

En Angleterre c'étais tellement différent de la terre celte. Dans son ancien pays, les sorciers été moins dur avec les créatures, et se prenait moins pour des dieux avec elles. La personnalité des sorciers anglais été interessante, avais fortement piqué l'esprit farfelu de Khoda.

Celui ci été dans les bras de sa mère qui le serrais contre son coeur, elle connaissait bien sa maladresse. Puis la centauresse délaissa ses bras et regarda Sirius, elle se montra plus timide avec lui:

-Bonjour, a qui aie je l'honneur ?

Khoda savait qu'elle avais pas vraiment l'habitude de parler a des sorciers, ils aimait pas les gens de leur espèce alors bon.

-Mère, je te présente un membre de l'Ordre du Phénix. Sirius Orion Black.

Mais mème avec cette précision, la centauresse se montrais timide, le jeune fantaisiste connaissait bien sa mère, elle et le clan se montrais plutot timide, d'ordinaire la loi faisait que les centaures devait pas se méler aux sorciers. C'étais tellement différent du pays celtique qu'il connaissait, ou les magicien été quand mème moins mauvais avec les centaures. Ca changeais vraiment beaucoup.

.-Dans mon pays, les sorciers sont moins cru avec les gens comme nous. Mais bon notre forèt n'étais plus un endroit sur. Honoré de vous rencontré, j'imagine que vous n'avez rien contre les centaures, sinon vous n'aurez pas suivi mon étourdi de fils.

Khoda sentit une rougeur lui montais aux joues, oui bon étourdi été un piètre mot pour dire qu'il été le centaure le plus maladroit de l'univers tout entier. Il s'occupa de poser le plan de son invention sur la table avec les piles de magasines.

-Je vient de sortir de l'hopital et je l'ai croisé. Un coup du destin sans aucun doute la dessus. fit t'il d'un ton réveur.

hrp: Pas grave ^^
Revenir en haut Aller en bas
Sirius Black
Ordre du Phénix
Ordre du Phénix
avatar

Messages : 56
Points rp : 2020
Date d'inscription : 25/06/2012
Age : 23
Localisation : Londres, 12, Square Grimmaurd

Identité du Sorcier
Baguette magique: Sapin et ventricule de dragon, 29,5cm
Ascendance: Sang-pur
Camp: Ordre du phénix

MessageSujet: Re: Sortie d'hopital (Sirius)   Ven 20 Juil 2012 - 17:14

Sirius, toujours concentré dans sa contemplation de la boutique, en fut tiré par la prise de parole de la mère de Khoda. Il n'avait pas remarqué qu'elle s'était tournée vers lui et s'empressa alors de reporter son attention sur ses deux hôtes. La centaure si expansive avec son fils, semblant beaucoup plus réservé avec cet inconnu que le sorcier était pour elle. Cela était normal évidemment, mais Sirius la sentait néanmoins timide, comme si elle se méfiait de ce que pouvait être sa réaction, chose qui étonna l'animagus. Elle ne semblait pas le connaîte aussi cela n'avait sûrement rien à voir avec le fait qu'il ait été un assassin pendant de longues années au yeux du monde magique, mais pourquoi alors cette retenue ?? Y-avait-il quelque chose qu'il aurait du savoir ?? Curieux mais pas au point d'en oublier la politesse, Sirius ouvrit la bouche pour se présenter mais Khoda le devança, lui ôtant les mots de la bouche et s'occupant lui-même des présentations. Cela tira un sourire à l'animagus, le moment de nostalgie qu'avait eut le centaure était passé et il retrouvait désormais son habituelle humeur joviale et enthousiaste. Voilà qui lui ressemblait plus !!
Les interrogations que Sirius s'étaient posées quelques secondes plus tôt trouvèrent une explications dans les paroles que la centaure prononça ensuite. Elle parla du fait quici en Angleterre, les sorciers se montraient souvent réticents à être en compagnie des centaures. Elle n'avait pas tort il faut bien l'avouer, mais l'animagus ne pensait pas que cela se ressentait à ce point, à vrai dire, lui-même n'avait jamais fait attention à cela. Il ne faisait aucuns préjugés ou aucunes "discrimination" envers qui que ce soit, du moment uqe la personne n'est pas un mangemort du moins. Sirius était plutôt proches de personnes disons... qui sortent de l'ordinaire. Tout le monde n'a pas pour meilleur ami un loup-garou. Aussi l'idée de rejetter un centaure juste parce qu'il n'était pas un sorcier ne venait pas même à l'idée de l'animagus. Aussi, il se chargea de rassurer la mère de Khoda :

