- Nox - A vous de rallumer l'espoir.

La 6eme année touche presque à sa fin à Poudlard, le trio de Gryffondor, toujours dans le coma, ne peut rien faire contre l'avancée des Mangemorts...A vous de vous battre pour faire gagner votre camp !
 

Partagez | 
 

 Bain du matin amical. [Pv Cormac]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Harmonia M. Fancourt
"Tout apprentissage ira d'abord aux enfants du courage."

avatar

Messages : 99
Points rp : 2271
Date d'inscription : 12/05/2012
Age : 22
Localisation : Salle commune de Gryffondor

Identité du Sorcier
Baguette magique: 29 centimètres, en bois de Cèdre et composée d'une Plume de Phénix.
Ascendance: Sang-mêlée
Camp: Camp de Dumbledore.

MessageSujet: Bain du matin amical. [Pv Cormac]   Lun 30 Juil 2012 - 23:23

Dimanche 9 février 1997.

    Harmonia adorait le dimanche car c’était le jour où il n’y avait pas du tout de cours à suivre et où l’on pouvait faire ce qu’on voulait de la journée. Certains malades de Serdaigle étudiaient durement pendant que les autres s’amusaient à goûter de nouvelles saveurs de bonbons ou à jouer aux échecs etc. Notre héroïne, elle, avait déjà remporté un petit lot de gallions en ayant gagné son dernier match de Bavboules et aujourd’hui, elle avait eu l’envie de faire une activité différente. Toute la matinée, elle n’avait pas cessé d’embêter Siwan et d’autres filles pour leur demander quoi faire. Hélas, aucune de leurs propositions ne lui avaient suffi. Elle avait ensuite eu l’idée de demander à Cormac mais elle avait anticipé le fait qu’il désirerait sûrement qu’ils jouent au Quidditch. Néanmoins, avec un temps de neige pareil, la demoiselle n’en avait pas très envie à cause d’un léger début de rhume qu’elle venait d’attraper. Toute à l’heure, elle devrait aller chercher un peu de pimentine pour se soigner et espérer que cela n’empire pas.

    En attendant, elle avait croisé Gwennaëlle Montgomery dans la Grande Salle et elle s’était souvenue que cette dernière était une élève assez spéciale ; pas dans le sens qu’elle était une demi-Vélane mais dans le sens qu’elle était préfète. Et quels étaient un des privilèges des préfets ? Pas celui de donner des retenues aux gens, quoi que ce serait intéressant de le faire sur Daphné Greengrass, la soi-disante reine des vertes. Reine des pimbêches en réalité. Bref, ce qui importait Harmonia, c’était justement l’accès à la salle de bain des préfets. Elle n’y était allée qu’une seule fois en compagnie d’Ernie MacMillan parce qu’elle avait tant tenu à voir comment c’était. Et maintenant, l’envie de se fondre dans cette salle assez luxueuse lui venait petit à petit. Quand elle fut à la hauteur de son amie Gwen, elle la salua d’une tape amicale et engagea un peu la conversation en lui demandant ce qu’elle comptait faire de sa journée. Naturellement, elle n’irait certainement pas étudier vu qu’elle n’aimait pas les cours mais elle devait passer quelques heures de soutien avec des élèves assez intelligents pour pouvoir l’aider. Au bout de quelques instants, la blondine parvint à obtenir le mot de passe de la salle de bain des prefets non sans lui avoir promis de ne pas faire de bêtises. Dans le pire des cas, elle ne dénoncerait pas la jolie Gwennaëlle si elle se faisait prendre. De toute manière, elle ne comptait plus le nombre de retenues qu’elle avait déjà eu et une de plus ne lui ferait pas trop de mal.

    Après avoir fini de manger son croissant en guise de déjeuner, la belle sortit de la Grande Salle. Contente d’avoir trouvé un truc à faire, elle s’empressa de sortir un bout de parchemin et une plume pour écrire un mot. Plaquant le bout de papier contre le mur, elle inscrivit :

    Salut Cormac !
    Si t’as rien à faire, rejoins moi à la salle de bain des préfets. T’inquiète, je ne compte pas te violer là-bas, mon vieux. Si quelqu’un risque de t’harceler, ce serait peut-être la prochaine préfète qui viendra prendre son bain. Bref… J’ai juste rien à faire et je me suis dis que cela devait bien détendre de se baigner dedans. Allez, peut-être à toute à l’heure ! Le mot de passe c’est Eau de Vitalité.


    Puis, elle fit quelques pas à la recherche d’un Gryffondor avant d’en attraper un beaucoup plus jeune qu’elle qui devait être en seconde année. Elle posa sa main sur son épaule et lui demanda de livrer ce mot à Cormac McLaggen.

    « - Il est sûrement entrain de dormir comme une marmotte mais n’hésite pas à le réveiller, c’est super important ! Et si tu refuses, il ratera quelque chose de génial et il fera de ta scolarité un enfer tu peux me croire. »

    Face à l’air pressé de l’adolescente, le petit se sentit obligé d’accepter et il accourut vers les escaliers. Harmonia patienta quelques instants, le temps de ne plus le voir puis elle s’engagea à son tour sur les premières marches jusqu’à être menée au sixième étage, celui où se situait la fameuse salle de bain. Elle se précipita vers l’entrée et prononça le mot de passe après avoir été certaine que personne ne rôdait dans les alentours. La lourde porte de bois s’ouvrit alors et une magnifique salle de bain s’offrit à la Gryffondor. Non seulement c’était beau mais en plus une douce chaleur se dégageait. Elle approcha de ce même bassin tandis que la porte se refermait magiquement derrière elle et elle commença à allumer les robinets. Aussitôt, de l’eau chaude vint remplir le bassin et de la mousse accompagna toute cette harmonie.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cormac McLaggen
"Tout apprentissage ira d'abord aux enfants du courage."

