- Nox - A vous de rallumer l'espoir.

La 6eme année touche presque à sa fin à Poudlard, le trio de Gryffondor, toujours dans le coma, ne peut rien faire contre l'avancée des Mangemorts...A vous de vous battre pour faire gagner votre camp !
 

Partagez | 
 

 Présence Inopinée. (PV June.)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Présence Inopinée. (PV June.)   Lun 6 Aoû 2012 - 2:23

Mardi 25 Février 1997.

Quelle plaie ces cours d'Histoire de la Magie. Plus le temps passait, plus ils étaient ennuyeux. Et le pire dans tout ça, c'est que le pouvoir soporifique de celui-ci les suivait même après la fin. Heureusement que c'était le dernier cours de la journée, Owen n'aurait jamais pu tenir un autre cours comme ça. Ce cours d'HdlM l'avait plus qu’assommé et il était bien heureux d'avoir fini. Il pourrait faire quelque chose de bien plus stimulant. Rien que le fait de marcher était bien plus intéressant comparé à cette chose qui n'était rien d'autre qu'une torture mentale. Le pauvre Holmes ne pouvait supporter ce cours. C'était de loin comme de près celui qu'il détestait le plus. Mais de toute façon, rien ne vaut un bon vieux cours de potions ou de Défense contre les Forces du Mal, n'est-ce pas ? Ce soir, Owen n'avait guère envie de trainer, il décida donc de tout de suite rentrer dans sa salle commune, histoire de s'y poser. Et puis, il sortait tellement pour aller martyriser les petits qu'il ne voyait presque plus cette salle, qui était pourtant très agréable, a part le soir en se couchant ou le matin. Bien sûr, il prit soin d'un peu embêter les premières années au passage en les poussant ou en leur faisant des croches-pieds. Ben oui, il faut bien s'amuser en route, sinon c'est d'un ennuie.
Après une assez longue marche, Owen arriva enfin à sa salle commune. Elle était assez chaleureuse, il y avait toujours un peu de monde, une bonne ambiance. Dans un coin, il y avait ceux qui préparaient des sales coups, d'autres qui imaginaient des plans pour faire la plus belle humiliation de toute leur vie à un pauvre Gryffondor, ceux qui racontaient des ragots et puis les autres. Certains faisaient leurs devoirs, d'autres révisaient et d'autres se reposaient simplement de leurs cours. La salle était toute de verte décorée, avec des portraits de Salazar. Il y avait une cheminée entourée de fauteuils et canapés. Qu'il était bon d'être là et de se sentir chez soit. Owen ne savait trop que faire. Se joindre aux autres et comploter ou juste se poser dans un fauteuil et se reposer. Le choix était dur. D'un côté, il avait envie de s'amuser, de l'autre, de se reposer. Mais la fatigue de l'HdlM pris le dessus sur lui. Il décida donc d'aller se poser sur un fauteuil. Le jeune homme traversa la salle commune, passant le bonjour à quelques personnes au passage. Il déposa son postérieur sur le fauteuil vert pour enfin si avachir complétement. S'assoir faisait tellement de bien, un bien fou, jouissif. La journée d'aujourd'hui avait été assez éprouvante. Tout d'abord celle avait commencée par un cours de DCFM de 2 heures. Une heure de théorie, une heure de pratique. Ceci suivie d'un cours de vol. Ensuite dans l'après midi, un cours d'Etudes des Runes suivie de l'Histoire de la Magie. Une journée assez chargée. Ce qui avait fatigué Owen, qui déjà ne dormait pas beaucoup. A ce rythme, le pauvre ne tiendra plus. Mais pour l'instant il s'en fichait un peu. Il y avait beau avoir les BUSE à la fin de l'année, cela n'avait pas trop l'air de l'inquiété. En même temps, même sans trop dormir, il arrivait encore à suivre en cours et d'avoir des bonnes notes. Pour l'instant, il n'avait pas trop a se soucier. Même si la fatigue commençait a se faire sentir. Mais bon, c'est soit ça, soit il ne bosse plus et s'amuse... Ou le contraire. Mais Owen préfère tout de même s'amuser. Et puis, les nuits blanches, ça le connait. Pour lui, il arrivera bien à tenir jusqu'à la fin de l'année, au moins. Mais l'heure n'était pas à la réflexion. Sortant de ses pensées, il regarda sa montre. Il commençait à s'ennuyer sérieusement, assit sur ce fauteuil. D'ailleurs, il s'ennuyait tellement qu'il commençait à s'endormir. Puis il se dit qu'après tout, un petit somme ne lui ferait pas trop de mal. Alors le Serpent ferma les yeux. Il n'y avait plus qu'a espérer que personne ne le réveil.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Présence Inopinée. (PV June.)   Lun 6 Aoû 2012 - 5:55