-Je suis également enchanté de vous rencontrer. Et ne vous inquiètez pas, je n'ai rien contre les centaures, loin de là, je me vois mal en dire quoi que ce soit après avoir rencontrer votre fils. Si certains sorciers pouvaient être comme lui, j'avoue que je ne serais pas contre, mes journées en seraient alors bien plus agayées !

Il lança un sourire chaleureux à la mère de Khoda. Sourire qui été apparu dès que celle-ci avait employé l'expression de "étourdis de fils". Le mot de "étourdis" n'était sûrement pas celui qui convenait le plus, maladroit et farfelu auraient été sûrement plus appropriés, mais Sirius ne releva pas. Après tout, la mère était celle qui le connaissait le mieux et l'embarras de Khoda était déjà suffisamment présent, il était inutile d'en rajouter une couche.


-Je vient de sortir de l'hopital et je l'ai croisé. Un coup du destin sans aucun doute la dessus.

Sirius haussa un sourcil, étonné. Voilà tout à fait le genre de phrases étranges sur lesquelles il avait du mal à savoir si elles étaient dîtes par hasard ou s'il y avait quelque chose à deviner derrière. Surtout lorsqu'il est question de destin et que la phrase vient d'un centaure. après tout, ne sont-ils pas réputés pour ce qui est divination, une matière compliquée que Sirius n'avait pas été fâché d'arrêter. Le ton rêveur du centaure n'était pas de nature à aider l'animagus à savoir s'il devait prendre cette remarque plus au sérieux ou pas . De plus, Sirius n'était pas un grand amateur de cette idée de destin, ou alors ce dernier lui avait joué bien des tours. La meilleure façon de savoir étant de poser la question, il demanda :

-Le destin ? J'aurais davantage dit le hasard. Sauf si bien sûr, il y a autre chose à comprendre...

Sirius laissa un court silence s'installer, avant de rejoindre Khoda vers la table et de jeter à nouveau un coup d'oeil aux plans de la machine. Trouvant toujours cela compliqué, il demanda au jeune centaure :

-Simple curiosité, tu as prévu de construire cela en combien de temps à peu près ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Sortie d'hopital (Sirius)   Sam 21 Juil 2012 - 16:24

La centauresse fut encore un peu timide, mais elle fit un sourire en penchant son buste en avant.

-Je suis enchanté aussi.Mon fils est un tantinet maladroit, c'est fou les bleus et autres cicatrices qu'il se collectionne, mais il n'a jamais été comme les autres centaures.

Le teint du jeune centaure prit soudainement une teinte pourpre fort désappréciable et voyante, tandis que son sabot antérieur droit. Il avait essayer de faire ami-ami avec les centaures de la foret interdite de Poudlard, mais ça avait largement capoté, mais le jeune homme cheval ne perdais jamais espoir, il savait qu'un beau jour il serait accepté.

-Enfin, je suis fière de lui, qu'il ai pu trouvé ce travail en Angleterre est une très bonne chose a mon avis. Mème si je persiste a dire qu'ils sont plus durs ici avec les créatures que la d'ou nous venons.

Khoda savais qu'elle n'avais pas vraiment tort, lui mème trouvais ça un peu dur mais c'étais la mentalité des sorciers anglais, différente de celle celte. Mais ils avait du partir, sa mère, lui et son père ne voulais plus vivre dans l'endroit ou Symba avait perdu la vie. Et puis ils avait réalisé que c'étais dangereux. Au moins dans leur nouvelle forèt, pas de traces d'acromantules, c'étais déja ça.

Puis Sirius lui demanda si sa machine allait ètre finie en combien de temps, s'emparant de nouveau du plan de celle ci, le centaure l'ouvrit brusquement et prit un air doctoral et réfléchi, sa queue remuant et allant battre sa croupe.

