- Nox - A vous de rallumer l'espoir.

La 6eme année touche presque à sa fin à Poudlard, le trio de Gryffondor, toujours dans le coma, ne peut rien faire contre l'avancée des Mangemorts...A vous de vous battre pour faire gagner votre camp !
 

Partagez | 
 

 Surveillance Rapprochée [Cormac - Olivia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cormac McLaggen
"Tout apprentissage ira d'abord aux enfants du courage."

avatar

Messages : 238
Points rp : 2267
Date d'inscription : 26/06/2012
Age : 25
Localisation : Derrière toi ! O_O

Identité du Sorcier
Baguette magique: 26 cm, bois d'Epicéa et crin de Licorne, souple
Ascendance: Sang-pur
Camp: Neutre

MessageSujet: Surveillance Rapprochée [Cormac - Olivia]   Dim 22 Juil 2012 - 19:42

15 Janvier 1997


    Cormac avait eu sa matinée de libre car les cinquièmes années passaient des BUSES blancs de nombreuses matières et occupaient les professeurs pour les surveiller. Aussi, de nombreux élèves de sa promo ou de sixième année avaient profiter de leur matinée de liberté pour étudier, ou alors se détendre.

    Evidemment Cormac avait choisi la seconde option. Et comme il n'avait plus de devoirs en cours -Terry l'ayant exploité toute la semaine pour qu'il soit à jour- il avait passé sa matinée sur le terrain de Quidditch à s'entrainer à la voltige avec de nombreux autres élèves qui préféraient le sport aux études.

    Il avait profité de ce temps tranquillement camper sur son balai pour réfléchir. D'un commun accord, Harmo et lui n'avait plus reparlé de ce qui s'était passé dans les toilettes des filles l'autre soir et ainsi, Cormac pouvait réfléchir par lui même à la situation. Il avait conclu après de nombreuses réflexions nocturnes post-coïtales, qu'il serait bon pour lui d'instaurer une relation sérieuse avec une fille.

    Il avait réfléchi à ses ex et avec laquelle il serait près à avoir une relation durable. Ginny, non, définitivement pas, ça pourrirait leur belle relation actuelle et il n'avait pas envie de perdre l'affection spéciale de la rousse. June, même pas en rêve, elle ne voudrait pas en entendre parler. Gwen', non, ils avaient développés une des rares amitiés homme/femme égalitaire et appréciable par les deux partis, il ne voulait pas gâcher ça.

    Toutes les autres n'étaient même pas suffisamment digne d'intérêt pour qu'il veuille recoucher avec elle, alors pour se les fader au quotidien. Du coup, il ne restait qu'Olivia. C'était avec elle qu'il avait eu ce qui se rapprochait le plus d'une relation de couple normale et il l'avait déjà revu et ce qu'il avait déduit de leur entretien était plutôt positif.

    La jeune femme ne le pardonnait pas surement parce qu'elle avait encore des sentiments pour lui. C'était aussi pour cela qu'elle l'avait laissé lui prendre la main et l'embrasser sur la joue en rougissant. Alors, Cormac avait décidé de tout tenter pour récupérer la bleue et bronze. Du coup, il avait attendu la fin du déjeuner pour la suivre et profiter d'un moment où elle serait seule pour l'aborder.

    Avec le peu de chance habituelle du jeune homme, il dut attendre qu'Olivia sorte de la Grande Salle pendant presque trente minutes avant que la brune ne sorte par la double porte de chêne, un sourire timide aux lèvres. Alors le blond avait embrayé et muni de sa baguette, se lança un sort de Désillusion pour se fondre dans le décor.

    A pas lents et aussi discrets que possibles, il suivait la jeune femme qui traversa le Hall pour sortir dans le parc, se dissimulant derrière chaque pans de mur quand il soupçonnait qu'elle risquait de se retourner. Lorsqu'elle arriva au niveau d'un cyprès séculaire et d'un banc en pierre, elle s'assit en plissant précautionneusement sa jupe.

    Elle sortait de son sac un livre à la couverte d'or et d'argent qui miroitait sous les rayons du soleil, sortant timidement des nuages de Février quand Cormac se précipita sur le chemin, profitant que son regard soit distrait pour faire semblant de l'arpenter les mains dans les poches. Arrivant à son niveau, il fit l'étonné et la salua de la plus naturelle des façons.