    June en avait plus qu’assez de voir les visages de ses professeurs et si elle le pouvait, elle les enfermerait tous dans un placard pour avoir quelques vacances. De plus, elle était certaine que tous les élèves, si l’on exceptait les intellos de service, apprécieraient ce geste sauveur de l’humanité. L’emploi du temps des cinquième années n’était très joli à voir franchement. Entre deux heures de défense contre les forces du mal, vol, runes et histoire de la magie, on avait de quoi s’ennuyer. Non, en fait, on ne s’ennuyait pas quand il s’agissait de pratique en DFCM mais quand il était sujet de théorie barbante, on avait de quoi pouvoir s’endormir durant toute l’heure. C’était ce que la jeune préfète avait fait ; dormir en se cachant la tête à l’aide de ses bras. Quelqu’un avait trouvé de quoi s’occuper ; avec ce qu’il appelait un « Rubik Cube », il faisait tourner les petits cubes qui composaient le gros cube avec sa baguette et le professeur Scoundrel ne s’était rendu compte de rien. Bref, son cours n’intéressait personne et peut-être qu’il ferait mieux de s’en rendre compte un de ces jours. Décidée à se reposer un peu dans sa salle commune tout en terminant un devoir de runes donné un peu plus tôt, June se dirigea vers les cachots en compagnie de ses amis habituellement à ses côtés. Ensemble, ils formaient une bande similaire à celle de Malefoy et ils aimaient tyranniser ceux qu’ils n’appréciaient pas.

    Quand elle atteint la salle commune de sa propre maison, elle s’efforça de sourire un peu à la vue de ses camarades mais son sourire était loin d’être sincère. Bien au contraire, elle aurait préféré les éviter. Se dirigeant vers la première table de libre, elle posa ses affaires sur la chaise d’à côté et elle sortit son cours de runes ainsi qu’une plume et un parchemin. Quitte à tout bâcler, elle voulait au moins en avoir fini avec ce fichu devoir de Runes. Elle était prête de mettre n’importe quelle réponse du moment que cela remplissait un peu son bout de papier. Plongeant sa plume dans son encrier, elle fit tomber quelques gouttes sur la table en se concentrant sur une conversation entre deux filles. D’après elle, des filles de Poufsouffle avaient réussi à faire boire un filtre d’amour à un garçon de Serpentard. Ces deux filles comptaient bien se venger car elle aussi en pinçaient pour ce jeune homme. Notre héroïne sourit ; elle aussi aurait aimé avoir de quoi se venger. En ce moment, elle s’ennuyait et à part faire la misère à Cormac, elle n’avait plus croisé ses victimes habituelles depuis trop longtemps….une semaine ? La belle avait l’impression qu’il se cachait et c’était bien dommage car désormais, elle s’ennuyait. Il était hors de question qu’elle ne finisse en rat de bibliothèque donc elle faisait tout pour organiser des trucs fun en compagnie de ses chiennes de garde.

