- Nox - A vous de rallumer l'espoir.

La 6eme année touche presque à sa fin à Poudlard, le trio de Gryffondor, toujours dans le coma, ne peut rien faire contre l'avancée des Mangemorts...A vous de vous battre pour faire gagner votre camp !
 

Partagez | 
 

 Règlement de Compte [Daphné - Blaise]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Blaise Zabini
"Il faut enseigner aux descendants des plus nobles lignées."

avatar

Messages : 263
Points rp : 2584
Date d'inscription : 03/06/2012
Age : 25
Localisation : Derrière toi ! O_O

Identité du Sorcier
Baguette magique: Bois de Palmier Phoenix, Plume d'Hippogriffe, 23 cm rigide
Ascendance: Sang-pur
Camp: Neutre

MessageSujet: Règlement de Compte [Daphné - Blaise]   Dim 19 Aoû 2012 - 21:53

2 Février 1997

    L'annonce avait fait du bruit chez les Serpentard et même dans le tout Poudlard : Greengrass et Malfoy, s'était terminé entre eux ! Blaise avait été immensément soulager lorsqu'il avait apprit la nouvelle. Non seulement il pourrait ainsi soutenir Draco sans Miss Parfaite dans les pattes, mais aussi car à présent, il aiderait Draco à devenir celui qu'il est.

    C'était une bénédiction que le blond ce soit enfin rendu compte que la Greengrass l'asservissait, l'aliénait et le confortait dans un rôle qui n'était pas le sien. Blaise respirait presque librement et sa promenade dans les couloirs l'aiderait à profiter pleinement de cette nouvelle.

    Il faisait froid dehors et il n'était pas l'heure d'aller voler, aussi, Blaise profiterait de ce moment de paix pour aller prendre un bon bain. Depuis l'une de leur escapade nocturne dans la Salle de Bain des Préfets -Justin avait obtenu le mot de passe par une femelle de Serdaigle qui lui faisait les yeux doux-, Blaise utilisait parfois les lieux pour se délasser en paix, loin de la salle d'eau exigüe de son dortoir.

    Aussi, c'est avec joie qu'il pénétra dans la vaste salle carrelée et prit un malin plaisir à tourner les boutons dans tous les sens pour faire couler dans l'immense baignoire, une multitude de parfums, bain moussant et sels de bains. Lorsque l'eau bien chaude eut rempli les deux tiers de la baignoire, Blaise défit rapidement son uniforme à la cravate lâche et à la chemise dépassant de son pantalon, bien sur sans cape et les chaussures délacées.

    Lorsqu'il fut totalement nu, il s'inspecta un long moment dans un miroir placé là, détaillant son corps avant de conclure qu'il était vraiment très beau et très bien formé. La nature -sa mère mannequin et son père jamaïcain surtout- avait fait un travail admirable !

    Blaise attrapa une pile de serviettes blanches et duveteuses avant de rentrer dans l'eau, les déposant sur le bord, à côté de ses affaires en tas au pied du lavabo. L'eau était brûlante et sa peau chocolat frémissait sous les bulles parfumées qui dormaient paisiblement à la surface lisse du bain.

    Il s'amusa un long moment avec les bulles et la mousse volupteuse, appréciant la senteur vanillé puis fruité et enfin mentholé des différents liquides de bain. Soudain, un bruit sourd troubla sa quiétude et sans réfléchir à ce qu'il faisait, il attrapa sa baguette, dissimula ses vêtements et plongea sous l'eau avant de s'appliquer un sortilège de tête en bulle qui fonctionna très mal.

    Au bout de quelques minutes, alors que son enchantement se dissipait, envahi d'eau car mal réalisé, il finit par remonter à la surface, à bout de souffle. Il prit deux grands inspirations pour reprendre son souffle et réalisa que devant la baignoire, face au lavabo, se tenait Miss Parfaite ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daphné Greengrass
"Il faut enseigner aux descendants des plus nobles lignées."

avatar

Messages : 893
Points rp : 3888
Date d'inscription : 13/08/2011
Age : 24
Localisation : Sibsey, Conté du Lincolnshire, Angleterre

Identité du Sorcier
Baguette magique: Orme, ecaille de Serpencendre, 27.5 cm
Ascendance: Sang-Pur
Camp: Neutre