-Si j'en crois le nombres de pièces, je dirais quatre jours tout au plus.

Khoda adorais inventé, c'étais pas nouveau car déja petit, il se réfugiais dans un monde peuplé de créatures bizarres et loufoques pour pallier le quoditien. Il aimais en tant que fantaisiste farfelu créer des remèdes, des inventions ou imaginer de nouveaux ètres. Il été aussi maladroit tout comme Tonks.

color=#e612cd]-Le destin est une chose étrange, a suivre a la lettre ou pas.[/color]

Sa mère éclata de rire puis fit tandis qu'il continuais d'examiné son plan tout en l'écoutant attentivement:

-Mon fils, n'oublie pas les leçons. Ton éducation n'est pas encore achevée, et ta croissance non plus. La semaine prochaine, les sages t'apprendront les courbes des planètes, j'ai l'impression que tu ne les connais pas encore par coeur.
Revenir en haut Aller en bas
Sirius Black
Ordre du Phénix
Ordre du Phénix
avatar

Messages : 56
Points rp : 2020
Date d'inscription : 25/06/2012
Age : 23
Localisation : Londres, 12, Square Grimmaurd

Identité du Sorcier
Baguette magique: Sapin et ventricule de dragon, 29,5cm
Ascendance: Sang-pur
Camp: Ordre du phénix

MessageSujet: Re: Sortie d'hopital (Sirius)   Jeu 23 Aoû 2012 - 16:48

[ o_O shame on me pour le retard, sur le moment je savais pas quoi répondre et ça m'est complètement sortit de la tête après, désolé désolé désolé No ]

La mère de Khoda semblait être d'accord avec l'idée que ce dernier était pour le moins hors du commun, même si elle se montrait, aux yeux de Sirius, encore un peu trop optimiste quant à son fils... Il était un peu plus qu'un tantinet maladroit, sans être méchant, l'animagus trouvait davantage le jeune centaure réellement gauche, il avait un don certain pour les chutes et les blessures. Cela complétait bien le personnage de créatif inventeur et ne dérangeait en rien, évidement, au contraire, tant qu'il ne se blessait pas gravement, il n'y avait aucun problème à cette tendance aux légères blessures, cela arrive à tout le monde, même à si à lui cela lui arrivait souvent. Disons qu'il avait quelque chose à raconter à chaque fois qu'il venait au Square Grimmaurd. Mais il n'en restait pas moins qu'à St-Mangouste, Khoda devait être connu comme le loup blanc. A force il devait connaître tous les médicomages là-bas. C'était toujours bon à savoir si un jour il y a le besoin d'y aller. Sirius eut un sourire à cette pensée. Ce n'est jamais bon signe bien sûr lorsqu'on doit se rendre à St-Mangouste mais autant prendre les choses avec un peu plus d'humour, chose qui était assez rare en ces temps sombres.
La centaure continua sur sa lancée, expliquant qu'elle était néanmoins ravie que son fils ait réussi à trouver un travail en Angleterre même si elle jugeait les anglais plus durs avec les créatures. A cela, l'animagus se contenta d'un vague hochement de tête compréhensif. Il ne pouvait donner son avis sur la chose, après tout il était mal placé pour juger, lui-même n'ayant jamais pu en faire l'expérience. Et plutôt que de donner un faux jugement, il préféra garder le silence sur ce sujet qui d'après lui, ne le concernait pas réellement. Il n'avait pas son mot à dire là-dessus sur le moment. Et même s'il savait les anglais parfois peu tolérants, il ne releva pas. La famille centaure était sûrement arrivée au mauvais moment, le retour de Voldemort n'incitait pas les gens à se montrer trop bienveillant avec les créatures ou hommes qui n'étaient pas des sorciers pur souche. Être un centaure en ce moment ne devait pas être simple en effet. Mais ils devaient faire comme tout le monde et tenter de vivre malgré tout cela.
Sirius demanda après un cours silence à Khoda combien de temps il pensait mettre pour construire sa fameuse machine. La réponse ne tarda pas à venir et déconcerta le sorcier. quatre jours ?! Non, quatre mois plutôt !! Il fallait au moins ça !! Pour lui, ces plans étaient bien trop complexes pour mettre si peu de temps à réaliser l'objet, en si peu de temps c'était impensable !! Bon, il est vrai que Sirius n'avait aucune expérience pour ce qui était de construire des machines de ses propres mains, d'ordinaire il n'en avait pas besoin, une baguette magique facilite grandement les choses quand on y pense. Mais il lui paraissait évident en voyant les plans, cela serait long. Après, Khoda avait l'habitude, cela serait plus évident pour lui bien sûr. Peut-être finalement que Sirius n'allait pas l'aider, il s'était proposé mais il ne pensait pas pouvoir être très utile au centaure sur ce coup. Il risquait même de le ralentir. Autant se contenter de regarder et de lui tenir compagnie. Et il en fit la remarque :