    "Salut Olivia ! Comment vas tu en cette belle journée ? Je dois dire que tu es très en beauté sous ce cyprès !" dit-il d'une voix charmante et langoureuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivia E. Taylor
"Donnons la culture à ceux qui ont l'intelligence sûre."

avatar

Messages : 283
Points rp : 3075
Date d'inscription : 16/08/2011
Age : 22
Localisation : Dans la lune...

Identité du Sorcier
Baguette magique: Une longue baguette de 32 centimètres, composée d'une plume d'Hippogriffe et faite avec du bois de Cerisier.
Ascendance: Sang-melé
Camp: Neutre & léger soutien à HP.

MessageSujet: Re: Surveillance Rapprochée [Cormac - Olivia]   Mar 24 Juil 2012 - 2:48

    Le matin du quinze janvier s’annoncait etre comme les autres matins de ce meme mois avec le vent d’hiver qui soufflait du nord et les legers flacons qui tombaient au sol. Toutefois il faisait un peu plus chaud que d’habitude car le soleil avait decide de montrer un peu le bout de son nez. Les eleves qui se rendaient dans la Grande Salle ne pouvaient alors s’empecher d’aller jeter un leger coup d’oeil aux exterieurs avant de se hater vers la table de leur maison en se disant qu’ils pourraient tres bien faire un petit tour au Parc des qu’ils auraient fini de manger. En effet, peu de cours etaient assures ce matin en raion de BUSE blancs, censes preparer les cinquieme annee a l’ambiance examen. Olivia Taylor etait déjà passee par la et elle se souvint d’avoir stresse comme une idiote en craignant de rater toutes ces matieres. Au final, elle n’avait eu que des Optimals et des Efforts Exceptionnels. Aujourd’hui son temps libre serait donc consacre a la lecture de son nouveau livre emprunte a la bibliotheque ainsi qu’ l’avancee de ses devoirs qu’on lui avait donne a faire il y a peu de temps. De toute evidence, elle ne voyait pas comment elle pouvait prendre le temps de s’amuser un peu. Mandy Brocklehurst, ne de ses amies les plus proches, devait aller rendre un service a un eleve de Poufsouffle a qui elle devait une faveur donc Olivia avait tout son temps avant de la retrouver.

    En attendant elle put retrouver un petit sourire a la vue de Luna Lovegood et de Michael Corner qu’elle rejoint sans trop attendre a leur emplacement. La blondinette exhibait a ses camarades un nouveau numero du Chicaneur ou elle expliquait que son pere obtiendrait bientot la preuve de l’existence de nouvelles creatures decouvertes par son pere Xenophilius Lovegood. A l’entendre, on la prendrait pour une folle et on voyait que Michael faisait semblant de s’y interesser. Quand Olivia s’installa sur une chaise, formant ainsi leur petit trio d’amis, elle s’empressa de prendre le premier croissant qu’elle apercut. La faim se faisait ressentir et son ventre gargouillait quelques fois pour signifier qu’elle devait manger. Tout en ecoutant les petites histories de Luna, elle apprecia le dejeuner prepare par les elfes. Olivia ne croyait pas tellement en ces histories de Ronflak Cornues ou de Joncheruines et pourtant, elle preferait ne rien dire a Luna car ne pas y croire du tout pouvait etre une erreur. Trente minutes plus tard, elle quitta seule la table en envisageant de profiter un peu du rare soleil pour aller lire dans le Parc. La solitude etait crainte par la plupart des eleves qui aimaient se deplacer en groupe. Ils devaient se sentir forts et en securite en etant accompagnes et cela montrait bien qu’ils etaient assez faibles au fond. Mais la bleue et bronze n’avait pas peur d’etre seule et elle devait cela a son autonomie. Ainsi, elle quitta le chateau en savourant le vent frais qui venait faire voleter ses cheveux d’ebene. Echarpe autour du cou, elle etait Presque immunise contre le froid. La jeune fille aimait beaucoup ce paysage blanc et elle balaya le décor de la cabane de Hagrid au loin du regard avant de se poser sur un banc de pierre, sous un cypress qui la protegeait un peu des chutes de flacons qui avaient déjà decore sa chevelure. Elle ouvrit son livre a la page ou elle s’etait arête et chercha du doigt la ligne ou elle devait continuer sa lecture. Il etait agreable de pouvoir lire sans entendre le brouhaha des rires et des discussions des eleves. Dans ce parc, il n’y avait que trois eleves et ils etaient tous calmes et occupes.
    Ce n’est que lorsqu’elle entama le troisieme paragraphe du chapitre quatre qu’elle entendit des bruits de pas. La neige ne masquait pas la presence mais elle n’y fit pas attention, pensant que cette personne irait sans doute s’installer ailleurs.