MessageSujet: Re: Règlement de Compte [Daphné - Blaise]   Jeu 30 Aoû 2012 - 5:10


«Encore un jour se lève...» Celui-ci ne tarderait plus à prendre fin mais c'était toujours trop long quand on attendait simplement de les voir finir. Et c'est tout ce que Daphné espérait depuis quelques jours. Pas seulement que les journées s'achèvent les unes après les autres, non que tout s'arrête. Elle était fatiguée des regards qu'on lui lançait à la dérobée dans les couloirs, épuisée qu'on s'inquiète pour elle, lassée qu'on lui demande comment elle allait. La réponse, de toute façon, était toujours la même. Inlassablement, elle répondait non, surprise de constater que quelqu'un l'ignorait encore. Ce soir, elle n'avait pas encore envie d'entendre ça. Elle ne voulait pas supporter les questions et les regards, y compris les sien. Il fallait qu'elle trouve un coin tranquille et surtout au chaud où elle pourrait se cacher de tous. La tour d'Astronomie était devenue son repaire, le refuge parfait pour cela mais ce soir, elle voulait autre chose. Une manière de se délasser et d'être un peu plus tranquille, là où personne ou presque ne pourrait venir la déranger.

La solution se présenta d'elle-même quand elle fouilla dans son sac à la recherche de son paquet de cigarettes. Ce fut un morceau de parchemin qu'elle trouva d'abord, portant une inscription plutôt intrigante et qui n'était pas écrite de sa mains mais bien de celle de Pansy Parkinson. Le mot de passe de la Salle de bain des Préfets pour le mois de Janvier. Le premier souci que cela aurait pu poser, c'est que le mois de Janvier avait pris fin depuis quelques jours déjà. Par chance, le mot de passe restait valable jusqu'au cinq de chaque mois*, celui que détenait Daphné était donc tout à fait valable pour encore quelques jours. Elle n'avait pas visité très souvent cette pièce, trop effrayée à l'idée de se faire surprendre là où elle n'aurait pas du être mais elle gardait un très bon souvenir de l'immense baignoire qui emplissait la pièce. Un endroit parfait pour un nageuse dans son genre et encore plus pour quelqu'un d'un peu trop stressé qui aurait voulu se détendre un moment.

Après avoir vidé le contenu de son sac de cours pour le remplacer par quelques vêtements propres, Daphné abandonna son dortoir et sa salle commune pour se rendre jusqu'à sa nouvelle destination, déjà impatiente de pouvoir se plonger dans l'eau chaude et d'y rester jusqu'à ce qu'elle refroidisse. Il n'y avait qu'à espérer que l'endroit serait vide afin de ne pas avoir à expliquer comment elle avait eu le mot de passe et surtout à devoir retourner d'où elle venait dans un état encore plus stressé qu'avant. L'heure n'était pas suffisamment tardive pour risquer de ne croiser personne mais il était toujours assez tôt pour que chacun ait encore une occupation, de ce fait, elle ne croisa personne sur sa route qui fut susceptible de la stopper. Le plus difficile était de supporter les regards des Serpentards déjà au courant ou des élèves des autres maisons que venaient d'entendre la rumeur depuis peu et qui constatait l'effectivement redescente de l'ex petite-amie du Prince des Serpentards.

Fusant à travers les couloirs, la jeune fille ne mit que quelques minutes pour parvenir à sa destination, le coeur battant un peu trop fort et l'esprit concentré sur son but. Elle tâchait de ne faire attention à rien d'autre et s'en sortait plutôt pas mal. Personne ne la retint au moment d'entrer dans la salle de bain, le mot de passe fonctionna sans problème et elle put pénétrer dans la salle, se permettant au passage un petit soupir de soulagement. Pas de problème sur la route et enfin où elle voulait être, ça n'aurait pas pu être mieux...

Cette dernière pensée fut rejetée quand la jeune fille constata qu'il y avait déjà des vêtements près d'un lavabo et que l'eau et la mousse emplissaient déjà la baignoire tant convoitée. Un rapide coup d'oeil vers les vêtements abandonnés apprirent à Daphné que l'autre personne présente était un Serpentard, ce qui eut le don de faire repartir son coeur encore plus vite. Afin de s'assurer de l'identité du porteur de l'uniforme, elle s'approcha. Un pantalon, cela réduisait déjà les possibilités à Azrael, James ou Drago... A part prier dans sa tête pour que ce ne soit pas ce dernier, elle ne pouvait pas faire grand chose. Ça et repartir aussi vite qu'elle était venue avant de se faire surprendre, bien sûr. Sans demander son reste, la brune fit volte-face, prête à s'enfuir. Pas de chance pour elle, quelqu'un était apparu hors de l'eau. Ce n'était certes pas Drago mais rien de mieux. Son cher ami Blaise Zabini. Celui qui d'après les informations de Daphné avait commencé à faire courir la rumeur concernant sa liaison avec le Préfet-en-chef mais aussi et surtout celui qui refusait depuis le début sa relation avec le fils Malefoy. Personne dans cette école n'avait semblé plus heureux d'apprendre la nouvelle de leur rupture que Blaise Zabini. Leurs relations n"étaient déjà pas au beau-fixe avant cela mais là, c'était devenu bien pire.