avatar

Messages : 238
Points rp : 2361
Date d'inscription : 26/06/2012
Age : 25
Localisation : Derrière toi ! O_O

Identité du Sorcier
Baguette magique: 26 cm, bois d'Epicéa et crin de Licorne, souple
Ascendance: Sang-pur
Camp: Neutre

MessageSujet: Re: Bain du matin amical. [Pv Cormac]   Mar 31 Juil 2012 - 13:20

    Cormac fut tiré d'un sommeil réparateur par une demi-portion qui devait être un deuxième année. Le tout petit garçon à l'air constipé et passablement terrifié l'avait secoué en prenant son épaule à deux mains, le sortant un peu brusquement d'un rêve merveilleux ce qui engendra inévitablement un sursaut un peu agressif de la part du blond.

    Il se redressa dans son lit en arrachant presque le bras du jeune garçon, grognant comme un ours furieux. Désorienté, il tourna la tête à droite puis à gauche et encore à droite avant de comprendre, battant des paupières, qu'il venait de se réveiller. Le regard vide et la bouche pâteuse, il déglutit bruyamment, la gorge sèche.

    Il n'était jamais bon de réveiller un Cormac endormi et le petit morveux qui avait eu l'audace de le sortir si brutalement d'un songe si délicieux allait se souvenir de ce jour pour le restant de sa vie. Alors qu'il attrapait le deuxième année au collet, le soulevant au dessus du tapis au pied de sa table de nuit, il lui envoya un regard rempli d'une colère sourde.. Il était plus grand assis sur son lit que le garçon debout se tenant bien droit.

    Du haut de sa carrure, il envoya au jeune rouge et or une expression farouche et lui enjoignit de s'expliquer au plus vite. Se débattant comme il pouvait, le lionceau montra le papier signé d'Harmonia et s'excusa en prétextant qu'il n'était qu'un messager et que la jeune fille qui lui avait demandé de poster son parchemin avait insisté pour qu'il le réveille quoi qu'il arrive.

    Maugréant pour la forme, Cormac lâcha le pauvre deuxième année et lui arracha le papier plié en quatre de la main moite qui le serrait fermement. D'un geste un peu pataud, il le déplia et lut les mots rédigés en vitesse par sa meilleure amie. Elle le conviait à un bain matinal dans la salle de bain des préfets.

    Le blond soupira et se laissa retomber sur son oreiller alors que le garçon portant le message disparaissait en se massant le cou. Ayant couché avec la préfète de Gryffondor et celle de Serpentard, Cormac connaissait bien cette pièce mais sans aucune prévision d'ébats, elle n'avait que peu d'intérêt.

    Il ne voyait pas l'intérêt de se prélasser dans un bain de vapeur repli de mousse et divers parfums et sels aux propriétés diverses si ce n'était pour faire tomber une fille un peu récalcitrante dans son lit. En fait, Cormac n'aimait pas se laver, c'était un fait. Il le faisait parce qu'il était obligé mais pour autant, se plonger dans l'eau et s'enduire de lotion avec d'y faire mousser du savon ne lui apportait aucun plaisir.

    Pire, il appréciait son odeur corporelle et le fait de la faire disparaitre pour la remplacer par une fragrance synthétique de divers fruits exotiques assaisonnés de phéromones pour rendre le tout plus virile l'indisposait. Quel mal y avait-il a vouloir sentir le mâle ? Cormac n'avait pas la réponse.

    Toujours était-il que l'odeur naturel de transpiration ne plaisait guère aux femmes et s'il voulait pouvoir s'épanouir entre ses draps, il devait passer obligatoirement par la douche. Quelle plaie. Autant l'eau chaude pouvait délier ses muscles après un entrainement de Quiddtich, autant là, un dimanche matin, il n'avait pas envie de faire trempette et de se transformer en vieux cornichon ramolli et fripé.

    Mais là c'était différent. C'était Harmonia qui envoyait un deuxième année le réveiller pour le faire venir. Il ne pouvait donc pas refuser. Aussi, il s'extirpa de son duvet avec toute la volonté du monde et réussit à se mettre sur ses pieds. Quasiment à l'aveugle, il attrapa un uniforme qui trainait par terre, le renifla dubitativement avant de conclure que son amie y jetterait un sort pour le laver plus tard et le revêtit brièvement, ne prenant pas la peine de nouer sa cravate ni de rentrer sa chemise dans son pantalon.

    Il saisit sa baguette magique sur la table de chevet et résista à l'envie de jeter un regard dans son miroir avant de descendre dans la Salle Commune. Au vue de l'heure -il était presque dix heures- la pièce était pleine à craquer. Cormac ne comprenait pas cet engouement pour un lever si prompt un dimanche matin ...

    Il décida de ne pas aller déjeuner car la jeune fille s'impatienterait surement et convint de partir directement pour la salle de bain. Il y avait le mot de passe sur le parchemin mais il le connaissait déjà. Les relations avaient du bon ...

    Arrivé devant la porte, il murmura -grogna serait plus exact- le mot de passe et laissa la porte pivoter avant d'entrer. Il vit Harmonia qui trempait au milieu d'un demi quintal de mousse de toutes les couleurs qui dégageait un parfum douçâtre qui souleva le coeur du blond.

    La jeune fille lui fit un petit signe de la main pour le saluer et Cormac lui sourit bien qu'il se sente encore alourdis de sommeil. Rapidement, il retira son uniforme et le posa en tas près de la porte avant de verrouiller magiquement la porte pour que personne ne les dérange.