    Elle commença à répondre aux premières questions de son devoir en essayant de se remémorer des conseils de Daphné Greengrass. Cette fille, malgré son statut de Reine des Serpentard qui devait faire d’elle une cruche tenant simplement à sa couronne, était intelligente. Oh oui, c’était elle qui aidait June dans ses lacunes en cours de Runes. La préfète ne s’était jamais intéressée à cette matière et à vrai dire, elle ne cherchait pas à en comprendre ses principes. Quand la prof parlait en l’observant, elle se contentait de l’approuver d’un signe de tête alors qu’elle n’en avait strictement rien à faire. L’enseignante lui avait déjà reproché son manque d’attention et lui avait fait remarqué ses difficultés mais la MacKenzy n’était pas décidée à faire des efforts. La seule chose qu’elle faisait, c’était au moins écouter les explications de Greengrass. Mordillant son index comme pour réfléchir, elle inscrivit une réponse au hasard et boucla son devoir en soupirant d’apaisement ; même si elle avait mis n’importe quoi, l’enseignante ne lui en tiendrait pas trop rigueur. A force d’être un mauvais élève, un professeur ne s’occupait plus de vous mais faisait tout pour maintenir le niveau de ceux qui s’en sortaient.

    « - Cette merde est enfin terminée ! » s’exclama t-elle en s’étirant les bras afin de lutter contre la fatigue.

    Puis, elle se retourna pour vérifier si ses amis étaient toujours là ; certains discutaient entre eux et d’autres étaient partis se coucher. June se leva pour les rejoindre mais une présence visible dans son champ de vision la stoppa dans son action. Couché sur un fauteuil, un jeune homme dormait doucement. Notre vipère sourit narquoisement ; elle le connaissait et n’éprouvait pas l’envie de le laisser dans le monde des rêves bien longtemps. S’approchant de lui sans faire de bruit, elle colla sa bouche à une de ses oreilles.

    « BOUUUUUUUUUUUH ! »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Présence Inopinée. (PV June.)   Mer 8 Aoû 2012 - 0:35

Les yeux clos, Owen se laisser emporter par les bras de Morphée qui l'emmenait dans le monde des Rêves. Monde qui pouvait être si beau, si réaliste, si parfait. Mais il pouvait tout autant en être corrompu par de mauvaises choses et être horrible, apeurant et ténébreux. Tel était les rêves et cauchemars. Owen ne pensait maintenant plus aux cours et était tranquille. Plus de tracas pour des choses aussi embêtantes. Il était loin des problèmes et se reposer lui faisait tellement de bien. Son rêve était plutôt agréable. Il était avec celle qu'il aimait au plus profond de lui et secrètement. C'était si... Beau. Mais en même tant totalement stupide comme rêve. Un rêve de chochotte. Sûrement la part de sensibilité en lui qui lui faisait rêver d'un truc pareil. Enfin bref. Il était rendu au moment le plus romantique de son rêve : Le baiser. Les deux personnes se regardait dans les yeux, amoureusement, et s'approchait doucement l'une de l'autre. Leurs lèvres n'étaient plus très loin. 3... 2... 1... Bouh. C'est ce qui le réveilla en sursaut. Un simple bouh. Ce simple bout l'avait réveiller et avait faillit le faire mourir d'une crise cardiaque. Et pour couronner le tout, cela avait gâcher son rêve et lui avait fait loupé le baiser. Quoi que ça n'était pas le plus grave. C'était qu'un petit détail comme ça. Mais qui était le fou qui avait osé le réveiller pendant que celui-ci était dans un sommeil profond ? Enfin, plutôt la folle étant donné la voix féminine qu'il avait entendu. Une seule personne assez sadique aurait pu faire ça. Il n'avait pas besoin de se lever, il l'avait déjà fait à cause à son réveil prématuré. Il se tourna doucement et devant ses yeux se trouvait une fille au visage jeune et angélique et aux cheveux bruns. June. June c'était... Bah c'était June quoi. C'est grâce à elle qu'Owen est ce qu'il est aujourd'hui. Sans elle, il ne serait pas aussi méchant et aurait sûrement été une victime au bout d'un moment. Elle lui a en quelque sorte tout enseigné. Et pour ça, il lui doit beaucoup et est devenu une personne importante a ses yeux. Même si le jeune homme lui en volait de l'avoir si violemment arraché du sommeil, il ne pu s’empêcher d'avoir un sourire aux lèvres. Après tout, il savait très bien comment elle était et cela ne l'avait pas tellement étonné. C'était même tellement logique que ce soit elle et personne d'autre. Il se frotta les yeux, croisa les bras et la regarda de la tête aux pieds se disant qu'il ne pouvait pas lui en vouloir. Puis son visage d'enfant lui donnait un air tellement chou qu'il était impossible de lui en vouloir d'avoir voulu l'embêter.