Énervée de constater la présence du métisse, la jeune fille fronça les sourcils et osa une parole, l'oeil dédaigneux.

« Dépêche-toi un peu, j'attends la place. »








Daphné Greengrass - 6 ème année - Serpentard D&D.


StormNox159
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blaise Zabini
"Il faut enseigner aux descendants des plus nobles lignées."

avatar

Messages : 263
Points rp : 2584
Date d'inscription : 03/06/2012
Age : 25
Localisation : Derrière toi ! O_O

Identité du Sorcier
Baguette magique: Bois de Palmier Phoenix, Plume d'Hippogriffe, 23 cm rigide
Ascendance: Sang-pur
Camp: Neutre

MessageSujet: Re: Règlement de Compte [Daphné - Blaise]   Ven 31 Aoû 2012 - 23:26

    Blaise leva la tête hors de l'eau et en constatant que c'était Greengrass. Il eut envie d'éclater de rire tant son air faussement déprimé, ses cernes qui semblaient accentuées par du maquillage et sa nouvelle manie de ne plus s'alimenter l'amusait. Il l'a trouvait tellement pathétique que s'en était risible. Pourtant, quelque part en lui, il s'imagina dans quel état il serait si Justin venait à le larguer ...

    Evidemment, il ressemblerait de près ou de loin à Miss Parfaite en cet instant -sauf qu'il ne serait pas aussi pâle forcément, peut être tout juste café au lait. Pour autant, il avait cet instinct en lui qui jugeait leur relation comme des plus creuses et superficielles, loin de l'intensité de celle qu'il partageait avec son Poufsouffle adoré.

    Sans critiqué Draco qu'il aimait sincèrement comme un frère, il semblait aussi épanoui avec Greengrass qu'une licorne avec une bouse de dragon sous le nez. Il faisait continuellement une mine abominable, ne souriait jamais et errait la plupart du temps seul dans les couloirs. En quoi leur relation était-elle rassurante et soutenante ? En quoi Draco se trouvait-il mieux en présence de Miss Parfaite ?

    Blaise ne pouvait répondre à cette question et même si certains couples préféraient se montrer complices et proches en privé, le métis avait l'intuition que ce n'était pas le cas pour eux. La seule chose qui émanait d'eux c'était une sorte de fierté malsaine à être considérés comme le Prince et la Princesse de Serpentard.

    Blaise n'avait jamais compris ce besoin d'appartenance et même de hiérarchie dans les relations amicales, mais la majorité des vert et argent semblaient adhérer à cette idée qu'il leur fallait une sorte de leadeur charismatique et sa potiche pour les représenter fièrement. Même s'il trouvait ça pathétique, sa Mamie Zabini lui avait toujours appris que même la plus stupide des foules avait plus d'influence qu'une seule personne éveillée ...

    C'était dommage de fonctionner ainsi et Blaise déplorait cette attitude qu'il qualifiait de "moutonne" mais était obligé de la supporter. C'était dans ses moments là et surtout en fréquentant de plus en plus la maison de Poufsouffle, qu'il se rendait compte de la médiocrité de la sienne.

    Mais là n'était pas la question. Si Draco avait préféré rompre que de se battre pour son couple envers et contre tous, c'était que la qualité de ses sentiments étaient encore plus basse qu'il ne l'imaginait. Evidemment, Greengrass n'était pas de cet avis au vu de son cinéma récent.

    Mais au lieu de développer chez Blaise une certaine compassion, il n'arrivait même pas à éprouver de la pitié tant il était irrité par cette manière qu'elle avait de se faire plaindre comme si sa vie était terminée et que rien jamais ne pourrait éveiller son intérêt. Comme si sa pathétique relation d'à peine un mois avait eu l'influence du réel histoire d'amour sincère et construite qui apportait à chaque partenaire épanouissement et bonheur ! Ils n'avait même pas couchés ensemble alors que Draco avait tout de même sauter le pas avec Pansy ...