    Totalement nu, il se dirigea vers le bassin où il se glissa en frissonnant. L'eau était trop chaude à son gout et sirupeuse avec tous les produits que son amie avait balancé. Trébuchant à moitié sur les marches de l'escalier, il se rattrapa tant bien que mal au bord. Evidemment, avec sa taille, il dépassait de l'eau d'au moins cinquante centimètres, mais Harmonia se retrouverait avec de l'eau jusqu'aux yeux s'il en faisait couler davantage.

    Donc forcément, il se retrouva avec la moitié supérieur du corps hors du bain et il fut bientôt prit de grelottements. Parvenant enfin vers son amie à qu'il enlaça malgré sa nudité, il lui murmura à l'oreille :

    "J'ai pas pris de maillot, j'avais pas envie d'avoir les boules recroquevillées pendant toutes la matinée ! Déjà que tu m'infliges le supplice de la baignoire ... Brrr je suis gelé ! Tu as intérêt à me réchauffer !"
    lança-t-il avec un regard taquin qui se voulait faussement langoureux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harmonia M. Fancourt
"Tout apprentissage ira d'abord aux enfants du courage."

avatar

Messages : 99
Points rp : 2271
Date d'inscription : 12/05/2012
Age : 22
Localisation : Salle commune de Gryffondor

Identité du Sorcier
Baguette magique: 29 centimètres, en bois de Cèdre et composée d'une Plume de Phénix.
Ascendance: Sang-mêlée
Camp: Camp de Dumbledore.

MessageSujet: Re: Bain du matin amical. [Pv Cormac]   Ven 3 Aoû 2012 - 4:34

    Harmonia avait mélangé toutes sortes de produit dans le bain en ignorant quels étaient leurs parfums ou encore de quoi c’était fait. En fait, elle espérait tout simplement que ce mélange ne serait pas trop dégueulasse pour ne plus vouloir prendre ce bain et vider l’eau pour remplir la bassine une seconde fois. Cette même bassine était tellement grande que la Gryffondor se demandait quelle serait la facture d’eau si des gens de la communauté non magique devaient payer tout ceci. Chez les moldus avec qui sa famille avait partagé des lieux d’habitations, elle avait constaté qu’ils faisaient attention à ce qu’il appelait « électricité » ainsi qu’à l’eau car plus ils en utilisaient et plus ils payaient cher. Une fois l’eau débordant presque sur le carrelage, elle coupa les robinets et prit le temps d’humer l’odeur ; c’était potable et Cormac ne devrait normalement pas s’en plaindre. Et puis sincèrement, entre ces mixtures et l’odeur assez sauvage du garçon, le choix était vite fait. Elle commença à se déshabiller en se demandant si elle devait tout de même laisser ses sous-vêtements ou pas. Mais au final, elle se dit que la mousse lui permettrait de garder un peu de pudeur. Ce n’était pas comme si elle allait réellement le violer non plus. Peu de temps après, elle se prépara à un saut dans le bassin qui éclaboussa une bonne partie de la salle de bain. Aussitôt, la magie fit sécher le sol et les flaques d’eau disparurent rapidement.

    L’eau était très chaude et c’était franchement agréable d’être à l’intérieur. Le seul point un peu chiant était le fait qu’Harmonia avait de la mousse qui lui montait jusqu’au niveau du visage et elle devait presque sautiller pour pouvoir sortir son nez de l’eau. A cet instant, elle aurait bien voulu avoir la taille de Cormac, c’était drôlement plus pratique. Elle sauta encore, rencontrant le froid de la salle avant de retrouver la grande chaleur en plongeant tout son corps sous l’eau. La blondine n’osait pas tellement ouvrir les yeux et quand elle se décida enfin à essayer, elle pesta contre les affreux produits moussants qui lui piquaient les yeux. Et quand elle remonta à la surface, elle sentit la porte d’entrée trembler légèrement pour signifier que quelqu’un allait franchir cette pièce. Cela devait être Cormac – enfin elle l’espérait- ou bien un préfet qui aimait les bains matinaux. Harmo les appréciait autant matinaux que nocturnes, cela ne lui procurait pas tellement de changement si ce n’est qu’il était toujours plus sain d’entrer dans son propre lit en étant propre plutôt qu’en ayant ramassé toutes les bactéries de la journée.

    Comme son instinct le lui avait indiqué, ce fut son meilleur ami qui entra et avec une sacrée mine. Il était clair qu’il n’avait pas du apprécié d’être tiré de son sommeil par un môme pour aller se laver. D’ailleurs cela n’avait rien de spécial comme programme, une baignade dans une salle de bain, même luxueuse. A sa venue, elle joua l’innocente et le salua en lui adressant un grand sourire angélique pour faire comme si elle n’y était pour rien quant à ce lever forcé. En attendant qu’il n’ôte ses vêtements, elle jouait avec la mousse en s’amusant à lui en lancer dans le dos quand il retirait son haut. Le pire, c’était qu’il semblait n’avoir rien ressenti, sans doute parce qu’il n’était pas entièrement éveillé. Lorsqu’il se glissa à son tour dans l’eau, les deux amis s’enlacèrent amicalement avant que le jeune homme ne lui fasse comprendre qu’il était gelé et que sincèrement, le bain c’était pas du tout sa tasse de thé. Le regard taquin qu’il lui avait jeté l’amusa et elle n’attendit pas pour répondre :

    « - La baignoire, c’est pas un supplice, ça te purifie ! Ca enlève toute la merde que ton corps a accumulé durant je ne sais pas combien de jours ! Attends, je vais t’aider à te réchauffer. »

    Elle remonta ses mains à la surface et vint l’éclabousser brusquement d’eau moussante avant de le contourner pour se retrouver derrière son dos. Puis, Harmonia leva les bras pour agripper ses doigts aux épaules de Cormac et tira de toutes ses forces de Batteuse de l’équipe de Quidditch pour le faire couler dans le bassin. Il fallait avouer que c’était vachement dur à faire et qu’elle avait du appuyer sa main droite sur son crâne pour pouvoir lui tremper la tête sous l’eau et ainsi lui faire connaître la chaleur qu’il recherchait. Tout en agissant ainsi, elle avalait aussi quelques tasses d’eau et cela avait un goût absolument infect. Elle relâcha son meilleur ami qui sortirait sûrement sa tête hors de l’eau dans une fraction de seconde avant de reprendre la parole en toussant.

