- Nox - A vous de rallumer l'espoir.

La 6eme année touche presque à sa fin à Poudlard, le trio de Gryffondor, toujours dans le coma, ne peut rien faire contre l'avancée des Mangemorts...A vous de vous battre pour faire gagner votre camp !
 

Partagez | 
 

 Balade au Clair de Lune [Zacharias - Siwan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zacharias Smith
"Je veux l'équité, tous mes élèv's sont à égalité."

avatar

Messages : 84
Points rp : 2113
Date d'inscription : 09/07/2012
Age : 25
Localisation : Derrière toi ! O_O

Identité du Sorcier
Baguette magique: 27 cm, Bois d'acajou et crin de centaure, souple
Ascendance: Sang Pur
Camp: Neutre

MessageSujet: Balade au Clair de Lune [Zacharias - Siwan]   Ven 20 Juil 2012 - 16:44

31 Janvier 1997


    Zacharias avait passé une journée atroce. Tous ses cours avaient été épouvantablement longs et laborieux, et il avait encore été perdu en Histoire de la Magie ce qui rendait ses cours avec le professeur Scoundrel plus nécessaires que jamais.

    Du coup, il avait profité d'un moment de détresse après le diner pour envoyer un mot à Siwan, sa meilleure amie. Depuis le mariage de sa mère et la naissance de sa soeur, Zach s'était plus renfermé que jamais et c'était grâce à la jeune fille qu'il avait réussi à s'ouvrir et à parler de tout ce qui le hantait.

    Elle était celle qui savait tout de lui, elle connaissait les problèmes avec ses parents, son père qui avait quitté le ministère pour combattre Celui-don-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom, sa mère qui avait épousé un moldu et enfanté une cracmol, William qui lui avait renvoyer une lettre pour Noël ...

    C'était grâce à elle qu'il était sorti de sa période renfrognée et qu'il pouvait à nouveau parler à d'autres élèves sans chercher à les agresser. Elle cherchait aussi à réduire ses problèmes relationnels avec les Serpentards bien que le résultat ne soit pas concluant pour Malfoy et sa bande.

    Bref elle était son ange gardien, celle qui lui permettait de vivre un peu mieux avec lui même et tout ce qu'il ressentait sans pour autant vouloir le ressentir. Parfois, il venait la voir dans la salle commune et s'allongeait simplement sur ses genoux, laissant ses longs doigts passer dans ses boucles blondes. Ils ne disaient rien, se réconfortant d'un simple regard et des fois c'était l'inverse.

    Leur relation n'avait pourtant rien d'ambigu et n'avait d'ailleurs jamais rien eu d'ambigu. Ils s'étaient trouvés un peu comme des âmes soeurs et pourtant rien n'allait jamais au delà de longues étreintes amicales qui les aidaient tout deux à traverser les tourments de leurs existences. Et rien jamais n'irait au delà, du moins pour Zach car il l'aimait comme la soeur qu'il n'avait jamais eu et la mère qu'il avait perdu.

    Il lui avait donc envoyer un mot pour lui demander de le retrouver au bord du lac vers vingt deux heures pour une de leurs longues promenades au clair de lune pendant lesquelles ils discutaient longuement et profitaient de l'atmosphère paisible de l'étendu d'eau plane et endormi, parfois troublé par une tentacule égarée ou un Strangulot insomniaque.

    Il était déjà vingt et une heures cinquante lorsque Zach arriva sur le rocher où ils se retrouvaient habituellement, après être parvenu à éviter tous les préfets en ronde -dont Malfoy- et Rusard qui se montrait particulièrement féroce en cette période de St Valentin approchante. Il jeta un coup d'oeil au chemin vers le château à la recherche de la silhouette de Siwan, mais il ne voyait rien.

    Prenant son mal en patience, il sortit sa baguette et commença à dessiner des arabesques sur la pelouse en attendant sa meilleure amie. La brise soufflait et malgré sa cape de fourrure, il frissonnait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siwan O'Rackham
"Je veux l'équité, tous mes élèv's sont à égalité."

avatar

Messages : 63
Points rp : 2417
Date d'inscription : 13/08/2011
Age : 26

Identité du Sorcier
Baguette magique: Bois de vigne et ventricule de dragon, 25 centimètres
Ascendance: Née-Moldue.
Camp: Côté du bien.