    Bref, la question n'était pas à disserter de l'inutilité et du fiasco de cette mascarade aussi superficielle qu'affligeante mais plutôt que Greengrass lui avait demander sèchement de se dépêcher car elle voulait disposer de la place. Ordonner aurait été un terme plus correct.Blaise ne put retenir un éclat de rire cette fois avant d'ajouter.

    "Parce que tu crois que tu as la moindre chance de me faire déguerpir d'ici en me faisant tes yeux d'aliens ? Tu n'es pas plus péefet que moi donc tu n'as pas plus le droit que moi d'être ici. Tu as peu être ce grand con de James qui te couvre mais Draco et Pansy ne me balanceront jamais ! C'est dommage, je crois bien que tu vas devoir aller faire ta petite crise ailleurs !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daphné Greengrass
"Il faut enseigner aux descendants des plus nobles lignées."

avatar

Messages : 893
Points rp : 3888
Date d'inscription : 13/08/2011
Age : 24
Localisation : Sibsey, Conté du Lincolnshire, Angleterre

Identité du Sorcier
Baguette magique: Orme, ecaille de Serpencendre, 27.5 cm
Ascendance: Sang-Pur
Camp: Neutre

MessageSujet: Re: Règlement de Compte [Daphné - Blaise]   Sam 6 Oct 2012 - 12:56


Bien entendu, la jeune fille aurait du s'en douter, la confrontation n'avait aucune chance de bien se passer. Il s'agissait de Blaise Zabini face à elle... Une petite voix au fond d'elle lui hurlait de partir maintenant, de laisser tomber tant qu'il était encore temps. Elle n'était pas d'humeur à subir un affrontement, tout ce qu'elle désirait c'était de pouvoir se plonger dans l'eau chaude et oublier tout ses soucis pendant un petit moment. Mais bien entendu, elle était restée plantée là et elle lui avait demandé de se presser un peu pour avoir la place. Fierté ? Peut-être un peu, mais c'était surtout parce qu'elle voulait vraiment aller dans cette fichue salle de bain. Bien entendu, Blaise n'en avait rien à faire et au lieu de réagir comme une personne mature -ce qu'elle avait été idiote de croire qu'il y avait la moindre once de maturité chez ce garçon- il s'était lancé à l'attaque.

Elle poussa un profond soupir tandis que le jeune homme s'en prenait à elle, partant dans des divagations totales qu'elle ne comprenait même pas. Bon, elle n'avait peut-être pas été très agréable das sa manière de lui demander la place, mais après tout il ne fallait pas s'attendre à mieux quand on s'adressait à son pire ennemi. Tenant compte de ce fait, Daphné trouvait même qu'elle s'était comportée de manière tout à fait polie et calme. Sans trop d'agressivité, sans méchanceté inutile, le but étant de le voir partir pas de rester là trois heures à se battre. Mais Blaise en avait décidé autrement et la seule façon d'éviter ce qui était en train d'arriver était de fuir. Ce à quoi la brune n'arrivait pas vraiment à se résoudre.

Elle ne se gêna pas pour montrer toute sa lassitude au métis, enchaînant les soupirs et les regards las mais elle le laissa cependant finir. Elle alla même jusqu'à chercher dans sa mémoire à quel moment elle avait bien pu lui dire qu'elle comptait aller le balancer à quelqu'un s'il ne partait pas plus vite que ça. Bien entendu que ça aurait été une menace stupide puisqu'elle même n'avait absolument rien à faire là et que si quelqu'un apprenait que deux élèves de Serpentard se trouvaient dans la Salle de Bain des Préfets sans autorisation, les Préfets de leur maison auraient tous sans exceptions des ennuis, à moins que quelqu'un ne dénonce celui qui avait lâché le mot de passe. Ce qui, bien entendu, n'arriverait jamais. Pourtant, ce fut l'argument sur lequel s'appuya Blaise pour menacer Daphné et la faire taire. Ce qu'il pouvait être crétin parfois...

« Réfléchis un peu, Zabini, avant de l'ouvrir, je n'ai aucune raison d'aller te dénoncer, que ce soit à un Préfet ou à quelqu'un d'autre. Et je ne crois pas avoir dit que je ferais quelque chose comme ça, alors épargne ta salive et arrête de te ridiculiser. »

Encore une fois, aucune menace perceptible dans son ton. La seule chose qui pouvait transparaître était une immense fatigue, une intense lassitude. De l'indifférence teintée de mépris léger tout au plus mais rien d'autre. Elle n'était tellement pas d'humeur à se bagarrer et pourtant c'était ce qui arriverait. Cela ne faisait aucun doute maintenant que les civilités de base étaient échangées. Dans une dernière lueur d'espoir, Daphné tenta le tout pour le tout et, de sa voix toujours fatiguée, osa une dernière supplication :

« Tu as eu ton tour maintenant pars. Juste, vas-t-en.»