    « - Eurk, c’est vraiment dégueulasse. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cormac McLaggen
"Tout apprentissage ira d'abord aux enfants du courage."

avatar

Messages : 238
Points rp : 2361
Date d'inscription : 26/06/2012
Age : 25
Localisation : Derrière toi ! O_O

Identité du Sorcier
Baguette magique: 26 cm, bois d'Epicéa et crin de Licorne, souple
Ascendance: Sang-pur
Camp: Neutre

MessageSujet: Re: Bain du matin amical. [Pv Cormac]   Mer 22 Aoû 2012 - 20:09

    Dès qu'il s'était plaint d'avoir du se lever pour se laver, Harmonia lui avait dit d'un ton sévère que le bain s'était bon pour lui, sous-entendant quand même qu'il faisait peut être quelques jours depuis sa dernière douche ... Elle n'avait pas vraiment tord en fait, et Cormac se gratta distraitement la nuque en dévoilant un sourire innocent. Effectivement le dernier bain datait de l'entrainement de jeudi ...

    "Ca purifie rien du tout ! J'aime bien mon odeur, elle me tient chaud au moins ! C'est moins agressif que tous tes trucs cororsifs là ! Brrr c'est pas naturel du tout ! Tu sais bien que je suis un mec nature, Harmo !" protesta-t-il en avançant dans le bassin sur la pointe des pieds.

    Elle se proposa alors de le réchauffer et Cormac afficha un sourire lubrique avant de sentir dans son dos le poids fluet de sa meilleure amie qui appuyait sur sa tête, cherchant à courber sa nuque pour qu'il se retrouve sous l'eau. Evidemment, ce n'était pas avec sa petite taille et sa maigre force -même si elle était une batteuse assez douée- qu(elle parviendrait à le couleur. Aussi, plus pour lui faire plaisir que par réel masochisme, il courba l'échine et se laissa aller sous les assauts d'Harmonia.

    Il prit la précaution de ne plus respirer par le nez et de fermer les yeux pour éviter une conjonctivite carabinée avec toutes les saloperies qui flottaient dans cette eau troublée. Lorsque Harmonia lâcha prise, il se retourna brusquement et la coula à son tour, lui faisant boire la tasse et rouler bouler sous l'eau. Eclatant de rire, il se moqua d'elle lorsqu'elle remonta à la surface, les yeux rouges irrités par l'eau savonneuse.

    "Ouh ouh ouh ! C'est ça de s'attaquer à plus fort que soi ! Tu as une tête de panda maintenant ! Hahahahah !" ria-t-il, sa voix rauque résonnant dans la pièce carrelée.

    Ca lui faisait du bien de rigoler car après les derniers événements, il n'avait plus vraiment la tête à plaisanter. Contrairement à ce qu'il se vantait toujours, il n'était pas aussi insensible et le rejet d'Olivia l'avait profondément blessé. La question était de savoir si c'était des sentiments pour elle qui créait cette souffrance ou si c'était son orgueil qui était heurté ...

    Il en avait déjà parler à Harmonia à l'infirmerie mais d'une certaine façon c'était une bonne chose de pouvoir discuter à nouveau avec elle. La dernière conversation n'était guère appropriée en raison de son état physique. Mais à présent qu'il allait mieux, il pourrait sans doute évoquer à nouveau le sujet.

    Mais également, il n'avait pas forcément envie de gâcher l'ambiance avec Harmonia qui semblait de si belle humeur ce matin. Il ne savait que faire. Cela faisait quelques minutes que Cormac n'avait rien dit, les yeux dans le vide, toutes ses pensées concentrées sur Olivia. La brune le regardait de ses yeux de biches et le blond soupira ... Même s'il voulait faire machine arrière et se taire, à présent qu'elle avait perçu le trouble dans ses yeux, elle le forcerait de toute façon à parler. Alors autant commencer par lui même.

    "Hum ... je me remets pas du coup d'Olivia. C'est pas plus con que ça mais j'arrive pas à digérer. Le pire c'est que j'arrive pas à savoir si c'est parce que je suis vexé ou blessé. Enfin, ça fait chier quoi ..."

    Il avait dit ça d'une voix légèrement tremblante, peu assuré comme il était d'ordinaire. Il se rapprocha de son ami et avant de s'effondrer à nouveau, il se jeta dans ses bras, enfouissant sa tête dans sa nuque, respirant l'odeur de ses cheveux. Il sentait sa respiration contre son torse et réalisa alors que ses seins palpitaient contre sa poitrine. Aussi, inexplicablement, il fit un pas en arrière, une douleur lancinante l'assaillant dans son bas ventre ...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harmonia M. Fancourt
"Tout apprentissage ira d'abord aux enfants du courage."

avatar

Messages : 99
Points rp : 2271
Date d'inscription : 12/05/2012
Age : 22
Localisation : Salle commune de Gryffondor

Identité du Sorcier
Baguette magique: 29 centimètres, en bois de Cèdre et composée d'une Plume de Phénix.
Ascendance: Sang-mêlée
Camp: Camp de Dumbledore.