MessageSujet: Re: Balade au Clair de Lune [Zacharias - Siwan]   Mar 24 Juil 2012 - 13:38

Ce jour-là, la petite brunette qu’était Siwan était d’une humeur plutôt calme et sereine, prête à affronter avec philosophie sa longue journée, d’un bout à l’autre. Elle la traversa donc dans cet esprit et tout ce passa pour elle sans anicroche aucune. Rien n’avait eu raison de son humeur. Rien, sauf un mot reçu après le dîner, alors que la jeune fille était déjà montée dans son dortoir avec dans l’idée d’écrire une lettre ou de lire un peu avant de se coucher.

À la lecture des lettres tracées par son meilleur ami, Siwan n’avait fait qu’un bond et s’était ruée sur sa cape dans laquelle elle s’était emmitouflée avant de monter quatre à quatre les escaliers du sous-sol, où se trouvait sa salle commune, pour rejoindre les bords du lac où Zacharias lui avait donné rendez-vous.

Le jeune homme était comme un troisième frère pour Siwan, une figure masculine de plus pour la jeune demoiselle, fille de marin porté disparu en mer et dont rien n’avait refait surface jusqu’à présent. D’ailleurs, Zach savait tout de son histoire, comme elle savait tout de la sienne. C’est sur son épaule qu’elle avait versé ses plus longs sanglots, comme avec lui qu’elle avait eu d’inoubliables fous rire. Si Harmonia lui apportait la fantaisie, le dépassement de soi et autre, Zach, lui, lui apportait tendresse et douceur. Son duo de meilleurs amis se complétait donc à merveille et la jeune Noir et Jaune trouvait son bonheur auprès des deux.

Mais aujourd’hui, c’est Zacharias qui allait mal, et Siwan courait donc dans les couloirs du château pour le rejoindre dans le parc. Cependant, elle essayait de ne pas se faire repérer car elle n’avait pas vraiment envie de se retrouver face à un préfet ou à un professeur et de se faire punir… Ce n’était pas vraiment le bon moment pour ça !

Finalement, elle arriva sans encombre à l’extérieur du château et se dirigea tout droit vers le lac. C’est en plus un endroit qu’elle aimait bien, même si par moment il l’a rendait mélancolique en lui rappelant, par sa vaste étendue d’eau, les conditions de la disparition de son cher papa. Mais avec Zach à ses côtés, elle aimait particulièrement y passer du temps.

Du temps avec lui, elle en passait d’ailleurs énormément, si bien que certaines personnes colportaient des rumeurs à propos de leur relation, ou venait lui poser des questions pleines de sous-entendus et de curiosité. Mais Siwan ne faisait cas d’aucune de ses choses-à car elle savait très bien quel était le lien qui nouait sa vie à celle de Zacharias. L’amitié. Une très grande et très pure amitié, une des plus belles, peut-être. Et jamais rien n’irait au-delà de ça.

Elle se rapprochait de plus en plus du lieu de rendez-vous où son ami devait déjà l’attendre. Elle leva les yeux et le vit enfin. Sur « leur » rocher, il avait sorti sa baguette et s’amusait en l’attendant. La jeune fille grimpa donc à ses côtés et posa ses lèvres sur la joue du jeune homme.

« - Tu ne m’as pas attendu trop longtemps, j’espère ? Je suis venue aussi vite que possible… »

Siwan leva les yeux vers son ami et posa sur lui un regard plein d’inquiétude. Elle connaissait bien les soucis de son meilleur ami, elle savait ce qui était difficile pour lui ou non. En silence, elle attendit donc qu’il lui dise de lui-même ce qui n’allait pas, ce soir-là. Elle n’avait pas besoin de lui poser la moindre question. Le jeune homme savait qu’il pouvait tout lui dire, au moment où il le voudrait. C’était comme cela, entre eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zacharias Smith
"Je veux l'équité, tous mes élèv's sont à égalité."

avatar

Messages : 84
Points rp : 2113
Date d'inscription : 09/07/2012
Age : 25
Localisation : Derrière toi ! O_O

Identité du Sorcier
Baguette magique: 27 cm, Bois d'acajou et crin de centaure, souple
Ascendance: Sang Pur
Camp: Neutre

MessageSujet: Re: Balade au Clair de Lune [Zacharias - Siwan]   Ven 27 Juil 2012 - 16:41

    Zacharias, trop absorbé par ses arabesques aériennes, n'entendit ni ne vit Siwan qui arriva discrètement, dans la grâce et la volupté dont elle faisait preuve d'ordinaire. Le blond rangea le morceau de bois et dissipa le visage dessiné dans le ciel en trait de feu.