    Toutefois, elle ne put s’empecher de sursauter legerement quand elle entendit le salut d’un eleve qui lui etait adresse. Bah oui, il n’y avait certainement pas trente Olivia dans ce parc. Elle leva le regard et fut surprise de voir Cormac se tenir devant elle. Aussi, la vue du jeune homme lui fit susciter un doute et un certain mal aise. Elle se souvint de leur derniere discussion qui remontait a dix jours environ. Il lui avait demande son pardon pour l’avoir trahie il y a des mois de cela, quand ils sortaient ensemble. Desormais elle sortait avec Terry et elle l’aimait plus que tout au monde. Neanmoins, elle n’etait pas parvenue a faire comme si de rien etait et excuser le Gryffondor de la raison de leur rupture. Elle ne l’aimait pas amoureusement mais elle n’arrivait pas a se faire a l’idee qu’elle puisse se montrer indulgente alors que ce n’etait pas son intention. Tout cela restait bien vague a ses yeux et elle-meme ne comprenait pas tellement bien ce qu’elle pensait de tout cela.

    Ainsi quand elle le vit, elle craignait déjà qu’il ne lui demande des nouvelles a ce propos. En realite, elle n’avait pas avance et elle restait toujours sur la meme position.

    Maintenant, elle devait lui repondre et il ne lui facilitait pas tellement la tache en la complimentant. Elle avait toujours ete sensible aux paroles des gens surtout quand elles venaient d’un garcon. Elle avait toujours ete comme ca de toute maniere.

    “ Salut. Je vais bien et toi ? Tu n’es pas avec tes amis ?” demanda t-elle en regardant derriere le jeune homme, a la recherche d’une personne qui aurait tres bien pu l’accompagner.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cormac McLaggen
"Tout apprentissage ira d'abord aux enfants du courage."

avatar

Messages : 238
Points rp : 2267
Date d'inscription : 26/06/2012
Age : 25
Localisation : Derrière toi ! O_O

Identité du Sorcier
Baguette magique: 26 cm, bois d'Epicéa et crin de Licorne, souple
Ascendance: Sang-pur
Camp: Neutre

MessageSujet: Re: Surveillance Rapprochée [Cormac - Olivia]   Ven 27 Juil 2012 - 11:35

    Cormac rigola à l'interpellation de la brune aux sujets de ses amis. Il était vrai que c'était l'un de leurs -nombreux- sujets de disputes lorsqu'ils étaient ensemble. Notamment Styx qui, pour une raison que Cormac ne s'expliquait pas, déplaisait fortement à la jeune femme.

    Aussi, s'asseyant aux côtés d'Olivia, il profita de sa proximité pour lui faire la bise comme si de rien n'était, insistant tout de même en pressant ses lèvres brulantes sur ses joues rosées. Il fit exprès de s'assoir tout près d'elle, tant pour la charmer que pour la déstabiliser.

    "Non non, Styx est occupé en retenue ... Je crois bien qu'il essaye de se faire coller par chacun des professeurs du château. Pas sur qu'il y arrive avant qu'on soit diplômé mais sait-on jamais."

    Bref, Cormac voulait changer de sujet. Il ne réussirait pas à récupérer la belle s'ils commençaient à évoquer d'emblée les sujets qui fâchent. Le blond essaya une autre tactique. Les deux jeunes gens appréciaient le Quidditch, c'était un bon sujet de conversation, assez neutre de surcroit.

    Gwen' lui avait toujours conseiller de discuter avec les filles qu'il cherchait à avoir, car il avait de la conversation et était très intéressant. Il lui suffisait, avec sa belle gueule, de s'intéresser à ce que la fille lui racontait et le tour était joué.

    Alors, pourquoi ne pas appliquer cette technique ? Après tout, s'il avait déjà séduit Olivia une fois, il pouvait très bien recommencer. Il lui suffisait donc de faire ce qu'il n'avait pas fait ou alors mal fait, la dernière fois !

    "J'étais au match Serdaigle/Poufsouffle ! C'était un super beau match. Je suis super fière de ta performance. Tu as carrément embobiné Ketteridge et Smith. Le gardien pleurait à la fin, je crois. Tu les as crucifié ! J'ai particulièrement adoré ta figure moitié vrillée moitié fondue, c'était très impressionnant."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivia E. Taylor
"Donnons la culture à ceux qui ont l'intelligence sûre."

avatar

Messages : 283
Points rp : 3075
Date d'inscription : 16/08/2011
Age : 22
Localisation : Dans la lune...