MessageSujet: Re: Bain du matin amical. [Pv Cormac]   Mar 28 Aoû 2012 - 20:39

    Se remettant peu à peu de ces vilaines tasses d'eau parfumée, Harmonia se frotta les yeux pour y enlever la mousse et les cligna plusieurs fois tout en supportant la remarque de Cormac. Un panda... et lui, il avait bien l'air d'un koala ! Du moins, selon elle. Mais elle finit par en rire, imaginant son ami entrain d'enlacer un arbre et mangeant des bouts de bambous, de la même manière qu'un panda. Cela lui allait plutôt bien.

    « - Et toi alors ? Avec ta tête de Koala, je t'en ferais bouffer du bambou ! »

    Lui rendant son sourire, elle rammena d'avantage de mousse vers elle pour se frotter les bras à l'aide d'une fleur de douche rouge qu'elle venait de piquer du bord de la baignoire. C'était tellement bon de profiter de cette délicate odeur de cerisier mêlé à du chocolat. Le mélange lui convenait et lorsqu'elle se lava le visage, elle espérait que ce parfum ne s'estompe pas rapidement. Puis, elle nagea jusqu'à l'autre bout du bassin en quête de shampooing. Elle prit le premier qui lui tomba sous la main, de toute façon, cela lui était bien égal de connaître les effets des différentes bouteilles. Cormac, lui, semblait s'être plongé dans une longue réflexion depuis un moment et la Gryffondor le regardait d'un air soupçonneux. Son meilleur ami n'était pas du genre à rester dans ses pensées bien longtemps et généralement, il faisait tout pour revenir à la réalité et sortir une nouvelle bêtise.

    Depuis la rentrée des vacances d'hiver, il était bien plus préoccupé que d'habitude et on le voyait un peu plus sérieux. Cela devait être dû à ce qui s'était passé aux toilettes des filles, en janvier mais Harmonia avait espéré que ses inquiétudes ne viennent pas le perturber durant une matinée qui s'était annoncée fun. La jeune fille laissa tomber la fleur de douche qui flottait désormais sur l'eau moussante et elle s'approcha de son camarade et l'interrogea par son regard. Qu'il le veuille ou non, elle voulait savoir ce qui le turlupinait. S'apercevant tout de suite qu'il n'avait pas d'autres choix que de tout révéler, Cormac se lança donc dans une confession dans laquelle se tenait Olivia, la Serdaigle avec qui il était sorti. A l'entente de ces paroles, la Gryffondor ne répondit pas tout de suite et réfléchit. Sa bleue et bronze ne lui avait pas dit qu'elle était déjà casée et lui, avait cru pouvoir la réconquérir. C'était assez bizarre comme histoire, d'après la blondinette. Le pire c'était que l'issue de celle-ci n'avait pas été en faveur de Cormac qui ne s'en remettait pas. Harmo ne connaissait pas tellement bien Olivia même si elle était dans sa classe mais il était certain qu'elle n'était pas du genre à vouloir blesser les gens... du moins, cela ne se voyait pas sur son visage. Ouvrant la bouche pour répondre, la sixième année la ferma de suite quand son meilleur ami fondit sur elle.

    Un peu surprise, elle fronça légèrement les sourcils avant de renfermer ses bras autour de sa taille. Là, elle se rendit compte qu'ils étaient tous les deux dans une position qu'ils connaissaient bien parce qu'ils étaient proches mais le seul détail était qu'ils étaient tous les deux nus. Cela changeait tout. Elle aurait très bien pu le repousser par gêne et pourtant, elle n'en avait pas envie. Mystérieusement, elle trouvait cela agréable de pouvoir coller son propre corps contre le sien sans la distance que mettaient ordinairement les vêtements. Il faisait déjà chaud dans la salle de bain et pourtant, elle ressentait une toute autre chaleur qui l'enflammait.

    «  Bordel... c'est malsain tout ça... qu'est-ce qui m'arrive ? »pensa t-elle.

    Elle tentait de briser l'étreinte mais elle n'y arrivait pas. C'était si plaisant et elle avait l'impression de ne plus contrôler son corps. Des sensations bizarres se prirent d'elle. Au final, elle dut faire preuve de beaucoup de volonté pour écarter sa tête de la sienne. Et quand elle finit par croiser son regard à quelques centimètres de son visage, elle afficha une expression totalement chamboulée. Lui aussi, avait fait un pas en arrière mais elle en ignora la raison. Maintenant, elle tentait de se convaincre qu'elle avait ressenti tout ceci simplement parce qu'elle ne s'y était pas attendu et qu'elle n'avait pas l'habitude de le câliner dans ces circonstances. Oui... c'était quelque chose qu'elle n'avait jamais fait avec Cormac, voilà tout. Tentant tant bien que mal de cacher son mal aise, elle dit en parlant de son histoire avec Olivia :

    « - Hum... Si tu veux, on a qu'à partir d'ici et en parler ailleurs ? »

    Sur le ton de sa voix, on percevait l'hésitation et elle n'arrivait toujours pas à chasser ce qui venait de se passer. Elle espérait que Cormac n'ait rien remarqué lors de cet enlacement et qu'il puisse s'imaginer une autre excuse quant à la réaction bizarre de son amie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cormac McLaggen
"Tout apprentissage ira d'abord aux enfants du courage."

avatar

Messages : 238
Points rp : 2361
Date d'inscription : 26/06/2012
Age : 25
Localisation : Derrière toi ! O_O

Identité du Sorcier
Baguette magique: 26 cm, bois d'Epicéa et crin de Licorne, souple
Ascendance: Sang-pur
Camp: Neutre

MessageSujet: Re: Bain du matin amical. [Pv Cormac]   Mer 29 Aoû 2012 - 20:35

    Cormac avait sursauté presque en maintenant qu'Harmonia qui avait prit un peu de distance également, une expression différente et perturbante sur le visage. Elle avait l'air honteuse, presque gênée alors que la gène était sans doute l'un des seuls sentiments qu'ils ne connaissaient pas dans leur relation, appréciant tout deux la franchise et le rentre-dedans.