- June... Comment oses-tu me réveiller ? Tu vois pas que je dormais paisiblement ? T'as vraiment que ça a faire hein. Mais bon, je t'en veux pas, dit-il d'un air amusé, Alors comment vas-tu ?

Holmes se rassit sur son fauteuil et lui montra de la main un fauteuil se trouvant en face de lui pour l'inviter à s'assoir. Cela faisait un petit bout de temps qu'il n'avait pas parlé en dehors des cours à cause... Des cours justement. Trop de cours, trop de devoirs puis les révisions pour les BUSE, tout ça ne vous laisse plus trop le temps de voir vos amis. La seule chose qu'il avait le temps de faire en dehors des cours, c'était d'embêter des nains (plus couramment connus sous le nom de 1ères années) ou de faire des sales coups aux autres. Ou bien d'un peu enfreindre le règlement. Mais plus de s'amuser autant qu'avant avec ses amis. Il était bien pressé que tout cela se termine. C'était bien trop épuisant. Ces satanés BUSE lui avait fait perdre sommeil et vie sociale. Pauvre vie. Se sortant de ses pensées, Owen regarda June et lui lança un sourire.

- Alors, comment se passe les cours pour toi ? Pas trop épuisants ? Moi j'en ai perdu le sommeil, haha ! Et j'en peux presque plus, je sens que j'vais péter un câble. Heureusement, embêter ces gnomes de 1ère année ça me calme.

En disant cela, Owen eu un rire presque sadique. A vrai dire, faire cela l'amusait vraiment beaucoup. C'était un de ses passes temps préférés. Et c'était même pas par méchanceté qu'il le faisait en plus. Juste par amusement. Pour lui c'était tout simplement un jeu et tant pis si les autres ne s'y prenaient pas. Du moment que lui s'amuse, c'est ce qui compte.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Présence Inopinée. (PV June.)   Jeu 9 Aoû 2012 - 5:17

    Après avoir crié dans les oreilles du garçon, June éclata de rire et attendait patiemment qu’il ne se réveille et ainsi observer sa réaction. Elle s’attendait à toutes sortes d’issues ; qu’il ne rie, qu’il l’enguirlande ou bien qu’il retourne se coucher. Toutefois, au fond d’elle, elle savait que Owen Holmes ne lui en voudrait pas. D’une part, ils s’entendaient bien et puis, le garçon ne s’en prenait jamais à elle. Complices quand il s’agissait de se moquer ou de commettre un méfait en douce. Bien qu’elle soit préfète, la petite ne pouvait se priver de quelques bêtises à partir du moment où elle était certaine qu’elle ne se ferait pas prendre. Elle avait pleins de « gens utiles » avec qui pouvoir préparer des coups mais avec Owen, c’était souvent un peu plus méchant que d’habitude.

    Enfin, le garçon finit par se lever, se frotta les yeux pour améliorer sa vision puis croisa les bras en mimant une attitude furieuse. Toutefois, notre héroïne percevait bien qu’il ne s’agissait que d’une feinte. Souriant d’un air angélique comme si elle était l’enfant de Dieu, elle fut satisfait de la réponse qu’elle attendait. Non, elle n’avait pas eu envie qu’il ne dorme tranquillement et oui, elle avait que cela à faire. Tout d’abord car elle n’éprouvait pas le désir que son complice ne soit aux anges dans ses rêves alors qu’elle s’ennuyait et en avait marre des devoirs. Durant les secondes suivantes, elle sortit sa baguette et lança un sort pour attirer un autre canapé vers elle avant de le placer bien en face de celui de son partenaire. Puis, elle s’installa dessus, les bras sur les accoudoirs, son sourire étant toujours présent.