Identité du Sorcier
Baguette magique: Une longue baguette de 32 centimètres, composée d'une plume d'Hippogriffe et faite avec du bois de Cerisier.
Ascendance: Sang-melé
Camp: Neutre & léger soutien à HP.

MessageSujet: Re: Surveillance Rapprochée [Cormac - Olivia]   Dim 29 Juil 2012 - 4:32

    Oui, c’etait certain ; Cormac n’etait pas venu ici pour discuter du temps et le fait qu’il ne lui fasse la bise avant de s’asseoir a cote d’elle le lui confirma. N’etant pas du tout a l’aise, elle avait juste une envie ; continuer a lire tout en l’igorant. Toutefois, elle ne se sentait pas capable de l’ignorer puisque ce serait fuir les choses, or, elle n’avait pas envie de les fuir comme une lache. Alors, elle devrait supporter sa presence ne serait-ce que pour connaitre ses intentions. Bien sur, il semblait un peu moins direct que d’habitude et cela cachait un certain desir de faire tourner les choses en rond avant de s’attaquer au sujet principal. Il s’agissait la d’une excellente initiative mais pas tres au gout d’Olivia qui connaissait déjà la combine. Et puis, il y avait une petite faille dans cette technique comme celle de parler d’un sujet qu’elle n’aimait pas specialement.

    Elle ne repondit alors pas a la remarque sur Styx, un jeune de Gryffondor un peu trop orgueilleux et vulgaire a son gout. En classe, elle ne lui parlait jamais et elle n’eprouvait pas de haine envers lui ou quoi que ce soit de mauvais mais elle preferait l’eviter car elle preferait la compagnie plutot calme et assidue. Cela dit, elle ne pouvait se permettre de juger Styx pour ce qu’il renvoyait a l’exterieur pour la simple raison qu’il pouvait tres bien etre quelqu’un d’autre a l’interieur. Beaucoup de gen possedait une personnalite differente de ce qu’ils etaient au fond.

    Enfin, Cormac sembla avoir compris que parler de son ami ne menerait a rien et il evoqua un sujet que la Serdaigle percevait un peu mieux ; Le Quidditch. Cela etonnait toujorus quelques personnes de savoir qu’une intellectuelle de son genre pouvait s’en sortir dans le domaine du sport. Et elle supposait que cela devait etre la meme chose pour Terry. Partagee entre l’envie de parler de balais et de Souafle ainsi que de lui dire de cracher le morceau, la jeune fille dut vite trancher et cesser ce trouble a la suite de tous ces compliments. C’etait vrai, elle avait ete assez fiere du resultat de tous ces entrainements intensifs que son equipe avait du subir durant toute la saison. Seulement, si elle commencait a discuter de tout cela avec le Gryffondor, ce serait jouer dans son jeu alors qu’elle n’ignorait pas la raison de toute cette mise en scene.

    “ – Et bien, je te remercie de ces compliments et j’espere que l’equipe de Gryffondor nous offrira du spectacle elle aussi, contre Serpentard.”

    Elle se forca a sourire mais elle baissa rapidement le regard, songeant qu’elle devait rapidement passer aux choses serieuses.

    “- Sinon, tu es la pour obtenir la reponse que tu cherchais la derniere fois, non ? Pour tout te dire, je ne sais toujours pas. Je ne ressens pas encore l’envie de te pardonner et puis je trouve cela trop simple. ” dit-elle sur un ton assez sec.

    Durant quelques seconds, elle observa sa reaction a travers ses yeux avant de detourner son regard en direction de la Grande Porte situee juste derriere son interlocuteur. Deux eleves de Poufsouffle venaient de sortir a l’exterieur avec quelques petits sachets en mains ; certainement des bonbons ou des objets de farce. Leurs rires briserent le silence qui venait de s’installer et d’un certain cote, cela mettait la Serdaigle un peu plus a l’aise de savoir qu’elle n’etait pas seule dans ce parc avec Cormac. Bon, ce n’etait pas comme si ces deux eleves allaient venir s’integrer a la conversation mais leur simple presence suffisait.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cormac McLaggen
"Tout apprentissage ira d'abord aux enfants du courage."

avatar

Messages : 238
Points rp : 2267
Date d'inscription : 26/06/2012
Age : 25
Localisation : Derrière toi ! O_O

Identité du Sorcier
Baguette magique: 26 cm, bois d'Epicéa et crin de Licorne, souple
Ascendance: Sang-pur
Camp: Neutre

MessageSujet: Re: Surveillance Rapprochée [Cormac - Olivia]   Lun 30 Juil 2012 - 19:54

    Cormac avait été piégé par la brune. Elle suspectait qu'il soit venu pour un autre motif et l'interrogeait en changeant de sujet, concernant ses véritables intentions. Mais le blond n'avait pas vraiment de fausse raison de venir parler à la bleue et bronze.