    Le blond sentit un frisson l'envahir et son regard se perdit un instant sur la mousse qui couvait la poitrine de son amie. C'était la première fois qu'il se sentait aussi excité en la voyant, la première fois même qu'il avait une érection en la prenant dans ses bras ... Cormac grogna, contrarié lorsqu'Harmonia lui proposa de sortir.

    Dans son état et vu les images qui lui venait en tête alors qu'il priait intérieurement pour que la mousse fonde et laisse apparaitre le décolleté de la demoiselle, il ne pouvait absolument pas sortir de la baignoire. Il grimaça et prit un temps pour réfléchir. Et réfléchir sous la pression -au sens propre- lui était extrêmement difficile -déjà que au calme il avait du mal alors ...

    Il n'y avait pas trente-six solutions : soit il refusait de sortir et Harmonia allait lui demander pourquoi et la réponse serait très embarasante, soit il sortait et la réaction de la brune en voyant son engin fièrement dressé serait la même. On pouvait donc conclure que pour l'heure, Cormac l'avait dans le cul -comme disait Styx.

    Ne sachant que faire, il fit semblant de jouer avec la mousse, l'air embarrassé, ignorant allègrement la proposition d'Harmonia. Or au bout de quelques secondes, il vit la jeune faire la moue et son beau visage parut blesser par le rejet de Cormac. Elle se sentait vexer et elle n'éiamait pas ça, Cormac était prêt à le parier. Et il ne pouvait rien faire.

    Quelques parts en lui, il se disait qu'il lui devait la vérité : il l'avait déjà embrassé par colère et défi à la rentrée, ce ne serait qu'un incident en plus. Mais évidemment, ça signifiait bien autre chose qu'un simple énervement car il était parfaitement calme à ce moment. Il pensa alors à ce jour où ses lèvres avaient frôlé les siennes.

    La simple évocation, le simple souvenir, la simple image dans son esprit aggravait son embarras et à mesure que la situation empirait, il doutait de plus en plus de ce qu'il devait faire. D'abord il ouvrit la bouche comme pour parler, puis la referma, soupira et recommença deux ou trois fois avant de se retourner pour sortir.

    Mais lorsqu'il se retrouva au bout de la baignoire en face des escaliers, il fut envahi d'une vague de chaleur et prit d'une pulsion qu'il ne put réfréné ! Il n'en avait pas envie d'ailleurs car la seule chose qu'il avait en tête à présent était claire. C'était surement une erreur, surement une folie, mais son corps décidait à sa place et il ne pouvait lutter.

    Il fit volte face, rejoignit Harmonia qui semblait toujours aussi stupéfaite, prit son visage en coupe avant de se coller contre elle. Leurs deux corps nus l'un contre l'autre, Cormac se pencha suffisamment pour captuer ses lèvres. La surprise lui fit ouvrir la bouche et le blond en profita pour glisser sa langue qui caressa son palais, goutant son arôme suave.

    A bout de souffle, il rompit leur étreinte, lâchant les joues de la belle entre ses doigts pour la fixer d'un air ahuris. La tête inclinée, il plongea un instant dans son regard brillant. Puis, à nouveau, il plaqua sa bouche sur la sienne et cette fois, contre toute attente, il sentit Harmonia lui répondre ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harmonia M. Fancourt
"Tout apprentissage ira d'abord aux enfants du courage."

avatar

Messages : 99
Points rp : 2271
Date d'inscription : 12/05/2012
Age : 22
Localisation : Salle commune de Gryffondor

Identité du Sorcier
Baguette magique: 29 centimètres, en bois de Cèdre et composée d'une Plume de Phénix.
Ascendance: Sang-mêlée
Camp: Camp de Dumbledore.

MessageSujet: Re: Bain du matin amical. [Pv Cormac]   Dim 2 Sep 2012 - 14:36

    Au fond, Harmonia espérait vivement que Cormac accepte sa proposition. En effet, sortir constituerait un bon moyen de pouvoir se couvrir de vêtements et oublier la scène bizarre qui s'était produite dans cette salle de bain. Cependant, le garçon semblait rester dans le silence, se contentant d'ignorer ce qu'elle venait dire, plongé dans ce qui paraissait être de la réflexion. Ce calme était troublant car il laissait penser que quelque chose empêchait les paroles de mettre de l'ambiance, comme si la situation était critique. Harmonia baissa le regard, et se laissa absorber par la mousse remuée par les mains de son meilleur ami. Elle se demandait comment elle avait pu en arriver là et si cela allait gâcher leur si longue amitié. Bon, elle ne le pensait pas puisqu'il en fallait vraiment beaucoup pour la briser mais il n'était pas exclut que chacun veuille éviter l'autre durant quelques jours. Du moins, le temps d'avoir les idées claires. N'entendant toujours pas une quelconque réponse de la part du septième année, elle finit par soupirer inaudiblement et faire la moue. Penser à tout cela l'avait dégoûtée de cette pièce et cette eau omniprésente ne lui plaisait plus. Tout ce qu'elle voulait, c'était partir d'ici et même avoir cours. Oui, elle qui aborrait les cours souhaitait en avoir un, tout de suite ! Au moins, cela aurait pu lui changer les idées de perturber un peu la classe et de discuter avec son voisin.