Daphné Greengrass - 6 ème année - Serpentard D&D.


StormNox159
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blaise Zabini
"Il faut enseigner aux descendants des plus nobles lignées."

avatar

Messages : 263
Points rp : 2584
Date d'inscription : 03/06/2012
Age : 25
Localisation : Derrière toi ! O_O

Identité du Sorcier
Baguette magique: Bois de Palmier Phoenix, Plume d'Hippogriffe, 23 cm rigide
Ascendance: Sang-pur
Camp: Neutre

MessageSujet: Re: Règlement de Compte [Daphné - Blaise]   Dim 7 Oct 2012 - 17:05

    Blaise était à la fois au bord de la crise de rire, et à la fois totalement hors de lui. Cette garce méritait absolument tout ce qui lui arrivait et elle ferait bien mieux de cesser d'exposer sa prétendue misère aux gens si elle ne voulait pas finir par en agacer plus d'un, lui à tout hasard, par exemple. Comment pouvait-il se débarrasser de cette sangsue, c'était impossible !

    Même en passant le plus clair de son temps chez les Poufsouffle et avec Draco, il devait toujours la supporter, elle et ses pathétiques jérémiades. C'était dans ce genre de moment qu'il aurait aimé pouvoir lui lancer une bonne fois pour toute un sort qui la ferait oublier au monde un looong moment. Qui était-elle pour contredire ce qu'il disait et qui était-elle pour exiger qu'il s'en aille ?

    Personne ! Juste une immonde petite femelle sans cervelle qui polluait son oxygène même lorsqu'il prenait son bain. Blaise en avait vraiment assez. Ne pouvait-elle pas simplement dégager plutôt que de lui infliger sa présence ? Non il fallait qu'elle reste pour faire chier le monde, seul chose qu'elle parvenait à faire convenablement, apparemment..

    Qu'elle retourne se trainer ailleurs, Blaise ne bougerait pas. Il venait à peine d'arriver de se couler un bon bain qu'il fallait qu'elle se pointe pour tout gâcher. C'était dans ces moments là que le calme légendaire des Zabini menaçait de quitter Blaise. Il se souvenait de sa grand-mère pacifiste -jusqu'à ce qu'elle ne l'assomme avec son rouleau à pâtisserie- et se rappela ses enseignements plein de sagesse.

    Il l'entendait presque dire de sa voix clair malgré son grand âge : "Laisse donc cette petite pimbêche ! Elle est déjà pauvre de sa bêtise ! Rien ne sert de lui apporter autre chose que du méprit." Oui, ça aurait été sans doute une réplique dans ce gout là qu'elle aurait lâché en aplatissant une pâte à tarte. Cela lui redonna un peu de baume au coeur.

    Il pensa aussi à Justin et à son visage rond au sourire délicieux et aux baisers affriolants. Enfin il pensa à son ami Draco, son frère qui allait si mal mais qui autrefois, riait et plaisantait avec lui, lui courant après dans un champ de canne à sucre pendant que la tarte à la datte cuisait paresseusement au four. Oui, tout ces bons souvenirs lui donnèrent envie de se débarrasser de Miss Parfaite sans s'en mettre la rate au court-bouillon. Elle n'en valait pas la peine.

    "Non j'ai pas eu mon tour. Je viens à peine d'arriver. Je me suis même pas laver. Si tu as tant besoin d'un bain, va donc te noyer dans le lac, ça nous fera des vacances. Ou envoies-toi en l'air avec Urquart, ça te réchauffera et fous moi un peu la paix avec tes jérémiades ! Allez, oust ! Va infliger ça aux gens de ton espèce !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Règlement de Compte [Daphné - Blaise]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Règlement de Compte [Daphné - Blaise]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» RÈGLEMENT DU QUIDDITCH
» Règlement de compte
» Oui, oui Arn a une vie sociale autre que du règlement de compte...
» [RPFB] Règlement de compte
» Règlement de compte [PV Matt, Aaron, Ari, Zack]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- Nox - A vous de rallumer l'espoir. :: - Poudlard - :: Cinquième et Sixième Étage :: Salle de Bain des Préfets-