    Il cherchait avant tout à la récupérer et pour cela, il voulait qu'elle voit à nouveau en lui ce qu'il y avait de bon. Mais Olivia était méfiante. Pour cause, la première fois, il l'avait trahi. Mais pour autant, Cormac demandait le bénéfice du doute.

    Apparemment, la brune voulait de la franchise. Elle pensait que le blond tournait autour du pot et Cormac n'aimait pas ça. A sa dernière réplique, il fronça les sourcils en remettant un peu vivement ses cheveux en arrière.

    Même s'il se montrait sous son meilleur jour, on doutait de lui. Par principe, elle pensait qu'il ne fallait pas lui faire confiance, ne cherchant même pas à lui offrir une autre chance de montrer sa bonne volonté. C'était injuste car le blond essayait de changer et elle ne lui laissait même pas l'occasion de faire ses preuves.

    Alors, voyant qu'elle préférait qu'il soit honnête avec elle, il se redressa sur son banc et fit face à la brune, les yeux brillant de détermination. Il prit sa main dans la sienne et la recouvra de son autre paume avant de partir dans une tirade enflammée.

    "Ecoute moi Olivia. Je regrette de t'avoir mal traité et je désire faire tout ce qui est possible pour réparer le mal que je t'ai fais. Je suis venu pour discuter avec toi, passer un peu de bon temps entre amis et faire un peu plus connaissance. Je sais que j'ai merdé avec toi, je sais que j'ai agi de la pire des façons. Mais aujourd'hui, je voudrais faire quelque chose pour changer, pour m'améliorer. Laisse moi te montrer que je peux être quelqu'un de bien !"

    Si ça ne la convainquait pas de lui donner une chance, une toute petite, Cormac ne voyait que faire d'autre. Il n'était pas une flèche en matière de sentiments et il faisait de son mieux pour réussir à améliorer son comportement. Ensuite, c'était à Olivia de décider si elle lui laissait le bénéfice du doute ou non.

    "Si tu ne te sens pas prête à me pardonner ou même si tu n'en n'as pas envie, laisse moi te montrer que j'ai changé ! Laisse moi faire mes preuves et tu pourrais être surprise par ce que je suis capable de faire. Je ne suis pas qu'un salopard égoïste et je vais te le prouver !"

    Lâchant la main de la brune. Il se redressa et lui tendit une paume, lui demandant implicitement de la serrer pour sceller le début d'une nouvelle relation, sur de toutes nouvelles bases.

    "Cormac McLaggen, Gardien de l'équipe de Gryffondor et piètre élève, ravi de te rencontrer !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivia E. Taylor
"Donnons la culture à ceux qui ont l'intelligence sûre."

avatar

Messages : 283
Points rp : 3075
Date d'inscription : 16/08/2011
Age : 22
Localisation : Dans la lune...

Identité du Sorcier
Baguette magique: Une longue baguette de 32 centimètres, composée d'une plume d'Hippogriffe et faite avec du bois de Cerisier.
Ascendance: Sang-melé
Camp: Neutre & léger soutien à HP.

MessageSujet: Re: Surveillance Rapprochée [Cormac - Olivia]   Mar 31 Juil 2012 - 7:29

    Apparemment, Olivia avait un peu gâché l’ambiance zen qu’avait voulu mettre en place Cormac. Ce dernier, piégé, devait donc revoir ses prochains dialogues en prenant soin de bien les choisir s’il souhaitait s’en sortir dans cette conversation. Le mieux qu’il pouvait faire était simplement de dire la vérité. Et peut-être qu’il l’avait compris puisque rapidement, il changea de posture et pris un air un peu plus sérieux tout en montrant une si grande détermination que cela troubla un peu la jeune Serdaigle. Elle sentait que la suite allait être assez étrange et sur le coup, elle eut un petit mouvement de recul quand il se redressa avant de lui prendre la main. C’était exactement comme l’autre fois, quand il lui avait demandé de l’excuser pour ses actes. La scène lui sembla se reproduire encore une fois malgré le fait qu’elle lui avait dit ne pas avoir de réponse à lui donner pour l’instant. Pourquoi s’obstinait-il à ce point ? Après tout, dans tout Poudlard, elle n’était certainement pas le genre de filles à vouloir traîner avec les garçons en permanence et à rechercher à tout prix leur compagnie. Et puis, elle était loin d’avoir atteint le niveau de sex appeal de la Bimbo par défaut donc elle se demandait bien ce qu’il lui voulait à elle, une fille simplette qu’il avait pu fréquenter durant un temps avant de pouvoir aller voir ailleurs.