    Quelques secondes venaient seulement de s'écouler et pourtant, le temps s'avérait avancer en toute lenteur, au plus grand stress de la jeune fille. Lorsqu'elle releva de nouveau les yeux vers son meilleur ami, ce dernier venait de faire quelques pas comme s'il allait sortir du bassin. Un mince espoir naquit chez Harmonia qui s'apprêtait à en faire de même. Seulement, il finit par se retourner brusquement et arrêta l'avancée de sa partenaire, étonnée de ce changement de destination si soudain. Le regard rivé sur lui, elle ne put s'empêcher de détailler discrètement les contours de ce corps qu'elle avait touché il y a quelques minutes. A cet instant, elle sentit quelque chose se réchauffer en elle et même si elle désirait regarder autre chose que Cormac, ses yeux ne voulaient pas quitter cette personne. Puis, il s'approcha et son rythme cardiaque s'accéléra alors qu'elle se demandait bien ce qu'il lui prenait. Il ne lui fallut pas longtemps pour que la question n'en demeure plus inextricable ; il lui prit le visage en coupe et se rapprocha d'elle encore plus. Les deux corps nus collés, Harmonia pensait savoir ce qui allait se passer par la suite.
    Cormac approcha sa tête de la sienne et elle ne fit rien pour empêcher ses lèvres de frôler les siennes avant de les lier. Elle aurait pu le repousser et lui dire que ce n'était pas convenable pour eux deux de faire cela mais elle n'écouta pas sa raison. De toute façon, elle privilégiait toujours son envie en premier puis sa raison. Et sa raison lui disait de profiter de ce baiser auquel elle ne s'opposait pas au fond d'elle. Ouvrant la bouche comme pour l'inviter à poursuivre, elle se laissa bercer par le contact doux de leur deux langue qui se mêlaient avec ardeur.

    C'était la première fois qu'elle ressentait ce genre de plaisir sexuel avec son meilleur ami et même si elle ne cessait de se répéter que cela était un poil malsain, elle ne ressentait pas le désir de briser cette étreinte. La première fois qu'il l'avait embrassée, c'était il y a plus d'un mois mais elle n'avait jamais cherché plus loin. Ce jour-là, Cormac avait été en colère et troublé par la possibilité qu'il puisse aimer des mecs. Harmonia n'en avait donc pas tenu rigueur de ce baiser. Toutefois, aujourd'hui, c'était différent. Lorsque cette liaison étrange cessa, les deux adolescents ne pouvaient cacher leur air ahuri. Ils s'observaient sans rien dire et peut-être qu'un autre contact allait se faire, cette fois-ci moins perturbant. La jeune fille le laissa venir de nouveau vers elle mais lorsqu'il plaqua à nouveau sa bouche contre la sienne, elle exécuta un léger mouvement de recul. Tête baissée, l'eau moussante envahissait son champ de vision alors qu'elle cherchait les mots à employer qui n'étaient pas faciles à trouver. Enfin, elle finit par contempler une nouvelle fois les yeux de son partenaire.

    « - Dis-moi, Cormac... Après ça, tu serais prêt à t'engager ? Est-ce que tu considères ça comme vrai ou bien ce n'est que physique ? »

    Il fallait vraiment qu'elle soit certaine des pensées du garçon, car en fonction de sa réponse, tout pouvait changer. Si ce n'était que distraction, alors elle aurait honte d'avoir pu imaginer une seconde qu'il aurait pu se passer quelque chose de bien sincère entre eux. En revanche, si cette même sincérité était déjà présente, ce serait différent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cormac McLaggen
"Tout apprentissage ira d'abord aux enfants du courage."

avatar

Messages : 238
Points rp : 2361
Date d'inscription : 26/06/2012
Age : 25
Localisation : Derrière toi ! O_O

Identité du Sorcier
Baguette magique: 26 cm, bois d'Epicéa et crin de Licorne, souple
Ascendance: Sang-pur
Camp: Neutre

MessageSujet: Re: Bain du matin amical. [Pv Cormac]   Dim 2 Sep 2012 - 21:53

    Alors que Cormac s'éloignait d'Harmonia, comme possédé par une fougue nouvelle qui lui étreignait le ventre, il la vit prendre de la distance et quand il voulut revenir gouter ses lèvres, elle se recula promptement, une expression assez étrange sur le visage.

    Elle semblait à la fois bouleverser par le baiser qu'il venait d'échanger, mêlant leurs haleines et leurs langues dans un élan passionné qui serrait leurs entrailles, et à la fois tourmenté par la signification de cette étreinte. Elle baissa la tête, contemplant la mousse avec réflexion avant de relever les yeux vers lui.

    Cormac fut quelques peu ému par l'émotion dans ses pupilles mais il fut complètement arrêté dans son épanouissement par les mots de sa meilleure amie. A demi-mot, elle lui demandait de sa voix vibrante si tout cela signifiait quelques chose pour lui. Si ça avait une importance ou si ce n'était qu'une erreur, un moment d'égarement bien vite oublié.

    Elle avait l'air perturbé, attendant sa réponse en laissant une certaine distance entre eux. Cormac se sentit comme vidé de sa substance et immédiatement, son émoi fut réduit et ce qui l'embarrassait quelques secondes auparavant retrouva une taille normale.

    Sans un mot, Cormac se retourna et bondit hors du bain. Il attrapa sans un regard pour Harmonia, le tas de vêtements sous le lavabo, sa baguette magique et lança un informulé pour rouvrir la porte rapidement. Bizarrement, il réussit tout de suite et, bien qu'encore nu, son paquet d'habits sur le sexe, il passa l'encadrement de la porte. Avant de fermer le battant, il se retourna vers la baignoire.