-Tu sais, si tu tiens à la finir en quatre jours, je pense que je vais te laisser faire, je ne pourrais que te retarder, ce n'est vraiment pas mon domaine tout ça. Je peux néanmoins rester pour te tenir compagnie si cela ne te dérange pas pour travailler.

Il avait dit cela à la légère mais ne tenait néanmoins pas à le déranger dans l'avancement de sa machine.
Le sujet revint en suivant sur cette histoire de destin qui avait intrigué l'animagus plus tôt. Et la remarque de Khoda n'aida pas à Sirius à mieux comprendre, loin de là. A vrai dire, il semblait chercher à l'embrouiller encore plus. Le destin, on ne choisit pas de le suivre, à vrai dire, on ne lui choisit pas, le sorcier aurait plutôt tendance à dire que c'est lui qui vous choisit et pas l'inverse. Aussi cette phrase du centaure lui semblait étrange. Mais il était loin d'être un spécialiste en la matière, tout cela le dépassait. Il laissait le soin à ceux qui savaient le faire que de déchiffrer le destin.
Visiblement, il y avait quelque chose à comprendre dans la phrase de Khoda, mais pas quelque chose comme Sirius l'entendait car la mère du jeune centaure eut un grand éclat de rire suite aux mots de son fils. C'était donc une blague ?! Bon, l'humour centaure n'était visiblement pas le fort de l'animagus qui se prit à croire qu'il avait raté quelque chose dans cette conversation. Cependant, la mère de Khoda reprit plus sérieusement la parole, abordant une histoire d'éducation non achevée, de sages et de courbes des planètes. Sirius eut un sourire amusé. L'astronomie ne l'avait jamais passionné. Et même s'il s'était rattrapé sur tout le reste ou presque du temps de Poudlard, il n'en restait pas moins une certaine méconnaissance dans le domaine des étoiles et des planètes. Il s'en moquait un peu et n'avait jamais été fâché d'en avoir finit avec ça. Et dire que les centaures passaient tout ce temps à fixer les cieux... Qu'est-ce qu'ils pouvaient bien y voir ?? C'était une excellente question. Sirius se demandait si Khoda, en centaure si particulier, aimait lui aussi cette occupation. Cela devait être assez ennuyant. Ce n'était qu'un humble avis d'humain mais cela n'avait rien de palpitant à ses yeux, lui qui aimait tant l'action se serrait ennuyer.
D'un ton blagueur, l'animagus lança avec un sourire :

-Ce n'est pas sérieux ça Khoda dis donc... il fit une courte pause avant de poursuivre,Je sais ce que je vais faire pendant que tu travailleras sur ta machine ... te faire réviser. Qu'en dis-tu

C'était bien évidement une boutade, car Sirius était tout bonnement incapable d'aider qui que ce soit sur ce sujet des courbes des planètes.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sortie d'hopital (Sirius)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Sortie d'hopital (Sirius)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Sortie d'hopital ( PV Olivia )
» Sortie de Nausicaä en Blu-Ray au Japon
» Sortie de chez le coiffeur...
» Chartre de l hopital militaire de l'ost Artésien
» Operations de protection du Morne l'Hopital

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- Nox - A vous de rallumer l'espoir. :: - Hors Poudlard - :: Pré-Au-Lard :: Rue-