    Comme elle l’avait prédit à elle-même, il était revenu sur ce qu’il avait dit l’autrefois à propos de ses regrets mais cette fois-ci, il ajouta qu’il était venu pour discuter avec elle et repartir depuis le début. Alors, ils pouvaient faire comme si de rien était et essayer de repartir sur de bonnes bases ? D’un côté, c’était assez superficiel de fréquenter une personne en jouant les bienveillants tout en sachant ce qui s’était passé il y a des mois de cela mais d’un autre côté, c’était le meilleur moyen de rester en paix malgré tout les faits. Olivia était une personne pacifique et face à elle, il y avait quelqu’un qui lui proposait un moyen de bien s’entendre. Ils pouvaient aussi s’ignorer, c’était une solution et pourtant, elle ne pouvait pas rester in sensible après ce qu’il venait de dire. Bien que son visage soit souvent impassible, il lui arrivait de rougir et intérieurement, elle était une fille assez sensible. Baissant le regard vers leurs deux mains liées, elle retira la sienne car bien que ce contact ait un but purement amical, la chaleur que cela lui procurait lui paraissait un peu trop ambigue à son goût. Cormac, lui, souhaitait lui prouver qu’il ne répondait pas à la description de « salaud » comme ses autres ex le laissaient entendre par rancune. Il était vrai qu’après avoir été trahie par ce même garçon, Olivia l’avait pensée même si elle ne s’était plainte à personne tant elle préférait garder ses chagrins pour elle.

    Elle se demandait si vraiment, un jeune homme comme lui pouvait changer et cette idée lui semblait bien intéressante même si cela devait rester un challenge à relever. Il finit par se présenter comme s’ils venaient à peine de se rencontrer et ce jeu de rôle la fit sourire. Olivia était d’accord pour lui accorder un nouveau départ, tant que cela resterait amical et de toute manière, elle avait le sentiment qu’il ne cherchait que de l’amitié, rien de plus. Finalement, leurs mains se retrouvèrent dans un contact plus formel.

    « - Mmh, enchantée de faire ta connaissance. Moi c’est Olivia Taylor, je suis en sixième année à Serdaigle et Poursuiveuse dans son équipe. Sinon, tu n’as pas l’air d’avoir une haute estime de toi quand tu te dis ‘piètre’.» répondit-elle sur un air rêveur.

    Après avoir dit cela, elle espérait qu’elle ne regretterait pas d’être au final entrée dans ce petit jeu. Cela avait l’air un peu ridicule de jouer les ignorants qui faisaient connaissance mais soit, si cela pouvait mener à quelque chose de sympa autant tenter le coup. De plus il était trop tard pour reculer et tout ce qu’elle pouvait faire, c’était avancer tout en ne baissant pas pour autant sa garde. A la moindre chose louche, elle devrait être en capacité de pouvoir agir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cormac McLaggen
"Tout apprentissage ira d'abord aux enfants du courage."

avatar

Messages : 238
Points rp : 2267
Date d'inscription : 26/06/2012
Age : 25
Localisation : Derrière toi ! O_O

Identité du Sorcier
Baguette magique: 26 cm, bois d'Epicéa et crin de Licorne, souple
Ascendance: Sang-pur
Camp: Neutre

MessageSujet: Re: Surveillance Rapprochée [Cormac - Olivia]   Mer 22 Aoû 2012 - 10:08

    Cormac éclata d'un rire rauque et assez guttural en reposant ses pupilles sur les magnifiques orbes azurés d'Olivia. Elle était rentrée dans son jeu ce qui pour lui, à ce moment, signifiait qu'il avait obtenu une nouvelle chance. Il se sentait léger et très fier de lui. Dans un sourire charmeur par réflexe qu'il essaya pourtant de réfréner, il reprit :

    "Bah faut être honnête ! Si je m'en sors en cours, c'est seulement parce que je trouve toujours une f ... quelqu'un pour me donner un coup de main ! Tout seul je serais pas capable de rendre un contrôle."