    « - J’ai tous les droits sur toi, mon cher Owen, donc oui j’ose, dit-elle sur un air amusé. Sinon je vais bien, enfin tu vois, je cherche à fuir la routine donc oui j'ai vraiment que ça à faire que de te réveiller brutalement, hihi. »

    June n’aimait pas la routine, c’était une chose qu’elle abhorrait par-dessus tout. Elle aimait le changement car c’était dans le nouveau qu’elle trouvait une certaine distraction et des évènements à marquer dans son esprit. Pour éviter ces jours semblables, elle passait son temps à s’amuser avec ses soi-disants « amis » qui la suivaient n’importe où. La belle prenait un malin plaisir à consacrer son temps dans des magouilles ayant pour but de pouvoir humilier ceux que son groupe n’aimait pas. Les Poufsouffle étaient les plus nombreux sur la liste suivis des Gryffondor et de quelques Serdaigle au comportement franchement douteux pour des bleus et bronze. Dans sa réponse, elle voulait également dire qu’engager la parole avec Owen lui permettait aussi de faire quelque chose de bien plus intéressant que la dénommée Routine. Vautrée sur son fauteuil, elle soupira d’apaisement et regarda le décor en le balayant du regard. La salle commune de Serpentard lui avait toujours plut avec ses jolies couleurs sombres vertes et noires. On avait l’impression d’être dans l’antre d’un magicien machiavélique et cette impression faisait beaucoup d’effets aux élèves de cette maison. C’était un lieu apaisant pour ces derniers et qui leur permettait de ne pas fréquenter la racaille des autres maisons de Poudlard. Après, quand on s’ennuyait, il n’y avait certainement pas de Gryffondor sur qui cracher mais les premières années de Serpentard faisaient l’affaire. On ne les embêtait pas non plus méchamment vu qu’ils ressemblaient à leurs aînés mais on pouvait toujours leur jouer quelques tours idiots pour passer le temps. Owen s’y connaissait bien et ce grâce aux conseils précieux de June qui les avait également obtenu il y a bien des années de la part des plus grands. Tout se transmettait car la solidarité était quelque chose de présent chez les serpents. Soupirant d’apaisement, la préfète ne ressentait pas l’envie de bouger d’ici : ce fauteuil était si bon qu’elle venait d’être touchée par une flemmardise aïgue. Néanmoins, ce ne serait pas en restant là à ne rien faire qu’elle fuirait l’ordinaire.

    Son regard revint de nouveau vers son complice. Lunettes rectangulaires sur le nez, cela lui donnait un aspect assez intello et pourtant, il avait une certaine classe. Pas pour rien que certaines filles lui envoyaient des chocolats assez souvent, d’ailleurs. Il devait sûrement les accepter avec plaisir, après tout, tous les garçons aiment plaire d’après June. Cette dernière venait de froncer les sourcils ; parmi tous les sujets de conversations existants dans ce monde, le petit Holmes avait du sélectionner les cours ?! Décidemment, on aurait dit qu’il souhaitait ce venger de ce réveil forcé en parlant d’études à la cinquième année. Le regardant d’un air blasé, elle répondit :

    « - Franchement Owen, tu aurais pu parler des culottes que tu as volé à une élève de Poufsouffle, il y a deux jours de cela. C’est bien plus drôle que d’évoquer ces fichus cours qui, moi aussi, me font péter un câble. J’en ai marre des Runes, de la Divination et de la Botanique… ces matières ne me serviront à rien. Mais soit, tu as toujours les culottes dans ton dortoir ? »

    Quittant son air blasé, elle afficha enfin un sourire narquois et se redressa de son fauteuil comme pour être plus attentive à ce qui allait s’ensuivre.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Présence Inopinée. (PV June.)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Présence Inopinée. (PV June.)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» June Dorothée McCarty (: [OVER]
» Une entrevue inopiné [FB 1624, 2 semaines]
» Crazy little thing, Crazy stupid Love . (Carter/June)
» My Body Needs A Hero, Come And Save Me ♪♫ (Pv June ♥)
» June > la petite souris aux grandes lunettes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- Nox - A vous de rallumer l'espoir. :: - Poudlard - :: Sous-Sols :: Salle Commune des Serpentard-