    Un dernier regard vers Harmonia, il murmura "désolé" avant de refermer la porte sur le corps nu recouvert de mousse de la belle aux prunelles figées d'incompréhension. Dès qu'il fut dehors, il envoya un coup de poing vigoureux dans la porte avant de se laisser glisser contre le pan de mur. Nu et penaud, il se prit la tête entre les mains, les sourcils froncés, grimaçant.

    Entendant un bruit venant de l'intérieur de la pièce, il se redressa vivement et se glissa dans le couloir en protégeant des regards son intimité. A l'abri d'une tenture, il revêtit son uniforme à toute vitesse et se rendit dans sa Salle Commune. Pour la première fois de sa vie, il avait mal au ventre, torturé par ce qui venait de se passer et incapable de savoir quoi faire ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harmonia M. Fancourt
"Tout apprentissage ira d'abord aux enfants du courage."

avatar

Messages : 99
Points rp : 2271
Date d'inscription : 12/05/2012
Age : 22
Localisation : Salle commune de Gryffondor

Identité du Sorcier
Baguette magique: 29 centimètres, en bois de Cèdre et composée d'une Plume de Phénix.
Ascendance: Sang-mêlée
Camp: Camp de Dumbledore.

MessageSujet: Re: Bain du matin amical. [Pv Cormac]   Dim 2 Sep 2012 - 22:44

    Comme toute à l'heure, Cormac ne semblait pas vouloir lui répondre. Restant dans son silence, il laissa une Harmonia complètement perdue et un peu déçue de ces informations qu'elle cherchait. Elle allait donc devoir rester dans l'ignorance durant un bon moment et elle était consciente qu'il était inutile de lui tirer les vers du nez. S'il ne voulait rien dire, il ne dira rien. Aucune méthode ne serait capable de le forcer à parler, si ce n'est un Véritaserum ou un sortilège de l'Imperium, mais cela, c'était bien au-delà de ce que la jeune fille pouvait faire. Dans ce cas-là, mieux valait laisser le temps suivre son cours et attendre. Harmonia n'était pas le genre de personnes à être bien patiente mais en vu des actuelles circonstances, elle n'en avait pas le choix. Elle le laissa quitter le bassin, toujours en pensant à ce baiser si passionné qu'ils venaient d'échanger.

    Portant deux doigts sur ses lèvres comme pour se remémorer de ce contact tant agréable, elle s'imaginait en couple avec lui. Comment les choses se passeraient s'ils sortaient ensemble ? En public, ils se tiendraient la main et n'auraient certainement pas peur de montrer aux gens qu'ils s'aimaient. Enfin, aimer. Est-ce qu'elle l'aimait, elle ? La pauvre n'en savait rien et elle était encore trop perturbée pour répondre sérieusement à la question. Peut-être qu'au final, ce n'était que de l'attirance physique ? Non, même pas. Elle n'était pas devenue sa meilleure amie parce qu'il était un des mecs les plus beaux du collège, loin de là. Ils s'étaient rapprochés parce qu'ils avaient les mêmes goûts, les mêmes envies. Oui, la personnalité du jeune homme l'avait toujours plu. Pourtant, elle ne pouvait admettre ou accepter l'idée qu'elle puisse ressentir plus que de l'amitié pour lui. C'était bien trop soudain. Normalement, ces choses-là s'installaient doucement. A moins que, justement, tout ceci n'était que le début d'une relation amoureuse ? Cormac ouvrit la porte à l'aide de sa baguette puis la referma une fois qu'il la franchit. Non, cela ne pouvait pas être possible qu'elle soit amoureuse de lui. Elle ignorait ce qu'elle ressentait exactement mais elle avait l'impression qu'il ne serait pas convenable pour elle de sortir avec lui. Elle l'avait toujours aimé comme son meilleur ami et ce même amour, à ses yeux, ne devait pas évoluer plus loin. C'en était presque de l'inceste.

    La blondine prit une grande bouffée d'oxygène et se laissa couler dans l'eau chaude quelques instants. C'était si détendant de se retrouver sous l'eau. Elle ne percevait plus les décors de la salle de bain et avait l'impression d'être dans un autre monde, très loin de la réalité. Sans doute avait-elle besoin de prendre du recul. Soudain, une nouvelle question germa dans son esprit. La Gryffondor se demandait si elle devait parler de tout ceci à quelqu'un. Elle n'aimait pas garder ses propres soucis pour elle. A chaque fois que quelque chose n'allait pas dans sa vie, elle se sentait obligée de le dire à une personne qu'elle connaissait bien, cela lui enlevait un poids lourd. Cependant, c'était habituellement Cormac lui-même qui était son parfait confident...

    Un bruit se fit entendre ou du moins, elle crut avoir entendu quelque chose mais l'eau rendait le bruit presque inaudible. Après quelques secondes de méditation sous l'eau, elle remonta à la surface et inspirer de nouveau l'air en s'essuyant les yeux et en ramenant sa chevelure en arrière. Elle fit quelques pas et mit ses bras sur le bord du bassin et baissa son menton sur ce même bord, en observant les sirènes mouvantes sur les vitraux de la pièce. Elle ne ressentait pas encore l'envie de sortir d'ici...

    «- Et merde. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bain du matin amical. [Pv Cormac]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Bain du matin amical. [Pv Cormac]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» bonjour [pv Petit Matin]
» Editorial Le Matin: Pourquoi l'haitien s'autoflagelle-t-il autant?
» Yosei, l'étoile du matin
» reportage en image de weris les bain ...............
» Matin de printemps...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- Nox - A vous de rallumer l'espoir. :: - Poudlard - :: Cinquième et Sixième Étage :: Salle de Bain des Préfets-