    Il savait que les études étaient un sujet privilégié chez tous les Serdaigle, mais particulièrement chez celle-ci, aussi, il relança la conversation à ce sujet, insistant sur ses points forts mais également sur ses points faibles pour paraitre un peu plus humain, un peu moins bellâtre inaccessible.

    "Je suis pas trop mauvais quand il s'agit de la pratique -c'est pour ça que j'ai eu autant de BUSEs d'ailleurs- mais dès qu'il faut disserter , je sais pas, tout se mélange dans ma tête et je n'arrive jamais à faire quelque chose de potable !"


    Il soupira aussi faussement qu'il le pouvait étant donné que son échec scolaire était loin de l'inquiéter à partir du moment où il parvenait à obtenir suffisamment d'ASPICs pour signer son contrat. Il continua à parler encore, voyant que l'intérêt de la brune était toujours intacte ! C'était sa chance de passer pour autre chose que le salopard qui l'avait trompé !

    "Je sais pas si je te l'avais dis, mais on m'a proposé un contrat pour un poste de poursuiveur remplaçant chez les Wigtown Wanderers -leur gardien prend sa retraite dans trois ans et l'entraineur m'a dit que si je faisais bien mes preuves en entrainement et en remplacement, le poste serait à moi !. Mais pour ça il me faut au moins cinq ASPIC dont un en vol, en sortilège, en métamorphose et en défense contre les forces du mal. Je sais pas comment je vais y arriver. ! Et toi, tu as déjà des idées pour l'après Poudlard ?" Je suis sur que tu aurais ta place dans une grande équipe, mais j'imagine que ce n'est là dedans que tu veux t'orienter, non ?

    Il ria à nouveau, un peu jaune cette fois, en se grattant la nuque avec un air un peu mal à l'aise. A présent que la bleue et bronze semblait compatir avec lui, il allait lui proposer une promenade, mais avant cela, il devait encore gagner suffisamment sa confiance pour ne pas qu'elle se montre trop méfiante !

    "Au faite, c'est quoi ce que tu lis ?" demanda-t-il avec un intérêt fort bien feint?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivia E. Taylor
"Donnons la culture à ceux qui ont l'intelligence sûre."

avatar

Messages : 283
Points rp : 3075
Date d'inscription : 16/08/2011
Age : 22
Localisation : Dans la lune...

Identité du Sorcier
Baguette magique: Une longue baguette de 32 centimètres, composée d'une plume d'Hippogriffe et faite avec du bois de Cerisier.
Ascendance: Sang-melé
Camp: Neutre & léger soutien à HP.

MessageSujet: Re: Surveillance Rapprochée [Cormac - Olivia]   Ven 24 Aoû 2012 - 7:29

    Olivia répondit par un sourire timide quand Cormac rit à son entrée dans le jeu. Elle ignorait où tout cela allait aboutir mais autant continuer à discuter tranquillement, en toute convivialité, plutôt que de se casser la tête avec des questions aux réponses difficiles. C’était un peu comme fuir les embûches mais ce n’était pas la première fois que la Serdaigle s’écartait des choses compliquées. En tout cas, parler d’études la mettait plus à l’aise et elle remercia son partenaire d’avoir choisi un sujet pareil. Bon, ce n’était certainement pas un hasard s’il avait visé cela car tout le monde savait que McLaggen ne parlait jamais de cours quand il avait du temps libre. Pour cette raison, elle vit cette conversation comme un effort qu’il tentait de supporter et c’était plutôt plaisant, il fallait l’avouer. Et puis, il ne mentait pas et n’essayait pas de dire qu’il adorait les examens donc cela la réconfortait dans l’idée qu’il souhaitait sûrement en rester au stade d’amis. Ordinairement, les gens s’efforçaient de faire croire qu’ils avaient des choses en commun avec ceux qu’ils désiraient conquérir mais au final, ce n’était que pour la drague.

    Olivia continua de l’écouter attentivement alors qu’elle referma son livre en laissant son index gauche à l’intérieur pour marquer sa page. Il disait qu’il était plutôt bon en pratique et que ces talents lui avaient valu plusieurs BUSEs mais que la partie théorique, qui se composait souvent de dissertation, le pénalisait. D’un côté, elle pouvait le comprendre car son propre petit frère avait le même souci mais à l’inverse du Gryffondor, il s’en sortait mieux en théorie qu’en pratique. Après, il n’était qu’en deuxième année et tout pouvait encore changer. Parfois, elle lui proposait son aide mais sa détermination de Serpentard le forçait à refuser sa main secourable. Enfin, s’il y a bien une chose à savoir en ce qui concerne Olivia et son frère Andrew, c’est qu’ils n’étaient pas très proches du tout de par leurs tempéraments bien différents. On ne les voyait quasiment jamais ensemble et peu de gens savaient qu’un lien fraternel les liait… Cette distance en était même étrange. En tout cas, cela venait de lui faire penser qu’elle pourrait aider Cormac s’il le voulait.