    Il était content de voir arriver la brunette car il pourrait enfin relâcher la tension qu'il avait accumulé depuis les dernières semaines et notamment depuis la réception de la lettre de William. Ajouté à ça, la rupture d'avec Candice quelques jours plus tard, et la vie du Poufsouffle ne tournait plus rond pour deux sous.

    Déjà qu'il n'était pas un modèle d'équilibre en temps normal, avec tout ce qui lui tombait dessus en ce moment, il ne risquait pas de s'améliorer. Aussi, Siwan était son seul moyen de ne plus exploser, la seule qui parvenait à le temporiser et à faire qu'il se sente mieux avec lui même.

    Alors qu'elle déposait ses lèvres sur sa joue pour le saluer, elle s'excusa de son retard. Mais il n'en était rien, Zach avait la manie de toujours arriver en avance, ce n'était pas de sa faute. Il perdrait surement cette habitude s'il parvenait à réaliser son rêve de travailler au Ministère. Ou alors il ferait un précédent exceptionnel de ponctualité dans le monde de l'administration.

    "Ne t'inquiète pas. On marche un peu ?" proposa-t-il en se levant, tendant son bras à son amie en se dirigeant vers la rive. Il aimait marchait dans les galets ronds qui bordaient le lac, ça roulait sous les pieds et ça le détendait.

    Alors qu'ils arpentaient les bords paisibles de l'immense étendue opaline, Zach cherchait comment commencer. C'était toujours le plus difficile. Le silence entre eux était d'or, mais la parole de platine. Simplement, il fallait toujours qu'il trouve les mots, ceux qui s'accordaient parfaitement à la situation et à sa pensée, à Siwan et au contexte pour qu'il se fasse comprendre sans devoir s'épancher pendant des heures.

    Zach n'aimait pas parler de lui. Il aimait encore moins parler de ce qui n'allait pas. Alors le plus souvent, il se contentait d'un compte rendu factuel des nouvelles dans sa vie, ponctuant parfois de jugements ou d'appréciations personnels qui permettaient à Siwan de deviner ce qui le touchait vraiment. Elle avait "le décodeur" comme disait souvent les autres Poufsouffle lorsqu'ils les voyaient communiquer sans même se parler ou finir les phrases l'un de l'autre.

    Aussi, le blond n'attendit pas que la brune lui demande ce qui le tourmentait, et inspira profondément, ses longs mèches ondulant au rythme de la brise. Il soupira une fois à vide, réfléchissant toujours à ses mots, puis ralentit le pas, resserrant la prise de Siwan autour de son bras.

    "Candice m'a largué. Elle a dit que j'étais pas assez démonstratif et trop égoïste, que je pensais jamais à elle, etc, etc. Enfin tu vois le genre. On s'est revu au repas depuis, et elle a l'air d'être très triste et de m'en vouloir à mort. Et puis, j'ai toujours pas répondu à William, je ne sais pas quoi lui dire, j'ai peur qu'il ne veuille plus jamais me reparler si je répond de travers. Ah et j'ai reçu encore deux lettres de ma mère ... Voila les nouvelles. Et toi, comment vas-tu ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Balade au Clair de Lune [Zacharias - Siwan]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Balade au Clair de Lune [Zacharias - Siwan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Edition Clair de Lune
» Un rendez-vous au clair de Lune [PV Melody]
» Pratiquant la magie au clair de lune...
» [UploadHero] La Septième compagnie au clair de lune [DVDRiP]
» Un pique-nique au clair de lune [Livre 1 - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- Nox - A vous de rallumer l'espoir. :: - Poudlard - :: Extérieur :: Le Lac-