    « - Je vois ce que tu veux dire mais peut-être que tu as un problème au niveau des méthodes de dissertes ? Une fois maîtrisées, tu n’as plus qu’à savoir où chercher les informations et en général, la bibliothèque contient presque tout ce qu’il faut pour. Si tu veux, je pourrais te montrer un jour. »
    dit-elle en ne se défaisant pas de son sourire timide qui se voulait pourtant accueillant.

    Elle cligna des yeux plusieurs fois, chassant des flocons de neige tombés près de ses yeux. Oui, il n’y avait aucun soucis à devenir un professeur particulier en dehors des cours mais après, elle était certaine qu’il avait d’autres choses à faire et qui lui paraissaient plus « amusantes ». Après, cela n’était qu’une proposition. La discussion finit par tourner sur le Quidditch, un domaine qui les liait tous les deux et qu’ils appréciaient énormément. En y songeant, Olivia était plutôt fière du fait qu’elle parvenait à la fois à gérer ses entraînements en même temps que ses devoirs. Généralement, on choisissait soit les études ou soit le sport mais il semblerait qu’elle et Terry aient pu échapper à cette tradition. Le Quidditch n’était pourtant pas la réelle vocation de la jeune fille qui s’était déjà plus ou moins tracée un bout de son avenir mais elle avait eu envie de pouvoir jouer à ce sport au moins une fois dans sa vie et Poudlard avait été cette occasion à saisir, voilà tout. Il était évident qu’un avenir dans une équipe de Quidditch serait plus destiné à quelqu’un comme Cormac, qui n’aimait pas tellement rester enfermé dans une salle du matin jusqu’au soir. D’ailleurs, il lui sembla l’avoir déjà entendu parler d’un certain contrat mais cela remontait à si longtemps qu’elle n’en était plus certaine. Lui aussi, avait un avenir qui s’avérait pas mal tracé et ce contrat était une belle opportunité.

    « -Je ne sais plus quand mais je crois t’avoir déjà entendu en parler. Mais tu y arriveras, je pense. Tu t’es débrouillé pour avoir des BUSEs et tu as l’air de vraiment vouloir décrocher ce contrat donc ça devrait aller avec une volonté pareille. Moi en revanche je ne me vois pas intégrer une équipe, je vise des études supplémentaires dans le droit et la juridiction. Je rêverais être membre du Magenmagot !»

    Olivia soupira légèrement et orienta son regard vers les arbres nus du Parc. Cela allait prendre encore quelques années avant qu’elle n’entre dans la vie active mais elle était motivée. Le droit, c’était vraiment ce qu’elle voulait faire car elle était une personne plutôt impartiale, ne souhaitant pas prendre part à des camps. Elle le prouvait déjà en s’affirmant neutre quant à la bataille entre Potter et Celui dont on ne doit pas prononcer le nom. Bon, au fond d’elle, il était clair qu’elle visualisait un petit peu plus la victoire de Potter mais elle n’en disait rien. Brusquement, elle fut sortit de ses pensées par une question posée par son camarade. Bougeant son index pour rouvrir son livre, elle observait en diagonal le paragraphe qu’elle avait entamé avant qu’il ne soit venu. Il était louche qu’il s’intéresse à un bouquin fraichement sorti de la bibliothèque mais elle considéra la question avec jovialité.

    « - C’est un livre qui retrace l’histoire gobeline. On y apprend comment ils ont pu s’imposer dans la communauté magique et gérer l’économie et les finances de celle-ci. On a déjà étudié ça en classe mais ici, tout est mieux détaillé. Tu voudrais peut-être y jeter un coup d’œil ? » Demanda t-elle avec ironie et un petit air de défi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Surveillance Rapprochée [Cormac - Olivia]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Surveillance Rapprochée [Cormac - Olivia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Olivia Kerner (Poufsouffle)
» [ Protection Rapprochée ] PV
» Olivia / Juliette
» Olivia Jaliva.
» Olivia R. Stass [ Terminé ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- Nox - A vous de rallumer l'espoir. :: - Poudlard - :: Extérieur :: Le Parc-